Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Lue 15 789 fois
  • 145 J'aime
  • 3 Commentaires

petite salope du net

Chapitre 1

Hétéro

Bonjour, je suis Anne-Sophie 21ans blonde fausse 1,68 52k90c et petit cul lol ! Je suis assez timide dans ma vie assez rangée, sinon tout va bien, j’ai un petit copain mais des fois je vais sur des chats sur le net. Je m’excite un peu, joue les petites salopes…


Jeudi j’y ai été sur ce chat, je tombe sur un mec de 27 ans qui parle de cul, qui me fait me déshabiller en me traitant de salope et en me disant de me peloter les seins, la chatte et à la fin comme les autres, il me donne rendez-vous. Je dis toujours « je viens » mais je n’y vais jamais et là, lui, il me donne rendez-vous à La Défense à sa pause repas pour boire un petit café puis il me ramènerait vers chez moi avant de reprendre son boulot…


Le lendemain je m’ennuyais et je ne sais pas pourquoi, je me suis dit que j’allais aller prendre ce café ! Je suis arrivée au café, j’étais en jupe mi-cuisse tee-shirt serré et une petite veste. J’ai pris un chocolat, j’ai attendu et je pensais que personne ne viendrait quand, derrière moi, j’entends « Bonjour, vous êtes Anne-Sophie ? » Je dis oui et il s’assoie en face de moi.


Déjà, il m’avait dit sur le net qu’il avait 27 ans et devant moi c’était plus un mec de 45 ans ! On se présente et on parle un peu et il me dit que sur le net ça lui avait plu et qu’il s’était bien branlé. Il me demande « Pourquoi tu aimes jouer à faire ta petite salope sur le net ? »


Je lui réponds timidement que ça m’excite. Il rit et me demande si je veux bien jouer à un petit jeu.


« Lequel ? »

« Ben… tu enlèves ta petite culotte et ton soutif. »

« Là non, il y a trop de monde… »

« Mais pas là, tu vas dans les toilettes et tu les enlèves. »

« Heuuu… »

« Allez, c’est un jeu, personne ne le saura ! »


Je me lève et pars aux toilettes. Au bout d’un moment, je reviens et je m’assieds.


« Alors ils sont où ta culotte et ton soutif ? »

« Dans mon sac. »

« Donne-moi ta culotte. »


Je la lui donne discrètement, il la froisse dans ses mains et la renifle.


« Hummmm, tu as bon goût ! Et là sans ton soutif, ton tee-shirt moule bien tes gros seins ! Écarte un peu tes cuisses sous la table. »


Il fait tomber la cuillère de son café pour mater ma chatte sous la table.


« Humm, tu m’avais pas menti, elle est toute lisse ta chatte ! Bon je vais te ramener comme promis parce qu’il faut je bosse après. »


On va à sa voiture dans les grands parkings de Auchan à La Défense. Je m’assieds dans sa voiture et il me dit qu’il veut revoir ma chatte. Alors je lève ma jupe et sa main touche ma fente un peu humide.


« Ah, elle est trempée et toute douce. »


Il me doigte avec un et puis deux doigts.


« Hummmm, ça doit aimer la bite ça ! Doigte-toi aussi et lèche-toi les doigts. »


Je m’exécute sans réfléchir.


« Bon, je continue mon inspection. Ok, lève ton tee-shirt que je mate tes nichons. »


Il les soupèse et tire sur mes tétons bien durs.


« Oh, t’es vraiment trop bonne ! Fais-moi voir ton petit cul maintenant. »


Je me tourne, il me pelote le derrière, glisse un doigt entre mes cuisses et entre son pouce dans ma chatte, le fait glisser dans ma raie et appuie sur mon petit trou pour le mettre dans mon cul.


« Hooooo ! »

« Ce n’est rien, c’est juste mon pouce… hummm il est bien serré ton cul, il n’a jamais vu de bite ? »

« Non jamais… »


Il sort sa bite.


« Bon, tu suces et on y va, je n’ai pas trop de temps. »


Il prend ma tête et la met sur sa queue. Je la suce.


« Arrête, ce n’est pas bien comme ça. On va aller contre la voiture. »


Je me mets entre la voiture et un mur pour nous cacher et je le suce à genoux.


« Hé ! Pas si vite, suce doucement, apprécie ma bite. Oui comme ca, regarde moi un peu. Hummmm j’aime ton regard quand tu me suces, un beau regard de suceuse ! Tu suces bien, comme une petite pute, j’aime ! Arrête de sucer, branle-moi, oui comme ça ! Approche ton visage. »


Et là, je reçois deux jets : un sur le nez et un sur la bouche. Il caresse ma gueule avec sa bite.


« Voilà, comme ça t’es officiellement ma petite salope ! »


Je me relève.


« Qu’est ce que tu fais ? »

« Ben, j’ai fini ! »

« Mais ma bite est toute sale, je ne peux pas aller bosser comme ça, il faut que tu nettoies, vas-y, lèche ! »


Je fais ce qu’il me demande et il me ramène en voiture. En route il me donne ma culotte et me dit : « Essuie-toi la chatte avec. »


Je le fais puis il la reprend, la hume.


« J’aime l’odeur de ta chatte. Tiens, sens-la aussi… »


Je sens.


« Lèche-la un peu. »


Je lèche.


« Hum, tu disais être timide mais quand tu te lâches t’es chaude, une bonne petite pute, j’aime, je garde ta culotte. »


Arrivés vers chez moi, il me dit : « Je te remercie, t’as bien travaillé. Le prochain coup, je te baiserai et je te sodomiserai ! »

« Heuu par derrière, je ne sais pas… »

« T’inquiète, quand j’y ai mis mon pouce, j’ai senti que ton cul aimait bien la bite ! Un bon petit cul à enculer et j’ai le calibre qu’il faut ! »


Juste avant que je ne descende de sa voiture il me donne un papier avec son portable et me dit : « Appelle-moi dès que tu as envie, je suis discret et j’ai une bonne bite pour toi. »


Là, ça fait une semaine que ça s’est passé, je ne l’ai pas encore rappelé.


Anne-Sophie


PS : J’ai eu un peu honte de faire ça mais j’ai aimé et personne ne le sait.

Laissez-moi un petit commentaire pour me dire ce que vous pensez de ce que j’ai fait !sophie.bre4@yahoo.fr

Diffuse en direct !
Regarder son live