Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 53 545 fois
  • 570 J'aime
  • 15 Commentaires

Le père de la mariée

Chapitre 1

Divers

LE PERE DE LA MARIEE


Il y a quelques années, nous étions mon mari et moi au mariage du meilleur ami de mon mari. Il était d’ailleurs le témoin de son ami.

Il y avait aussi bien entendu les parents de la mariée, un couple d’une soixantaine d’années.

J’avais 25 ans à l’époque et mon mari 30.

Comme nous étions au début de l’été, j’avais mis une petite robe rouge légère qui s’arrêtait au-dessus de genou, courte, mais pas trop. Je n’avais pas de soutien-gorge et j’avais mis un string rouge également.


Ma robe était un peu décolletée, mais suffisamment serrée pour qu’on ne voit pas mes seins quand je me baissais.

Après la cérémonie, nous nous sommes retrouvés dans une grande salle superbement décorée pour le repas.

Nous nous sommes retrouvé mon mari et moi à la même table que les parents de la mariée et de deux autres couples de personnes.

J’avais mon mari à ma droite et le père de la mariée à ma gauche.

Mon mari étant le témoin, il s’absentait souvent pour aller voir les autres invités avec le marié.

Moi je discutais avec les personnes de ma table et surtout avec le père de la mariée qui était juste à côté de moi.

Une grande nappe blanche recouvrait la table avec des rebords qui descendaient et nous recouvraient presque les genoux.

Ma robe étant un peu courte, elle remontait jusqu’à mi-cuisses quand je croisais les jambes, mais comme la nappe les recouvrait, je m’en moquais.

A un moment, la mère de la mariée m’a parlé, et comme je n’entendais pas ce qu’elle disait, je me suis penchée et me suis retrouvée entre la table et son mari. Quand je me suis redressée, la nappe a bougé et a découvert mes cuisses. Je n’ai pas réagi et je suis restée dans cette position. C’est alors que je me suis aperçu que le père de la mariée tout en me parlant me regardait les cuisses qui étaient encore plus découvertes.


Instinctivement, j’ai remis ma robe sur mes jambes, mais j’ai ressenti une certaine excitation d’être matée comme ça par un homme plus âgé que moi.

Mon mari revenait et repartait à plusieurs reprises.

Juste avant le dessert, les lumières se sont éteintes et une série de photos a été projetée où on y voyait les mariés à différents âges. Mon mari était avec les mariés et commentait les photos avec humour.


Les parents de la mariée riaient en regardant la projection.

Le père de la mariée m’a demandé si cela me plaisait et accompagnant sa parole, il a mis sa main sur ma cuisse.

Je lui ai répondu que ça me plaisait beaucoup, et bien qu’un peu surprise, je ne lui enlevais pas la main.

Il a remis sa main sur la table comme si de rien n’était.

Sa femme regardait la projection avec beaucoup d’attention.

Quelques secondes après, j’ai senti sa main à nouveau sur ma cuisse. Il regardait les photos et moi je ne réagissais pas. Doucement, il a commencé à me caresser les cuisses en remontant sa main. Je commençais à m’exciter, bien que la situation aurait dû me heurter.


J’ai décroisé les jambes et sa main est remontée jusqu’à mon string. J’ai remonté la nappe pour cacher mes jambes et pour que sa femme ne voit pas ce que son mari me faisait.

J’écartais les cuisses pour qu’il puisse mieux me masturber à travers le tissu de mon string. Il a remonté sa main et l’a introduite dans mon string. Je sentais ses doigts me masser doucement la chatte. Je haletais de plaisir en faisant attention que personne ne s’en aperçoit.


Subitement, il a introduit son majeur dans ma vulve, ce qui m’a fait jouir immédiatement.

Sous la table, j’ai approché ma main vers son pantalon. Je me suis rendu compte qu’il bandait comme un taureau. A son âge, je ne pensais pas qu’il avait encore un engin pareil.

Je me suis dit qu’il ne fallait pas que j’en reste là, j’avais envie qu’il me prenne, j’avais envie de son sperme dans ma chatte.

Alors que la projection se terminait et que tout le monde applaudissait, je me suis levé et me suis dirigé vers la sortie et vers le parc qui entourait la salle où nous étions.

Au passage, je dis à mon mari que je vais prendre l’air. Il était désolé de ne pas pouvoir m’accompagner, devant rester avec les invités.

Je m’éloignais de la salle par un petit chemin goudronné. La nuit était tombée, il était environ 23h00. Je repensais à ce qui s’était passé et bizarrement, je n’en eus aucune honte, au contraire, j’étais à nouveau excitée.


Assez loin de la salle du mariage, j’entrais dans un petit sous-bois quand je vis Roger, le père de la mariée, sortir de la salle et me voyant au loin venir vers moi.

Il s’approcha, me prit par la main et m’emmena un peu plus loin dans le sous bis où nous étions cachés de la salle. Il me dit qu’il avait prétexté avoir oublié quelque chose dans sa voiture pour pouvoir s’absenter.


Tout en parlant, il me prit par la taille et m’embrassa à pleine bouche.

Je sentais sa langue dans ma bouche et ses mains qui me massaient les seins.

Je caressais son sexe à travers le pantalon, il était encore plus dur que dans la salle. Il me coucha dans l’herbe et me remonta ma robe, découvrant mes cuisses et mon string.

Il me dit que dommage, il ne devait pas s’absenter trop longtemps.

Alors il m’enleva mon string, baissa son pantalon, faisant sortir son énorme sexe et l’enfonça d’un coup dans ma chatte. La brutalité de son geste m’a fait jouir immédiatement. Allongée sous lui, j’écartais les cuisses pour qu’il puisse me labourer. Je sentais son membre me remplir la chatte et les va-et-vient me firent jouir à nouveau.


Dans un grognement, il jouit à son tour, me remplissant de longs jets de sperme.

Je n’aurais jamais cru qu’un homme de son âge puisse encore produire autant de sperme. En sentant le sperme me remplir la chatte, je jouis pour la troisième fois. Jamais un homme ne m’avait fait jouir pareillement, même mon mari ne lui arrivait pas à la cheville.


Il sortit sa queue et après m’avoir embrassée à pleine bouche se releva et m’aida à me relever aussi.

Il me dit qu’il partait devant pour ne pas qu’on nous voit sortir du sous-bois ensemble, et me demanda si on pouvait se revoir. Je lui dis oui, je ne voulais pas laisser passer un coup pareil.

A la fin de la soirée, nous sommes partis mon mari et moi en disant au revoir aux mariés et aux parents des mariés. En disant au revoir à Roger, je sentais son sperme dans ma chatte.

Diffuse en direct !
Regarder son live