Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 63 452 fois
  • 234 J'aime
  • 10 Commentaires

Petite soeur coquine

Chapitre 1

Inceste

Je m’appelle Alexandre et j’ai 20 ans, j’ai une soeur du nom de Margaux qui a 18 ans. Nous vivons avec nos parents dans une belle maison en région parisienne. Ce soir, nos parents partent en voyage pour une semaine.

C’est une première pour nous qui allons devoir être en autonomie pendant cette période.

Après quelques consignes et des embrassades, nos parents partent et nous voilà tout les deux.

Après avoir dîné, ma soeur et moi choisissons de regarder un film sur le canapé. Pendant que je cherche un film, ma soeur va se changer pour être plus à l’aise. Elle sort de la salle de bain vêtue d’un long t-shirt qui cache une petite culotte. Je l’examine du regard et parcours son corps, ma soeur est blonde, le visage fin, de taille moyenne, elle est musclée du fait de sa passion pour la danse, ce qui lui a formé un fessier rebondi. Sa poitrine est de petite taille mais bien formée, en bref une jolie jeune fille. Elle ne remarque pas mon coup d’oeil et vient s’assoir sur le canapé. Je lance le film que j’ai choisi, Black Swan (un film sur la danse avec un bon casting, il devrait être pas mal et plaire aussi à ma soeur), et vais rejoindre Margaux sur le canapé. Le film est différent de ce à quoi je m’attendais, et comporte quelque scene très sexy, si bien qu’au moment du scene de sexe entre les deux actrices principale, j’ai du mal à contenir mon érection. Je change de position pour ne pas que Margaux le remarque et jette un coup d’oeil vers elle. Elle semble concentrée sur le film et cette scène ne semble pas la laisser indifférente non plus: j’aperçois la forme de ses petits tétons qui pointent sous son T-shirt et ses jambes se serrent et se dessérent légèrement et continuellement. La voir dans cet état provoque chez moi une excitation inattendue et assez intense. Je regarde la fin du film un peu désintéressé l’esprit encore occupé par le spectacle m’ayant été offert. Après cela nous décidons de monter nous coucher rapidement. Avant de me poser dans mon lit je me rend compte que ma soeur ne m’a pas rendu mon chargeur de téléphone que je lui avait prêté. Je vais alors le chercher et entre sans frapper par habitude, et là.. Je vois ma petite soeur allongée sur son lit, sa main s’agitant dans sa culotte. Nous sursautons tout les deux et ma Soeur interromps immédiatement sa masturbation et se redresse:

-Ah! Mais qu’est ce que tu fais ici ?!

Je répond en bredouillant:

-Tu.. Tu ne m’as pas rendu mon chargeur. Tu pourrais fermer ta porte quand tu fais ça..

-Et toi tu pourrais frapper avant d’entrer ! Et puis ça a pas l’air de t’avoir horrifié non plus, dit-elle avec un air taquin en désignant l’énorme bosse sur mon short.

-Ah! Euh oops désolé..

À la fois très gêné et très excité, je repars vers ma chambre en souhaitant bonne nuit et en m’excusant de l’avoir dérangée.

A peine arrivé dans ma chambre, je m’allonge sur mon lit, me débarrasse de mon short et entame impulsivement une masturbation. Moins de 30 secondes après ça, Margaux débarque dans ma chambre en s’exclamant d’un ton enjoué :

-Ahah ! j’en était sûre !

Ne sachant plus ou me mettre je lui lance :

-Mais à quoi tu joues ? sors de ma chambre !

-En fait je me suis dit: vu que tu m’as interrompue tout à l’heure, je ne me suis pas soulagée , et toi tu en as apparemment aussi envie que moi de ton côté, du coup on pourrait finir ça ensemble, ça serait plus cool pour nous deux !

— Euh mais on est frère et soeur quand même, tu te rappelles ?

-Et alors? Quoi de mal à se faire plaisir entre frère et soeur !

Après un petit temps d’hésitation, la morale est vite tombée face à l’excitation, et j’accepte sa proposition.

Elle fait alors tomber sa culotte, me laissant apparaître ses jolies fesses et son pubis couvert d’un léger duvet blond, puis vient me rejoindre dans le lit et me lance :

— Bah alors vas-y reprend !

J’obéis et ma main reprend alors ses mouvement. Margaux porte elle aussi sa main a son entrejambe et entame des caresses appuyées. Nous étions là, côte à côte, adossés à la tête de lit, en train de nous masturber. Après quelques instants, Margaux intensifie ses mouvement et écarte plus largement ses jambes, pose une de ses jambes par dessus ma cuisse, et entame une série de petit gémissement. Pour moi l’excitation est maximale: j’observe Margaux qui se masturbe intensément, j’entends ses gémissement de plaisir et sens sa jambe contre ma cuisse tresaillir sous l’effet du plaisir. Voulant allonger se moment au maximum j’arrête ma main un instant. Margaux s’en rend compte et me propose:

— On échange nos mains ?

Sans me laisser le temps de répondre elle attrape ma mais et la porte à son sexe trempé et saisit mon pénis avec l’autre main. Elle entame des vas et vient un peu maladroits mais bien assez efficace étant donné mon excitation, tandis que je trouve rapidement son clitoris et commence à le titiller. Ça à l’air de fonctionner car ses gémissements s’intensifient rapidement et je vois ses pieds se recroqueviller. Au bout de quelques minutes j’accélère et appuie plus mon mouvement sur son intimité, l’effet est immédiat et après seulement quelque secondes de ce traitement, le corps de ma petite soeur se contracte entierement et elle pousse un cris à en réveiller les voisins, sa prise autour mon pénis se resserre et, à la vue du puissant orgasme de ma soeur, j’éjacule en plusieurs jets puissants qui retombe en partie sur les jambes nues écartées et encore tremblantes de Margaux. Elle me regarde alors d’un air coquin et je comprends que cette semaine risque d’être forte en sensations ..

Diffuse en direct !
Regarder son live