Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 52 585 fois
  • 207 J'aime
  • 12 Commentaires

Petit frère

Chapitre 1

Inceste

Je m’appelle Samantha, mais mes amies m’appelle Sam. J’ai 23 ans et je vis encore chez mes parents, ainsi que mon frère, Bruno. Il a presque 19 ans. Je suis brune avec les yeux bleus, 1m56 pour 44 kg. Niveau corps je suis très fine avec un petit bonnet A, mais avec des fesses parfaites selon mes nombreux partenaires.


J’ai mes habitudes et j’aime ma vie. Je sors au moins 3 soirs par semaine et je ramène souvent des hommes chez moi, malgré la proximité de la chambre de mon frère. Il ne s’en est encore jamais plein. Quand je rentre le soir tard et que je suis seule, j’aime enlever ma robe, ma jupe ou mon jean, ainsi que ma culotte et de dormir ainsi, cul nu sans couette. C’est ma façon a moi d’être libérée. Quelques fois un de mes parents ou mon frère rentre et je fais semblant de dormir, les laissant admirer mon meilleur atout. En dehors de mes petites exhibitions nocturnes, nous somme une famille très pudique. Je n’ai jamais vu aucuns de mes parents nus, et mon frère non-plus depuis longtemps.


Bruno et moi sommes très proche, depuis toujours. J’avais l’habitude quand il était plus jeune de venir le voir la nuit pour l’aider a dormir, étant donné qu’il était victime de très importantes insomnies. Cependant depuis quelque temps nous ne nous parlons plus beaucoup. Ces insomnies ont cessées et il est maintenant un homme avec d’autres préoccupations que raconter sa vie à sa sœur. Je n’ai plus beaucoup de temps non-plus comme je suis en licence de droit et que je passe 2 heures chaque jour dans les transports.


    ***


Un matin, après une nuit passée avec un homme qui avait réussi a me donner beaucoup de plaisir, je me réveilla comme une petite fleure, cul nu comme a mon habitude, avec seulement un soutif noir en dentelle. J’avais encore du sperme séché sur l’intérieur de ma cuisse. Un rayon de soleil arrivait comme tous les matins juste sur ma figure, comme pour me prévenir qu’il faut que je me lève. L’homme n’était plus dans le lit, et j’entendis le bruit de ma porte qui s’ouvrait. Je vis une ombre me regarder mais elle semblait plus petite que l’homme en question. Elle disparue vite dans le couloir et je me résolu a me dire que l’homme était parti. Dommage c’était un très bon coup. Je mis un t-shirt trop grand qui me servait de robe de chambre et je descendit dans la cuisine. On était vendredi et je n’avais pas cours tôt ce matin. L’horloge affichait 9h25. Bruno était dans le salon en train de regarder une émission de téléachat. Je le rejoignis une banane à la main. Il sursauta en me voyant


"-Ah t’es la?

-Bonjour d’abord et oui, pourquoi? Tu regardes quoi?

-Un truc je sais pas trop.. Je m’ennuie un peu"


Je m’assis à coté de lui sur le canapé en cuir. Je compris pourquoi il regardait ce programme quand le cameraman fit un gros plan sur les fesses de la présentatrice qui essayait une machine à raffermir le fessier. Mais il me coupa dans ma réflexion et me lança presque violemment


"-Tu aurais pu faire un peu moins de bruit hier soir, tu sais que j’ai du mal à dormir.."


Troublée, je ne répondis pas immédiatement. Je ramena mes genoux contre ma poitrine comme pour me mettre en position foetale, sans me rendre compte que j’avais oublié de mettre une culotte avant de descendre. Ma tête me faisait mal, j’avais définitivement trop bu hier et je devais avoir encore pas mal d’alcool dans le sang. Je bredouilla pour m’excuser maladroitement


"-Euh, excuses moi, franchement.. Je vais faire plus attention." Je marqua une pause "T’as vraiment tout entendu?

-Bah ouai comme à chaque fois, mais la t’as crié franchement fort, j’ai même hésité à venir en pensant qu’il te faisait mal

-Oh, c’est mignon, viens la!"


Je le pris de mon bras qui ne tenait pas la banane et lui donna un bisous bruyant plus proche de ses lèvres que prévu. Il me repoussa gentiment et me dis avec un petit sourire


"-Arête j’suis plus un bébé, non sérieusement essaye de..."


Il cessa d’un coup de parler en fixant mon entre-jambe. Je le regarda quelques secondes sans comprendre puis suivi la direction de son regard. Je me leva en sursaut, mis ma banane dans ma bouche et tira mon t-shirt vers le bas. Je resta encore un peu en attendant une réaction de sa part mais rien, il avait bugé. Je me mis donc à courir vers ma chambre en m’excusant


"-Désolé, t’as rien vu du tout, hein?

-Si si.."


Il dis ces derniers mot d’une voix sourde tel que je me demande si ce n’est pas juste mon imagination qui m’a joué un tour. Mes pensées virevoltaient. D’un coté j’aime penser qu’il m’a déjà vu et observée cul nu dans mon lit. Mais qu’il ai assisté a la baise d’hier soir avec les bruits, et en plus qu’il ai vu ma chatte entièrement épilée, serrée entre mes cuisses (j’ai des petites lèvres de chatte qui ressortent pas mal), et mes cuisses qui luisaient le sperme, ça faisait beaucoup. Je me rappela alors de l’ombre. Était-ce lui qui me matait dans le noir ce matin?

