Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 9 459 fois
  • 48 J'aime
  • 3 Commentaires

Petite sortie nocturne

Chapitre unique

Gay

Après ma petite découverte avec Pierre, j’ai été un petit moment sans nouvelle, je me suis dit qu’il avait profité de moi et que maintenant, il était passé à autre chose ou qu’il n’avait pas été satisfait de la pipe que je lui avais faite, que j’avais été une pulsion du moment, de mon côté, j’avais apprécié cette découverte et le plaisir de sucer un homme, de découvrir la texture d’une verge dans ma bouche et je dois dire que j’ai été agréablement surpris et que je n’ai qu’une envie, c’est de recommencer et d’apprendre toutes les ficelles d’une bonne pipe !! Et puis un jour, j’ai reçu un SMS de Pierre me demandant si ça me plairait d’aller au restau avec lui et qu’il s’excusait pour le silence, car il était parti chez ses enfants !


Vrai ou faux, toujours est-il que j’ai accepté, je rêvais déjà d’avoir sa queue servie sur un plateau, le grand soir arrivé, il me donne rendez-vous devant le restau, il est là quand j’arrive, je le vois de loin, élégant et décontracté à la fois, on se fait la bise et nous entrons, une serveuse vient nous placer, nous sommes tout au fond de la salle, il me dit qu’il avait réservé en précisant qu’on veut être tranquille pour discuter affaire, je lui dis que c’est un malin et que les seules affaires qui m’intéressent sont entre ses jambes !


Il sourit et me dit qu’il voit que j’ai apprécié la découverte, qu’il a beaucoup aimé aussi et qu’il se dit que nous pourrions poursuivre cette découverte ensemble et me demande ce que j’en pense ! Là je reste surpris par sa demande, je ne pensais pas qu’il irait jusqu’à me proposer une relation et je lui réponds que je suis d’accord pour passer des moments ensemble, mais sans attache sentimentale, juste pour le plaisir et nous tombons d’accord ! Le dîner se passe tranquille en discutant de choses et d’autres puis vient le moment de partir et il me propose d’aller faire une balade en voiture sur la côte sauvage, pourquoi pas que je lui réponds, on prend ta voiture !


Et nous voilà partis, direction la côte, pas grand monde en ce soir de semaine, après quelques kilomètres, voilà qu’il pose une main sur ma cuisse et me caresse tout en remontant vers mon sexe, je me laisse faire et je commence à bander, sentant mon érection sous ses doigts, il me demande d’ouvrir mon pantalon et de sortir ma queue, alors j’y vais carrément, j’ouvre mon pantalon et je le baisse ainsi que mon boxer sur mes cuisses, lui offrant ma queue bien accessible, il s’en saisit et me caresse, sa main parcourt ma tige libérant largement mon gland, je bande comme un fou, je ne pensais pas qu’il aimerait inverser les rôles, j’écarte largement les cuisses et il me caresse et me masse délicatement les couilles !!


Mais la conduite sur la côte n’est pas aisée avec tous les virages, là il me dit qu’il connaît un coin tranquille plus loin à la sortie de la partie touristique où nous serons tranquilles, plus loin le voilà qui s’engage sur un chemin carrossable avec au bout des champs ! Nous descendons après avoir remonté mon pantalon, il dit de m’appuyer contre le devant de la voiture et qu’il aimerait bien me rendre la pareille et me faire découvrir le plaisir d’être sucé par lui et il s’accroupit devant moi, il déboutonne mon pantalon et fait tout tomber à mes chevilles, ma bite est droite et dure et il plonge littéralement dessus, je sens sa bouche s’en saisir et le voilà qui me suce tout en douceur, toute ma queue disparaît entre ses lèvres, un vrai régal !


Il me suce encore et encore et je sens la sève monter, je lui dis d’arrêter sinon je vais jouir et je ne veux pas, c’est trop tôt et je veux profiter, il se relève, j’enlève complètement pantalon et boxer, il en fait autant et se retrouve complètement nu alors que moi j’ai encore ma chemise, je m’apprête à l’enlever quand il me dit de le laisser faire, je reste alors contre le capot de la voiture, il pose ses mains sur mon torse et commence à ôter les boutons tout en me caressant la poitrine, je suis surpris par ces gestes, mais je ressens un énorme plaisir quand il effleure mes tétons qui sous ma chemise pointent, il le voit bien et s’attarde dessus en les frôlant du bout de doigts !


Petit à petit, il ouvre ma chemise, et ses mains se posent sur mon torse nu et il reprend ses caresses, sous ses doigts, mes tétons se sont durcis et il en joue, puis il se penche en avant et c’est du bout de sa langue qu’il me les titille et me les suce, je suis surpris par ce que je ressens et je le laisse faire, c’est un régal inimaginable de se faire sucer ainsi ! Puis il me demande de me tourner, j’hésite un instant, il me dit de ne pas m’inquiéter, alors je m’exécute, il me retire ma chemise, nous sommes à présent nus tous les deux ! Je sens son sexe contre mes fesses, ses mains se posent à nouveau sur ma poitrine et il reprend ses caresses, jouant avec mes tétons qu’il pince entre ses doigts, ce qui me fait ressentir de petites décharges de plaisir !


