Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 97 431 fois
  • 276 J'aime
  • 12 Commentaires

Le petit trou du cul de maman

Chapitre 1

Inceste

bonjour


Je m’appelle Matéo.

J’ai 20 ans et je voudrais vous parler d’une chose incroyable que j’ai découverte : le petit trou du cul de ma mère ....


Ma mère est une belle femme respectable, plutôt BCBG.

Mais ce n’est pas la dame si sage que tout monde le pense.

Personne n’est au courant, mais elle m’autorise certaines choses qui sont d’habitude interdite entre une mère et son fils.


J’adore les câlins, ce qui n’a rien d’inhabituel entre une mère et son fils. Mais ce qui est moins courant, c’est que lors de ces moments tendres elle me laisse souvent aller explorer les endroits les plus intimes de son corps.

Un jour elle a accepté d’aller plus loin avec moi. Sans doute elle aussi en avait envie. Il était tard le soir, elle est venue dans ma chambre et s’est couchée dans mon lit. Après un moment passé à se câliner, elle a enlevé sa culotte et est venue s’asseoir sur mon sexe.

La pénétration était délicieuse, peut être parce que c’était ma mère, justement...Elle était ravie que je fasse enfin bon usage de ma queue avec elle.


Mais si nous avons continué à faire l’amour ensemble, elle m’a laissé découvrir autre chose...

Son petit trou du cul est son nouveau cadeau.


Cet été nous étions sur une plage des Landes. Maman aime se faire bronzer à poil. Je lui ai proposé de lui faire un massage, car je sais qu’elle aime ça.

Bien sûr, toute mon attention s’est portée sur ses fesses que j’ai généreusement malaxé.

Maman a des fesses superbes, bien rondes, bien en chair. J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour elles.

En les pétrissant, comme on pétrit le pain, je me régalais de les ouvrir, les écarter...


Son petit trou du cul me faisait un effet fou. Pourtant j’en étais familier, je l’avais souvent vu, mais ce jour là, il m’excitait encore plus que d’ordinaire.

Alors je me suis mis à faire passer mon doigt tout autour, puis je l’ai touché directement. Ma mère ne bougeait pas, se

laissait faire, alors j’ai mis un peu de salive dessus et j’ai commencé à rentrer un doigt.

Ma mère, surprise, m’a dit "Matéo, qu’est ce que tu fais ?..." Mais elle ne m’interrompait pas.

Je mis plus de salive sur mon doigt pour bien le mouiller, puis j’insérai ma première phalange dans son petit anus. Il rentra presque entièrement.


Ma mère remua les hanches imperceptiblement. Je sentais que ça ne lui déplaisait pas...

"il te plait, mon petit oignon ? " me demanda elle.

"heu... oui..."

"ça te dit d’essayer ?"


Essayer quoi ? : ma mère allait vite me donner la réponse...

Elle s’est levée. "Viens... " Elle voulait m’entraîner dans les dunes derrière plage (sur la plage, il y avait trop de monde, des

familles avec enfant, on ne pouvait faire tout ça là, au milieu)...

Ma mère m’a à peine laissé attraper une serviette afin de dissimuler un bon début d’érection (j’avais compris ce qui se préparait) et on s’est éclipsé discrètement dans les dunes..


Une fois à l’abri des regards, ma mère s’est assise face à moi, les jambes bien ouvertes.

La vue de sa chatte offerte a achevé de m’exciter. J’avais laissé tomber la serviette et mon sexe était bien au garde-à-vous, ce qui en général plaisait bien à ma mère.

"Alors en fait, c’est mon petit trou du cul qui t’intéresse ? ... approche toi un peu ..."


Je ne lui ai pas fait répéter deux fois... J’étais dans un état d’excitation avancé.

Je me suis mis à genoux devant elle. Ma queue semblait comme attirée comme un aimant vers les trésors intimes de ma mère. En temps normal, je serais allé pénétrer sa foufoune sans hésiter, mais ce coup là, c’est son petit anus qui m’intéressait.

Je le touchais presque.


"Tu veux rentrer ? " demanda ma mère

"heu, oui je veux bien... "


Alors elle a avancé le bassin pour coller son cul contre ma queue. Mon gland touchait son anus.

"vas y mouille encore... ca sera mieux..." me conseilla elle.

J’ai remis de la salive sur le bout de mon gland, puis j’ai encore un peu poussé. Je suis rentré tout d’un coup. Mon gland était à l’intérieur...

Quelle sensation bizarre et agréable !

Dès que que mon gland est rentré, j’étais sûr que ça allait être bon.

"mmmh, mon chéri, doucement... Elle est grosse, ta queue ..."

"bien maman. C’est bon comme ça ? " "mmh oui, délicieux..."

Je m’appliquais de mon mieux. Au fur et à mesure, ma queue élargissait encore son petit trou du cul et je pouvais rentrer plus

profond.


"mmh qu’est ce que c’est bon ! Et pour toi, mon chéri ?"

"délicieux, maman  ! Qu’il est bon, ton cul, maman ! "

"bien ! ... Tu peux y aller plus fort, vas y, lâche toi un peu plus, mon chéri, défonce ta maman maintenant  ! "

"ha oui maman ! Je vais te défoncer grave !!! Qu’il est bon, ton cul  !"


J’y suis allé fort, à fond. C’était super.

Je regardais ma queue aller et venir de son cul. Quel plaisir !

Maman, pendant que je la défonçais, s’était mise à titiller son petit clitoris. Ca avait l’air d’être bon, elle gémissait

de plaisir.

Visiblement, elle aimait vraiment faire les deux, en même temps se faire prendre par le cul et se masturber.

Moi aussi ça m’excitait et j’y allais vraiment fort pendant que ma mère se masturbait.

"ho vas y, mon chéri, ho oui je vais jouiiir !!!"

Brusquement elle cria plus fort encore... Elle jouissait...


Voir ma mère jouir m’a complètement excité et je me suis lâché. Encore deux ou trois coup bien envoyés dans son cul, et j’éjaculais un immense jet, bien dans son cul, bien au fond...


Maman et moi sommes restés là sans bouger, l’un contre l’autre, pour nous remettre de nos émotions....

"mince, c’était bon, mon chéri ! Et toi ? "

"fantastique, maman..."

"ha si j’avais su que tu allais aimer ça comme ça, on l’aurait fait avant !

On pourra recommencer, maman ?

Ho oui, bien sûr, mon chéri "


Nous sommes revenus sur la plage. Maman marchait devant moi, et j’admirais son cul. Je ne voulais plus qu’elle le cache. Dorénavant, ça serait mon plaisir favori...

Diffuse en direct !
Regarder son live