Toutes ces pensées m’excitaient beaucoup mais je réussis à me contrôler tant bien que mal. Je redescendis après avoir pris une bonne douche et m’être changée. Je m’était habillé d’une robe courte qui laissait mes cuisses et mon thigh-gap bien visible. Il était encore la, devant la télé, mais avec une grosse bosse qui faisait ressembler son short à un chapiteau. Je commençais étrangement à mouiller en voyant Bruno bandant autant et aussi longtemps en pensant sans doute à moi. Je me posa à coté de lui et lui dit d’une voix douce


"-Excuse moi pour tout à l’heure, j’avais oublié ma culotte

-Ha ha j’ai remarqué! Mais t’excuses pas hein, t’inquiète pas pour moi!

-Bah oui t’en as bien profité" répondis-je un peu énervé par son attitude "Ça doit être la première fois que t’en vois une je suis sûre

-Vas-y calme toi je pense pas que ça soit de ma faute quand même

-Peut-être mais en tout cas cache ça, je suis ta sœur!"


Je montra la bosse qui déformait son entre-jambe. Il essaya de remettre sa bite pour faire en sorte que ça se voit moins, me regarda, puis sorti son sexe d’un coup. j’écarquilla les yeux devant un tel engin et balbutia


"-Ouah, tu fais quoi la?

-Bah tu te trimbale sans culotte, je vois pas pourquoi moi j’aurais pas le droit!" Sur ces paroles il baissa son caleçon, l’enleva complètement et le balança à l’autre bout de la pièce. "Alors maintenant c’est toi qui bug hein! Ça doit être la première fois que t’en vois une aussi grosse je suis sûr"

Je ne pu retenir un petit rire tout en gardant les yeux sur ce sexe interdit

"-Non non, mais j’avoue que j’imaginais pas ton sexe aussi gros

-Parce que tu as imaginé mon sexe? Je suis flatté Sam!

-Bon range ça avant que ça dégénère!"


Je me leva et parti pour être à l’heure en cours, laissant Bruno la bite tendue. Ma tête était remplie de l’image de ce sexe bandé et je ne pu me concentrer de toute la journée.


    ***


En rentrant de boite de nuit le même soir, je n’avait ramenée personne, mais j’avais trop bu. Je rentra le plus silencieusement possible dans la maison et monta. La chambre de mon frère était allumé et ça me rappela l’époque où j’allais le câliner en pleine nuit pour qu’il puisse dormir. Je rentra donc dans sa chambre et je le vis, allongé sur son lit entrain de lire. Il était seulement habillé de son bas de pyjama, un peu trop cours pour sa taille d’ailleurs. Je vis un tout petit peu de ses couilles, ou sa bite.. difficile a dire, puisse qu’il se redressa directement en me voyant.


"-Coucou

-Hey toi!" dis-je en m’approchant d’une démarche incertaine vers son lit "T’arrives pas à dormir?

-Non, ça me refait comme avant..

-Pourtant la c’est pas de ma faute, j’ai pas jouis dans la chambre, t’as vu?" J’étais complètement saoul, et je mis une bonne minute a réussir à dire cette phrase. Je m’étala a ses côtés et le serra dans mes bras.

"-Ouai c’est vrai, mais c’est quand même un peu de ta faute..

-Pourquoi? Attend, j’ai pas jouis dans la chambre si?

-Non mais j’ai encore l’image de ton sexe dans ma tête et ça m’empêche de dormir

-Je suis désolée, vraiment"


Je mis ma cuisse sur son bas ventre et ma tête dans le creux de son épaule, pour avoir une position plus confortable. Il commença a me caresser l’épaule en redescendant le long de mon dos jusqu’à la base de mes fesses. Je tressaillis et me releva d’un coup. Je retira ma robe et mon string et repris ma position initiale.


"-La je suis confortable. Et en plus pour enlever une image qu’on a dans la tête il faut revoir cette image à ce qui paraît!

-Ouai mais la je vois rien, je la sens juste frotter contre ma cuisse

-Et ça te suffi non?"


Je montra sa bite à Bruno qui avait pris une ampleur assez énorme et qui soulevait ma jambe. Je décala celle-ci pour libérer le monstre et je ne fus pas déçue. Son sexe souleva l’élastique du pyjama et sorti de lui même comme pour s’élever fièrement. J’effleura cette bite mais repris immédiatement ma position, comme pour voir sa réaction. Il me repoussa pur me retourner et se mis sur ses genoux pur avoir une vue d’ensemble. Ses mains tremblaient et sa bite palpitait. Il toucha mon sexe déjà humide et déclencha par la même occasion un frisson très fort qui me parcouru le corps. Il dirigeât sa bite vers mon petit abricot qui s’ouvrit à lui sans problème. Il enfonça d’un coup sa bite au plus profond de moi et je ne pu retenir un cri de bonheur. Il me pilonna quelques secondes avant de lâcher la sauce dans un râle presque bestial. Je fus légèrement frustré de n’avoir pas atteint mon orgasme et je commença donc a me toucher le clito en regardant mon frère nu. L’orgasme arriva vite pendant que mon frère s’écroula de toute sa hauteur sur le lit. Je ri de bien être pendant quelques instant avant de tomber dans les bras de Morphée.



----- la suite si vous kiffez -----

Diffuse en direct !
Regarder son live