Puis ses mains descendent sur mes hanches, il se presse contre moi, sa bite se colle entre mes fesses, je la sens dure, une main se dirige vers ma queue, il s’en saisit et me caresse, jouant avec d’une main habile, il me masturbe lentement, je bande sous ses doigts, il s’écarte de moi et son autre main vient caresser mes fesses, il me demande de me pencher en avant et d’écarter les jambes, craignant qu’il me sodomise, je proteste, là il me claque une fesse en me disant « laisse-toi faire petite salope ! », je suis à la fois excité et inquiet, son autorité m’excite, mais je lui répète que je ne veux pas me faire prendre, il me dit que je suis sa petite pute, mais que je n’ai pas à avoir peur, que ce ne sera pas pour aujourd’hui, mais que ça viendra, sa main se glisse dans le sillon de mes fesses, je sens un doigt s’arrêter sur ma rosace et doucement la caresser !


Son doigt tourne sur mon anneau et doucement, je me détends, ses caresses sont agréables, bien plus que je ne le pensais, la pression qu’il exerce sur ma rondelle augmente au fur et à mesure qu’il la caresse et je sens bientôt le bout de son doigt qui tente une entrée, je proteste, mais il continue en me disant « tu vas aimer ça ma petite salope ! », et déjà la première phalange est en moi, me travaillant doucement et par petites touche, je le sens s’enfoncer et le voilà bientôt entré tout entier en moi, il me doigte avec précision et « doigté » c’est bon et agréable, sous l’effet de ses caresses inconsciemment, je me détends et me penche plus en avant et voilà qu’il m’enfile son doigt au plus profond, mes gémissements l’excitent et le motivent pour accélérer tout en me balançant des mots crus, me traitant de salope et de pute à son service, « j’aime bien ton cul » me dit-il « la prochaine fois je te baise ma salope ! » et moi tout excité de l’entendre je lui dis, « oh oui, plus fort vas-y ! » il se met alors à me buriner le cul de son doigt !!


Mais il retire son doigt, je me dis que c’est fini, partagé entre le soulagement et la déception, mais voilà qu’il me dit de ne pas bouger et je sens bientôt son pieu sur ma rondelle, je lui dis que je ne veux pas, là il me dit qu’il veut juste me caresser et me faire sentir sa queue pour que j’aie des regrets, son gland me caresse la rondelle, c’est d’une douceur agréable, je lui dis que c’est bon, il m’écarte les fesses et presse son gland qui vient entrouvrir mon abîme qu’il masse délicatement, j’ai l’impression de fondre tellement c’est agréable, mais il respecte sa parole et ne tente rien ! Là il me dit que ça suffit pour cette fois et que nous n’avons pas de préservatif, donc on va s’arrêter là !


Il me demande de me mettre accroupi contre la voiture et me présente ta queue ferme et raide et m’ordonne de le sucer ou devrais-je dire, il me fourre sa queue dans la bouche avec pour seul choix que de le sucer, coincé entre lui et la calandre de la voiture, il pousse et retire sa bite de ma bouche, je ne dirai pas que je le suce, mais plutôt qu’il s’agisse d’une pénétration buccale, enfonçant son pieu au plus profond, il ne me laisse pas le choix que de le prendre ! J’aime sa verge, sa douceur et sa fermeté, j’aime qu’il me force ainsi et me la mette sous la contrainte, mais à force de va-et-vient appuyés, je le sens qui se raidit et bientôt, la première giclée claque dans ma bouche dans un râle de soulagement, ses introductions sont plus appuyées et chacune le libère d’un jet de semence qui bientôt emplit ma bouche !


Non content de s’être soulagé en moi et de m’avoir inondé la bouche, il me la garde fermée en m’ordonnant d’avaler son jus, n’ayant pas d’autre choix, j’ingurgite une première lampée de son sperme, le goût âpre se fait sentir dans ma gorge et je termine la dégustation en ayant pour la première fois goûté au sperme jusqu’au bout ! J’ai adoré le côté directif dont il a fait preuve, me sentir vulnérable et à sa merci, ne pas avoir d’autre choix que celui d’obéir et de me laisser faire sans que j’aie pu moi-même jouir de ces plaisirs !


Son forfait accompli, il m’aide à me redresser, nous nous rhabillons l’un et l’autre et reprenons la route en sens inverse pour qu’il me dépose à ma voiture, tout en roulant, je lui demande si c’est vraiment le hasard qui a fait qu’on se rencontre, il m’avoue qu’en fait, il m’avait repéré à la plage la première fois et que l’oubli de mon livre a été une bonne occasion !!


Diffuse en direct !
Regarder son live