Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 17 840 fois
  • 57 J'aime
  • 0 Commentaire

Ma petite voisine Angèle

Chapitre 6

SM / Fétichisme

Trois jours plus tard, nous sommes déjà installés à l’apéro Angèle, Anne et moi lorsque la sonnette d’entrée m’annonce l’arrivée de Patrick, sans doute.

C’est bien lui, il arrive avec un bouquet de fleurs et une bouteille de Jack.

— ? Patrick, tu connais Angèle, je te présente sa sour, Anne. Patrick fait la bise à Angèle qui se frotte à lui ainsi qu’à Anne qui lui tend la joue.

— c’est pour moi les fleurs, je lui fais ironiquement, il rougit et me tend la bouteille

— Désolé Anne, ne n’avais pas compris qu’il y aurait une autre femme ce soir.

— J’espère que cela ne te dérange pas réponds Angèle, c’est peut-être mieux d’équilibrer les sexes des convives nous semble-t-il surtout que moi je suis handicapée conclue-t- elle en se caressant son ventre bien rebondi

— Si toi tu es handicapée rajoute Anne, moi je suis vierge déclare-t-elle Patrick se met à rougir jusqu’aux oreilles tandis que je le dirige vers le salon

— ? je ne savais pas que tu étais encore vierge avec la défonce que t’a fait subir Bob l’autre soir, sauf peut-être de ton petit anus qu’il n’a pas encore ramoné lui déclare Angèle pleine de finesse tandis que notre jeune ami continue de devenir écarlate

— ne t’en fait pas Patrick, avec ces deux femelles en chaleur, c’est presque toujours ainsi.

La conversation se poursuit sur d’autres sujets moins scabreux tandis que je sers l’apéro et les grignoteries qui vont avec.

Angèle ne boit pas, à cause du bébé, par contre Anne tient sa place et Patrick, lui, semble bien dans l’ambiance.

Quelques bourbons plus loin, Anne tient absolument à nous montrer ses dessous sexy car elle a fait l’achat d’un ensemble avec porte-jarretelles rouge et blanc qu’elle déclare très sexy.

Elle soulève son polo et ne comprend alors pourquoi je trouvais que sa petite poitrine le semblait avoir pris du volume !

Elle finit par l’enlever et détache sa jupe qui me semblait un peu longue ; je comprends qu’elle voulait nous cacher le porte-jarretelles qui retiennent une paire de bas très soyeux et noirs. Le string assorti ne couvre que le minimum et sa chatte nous apparaît à peine couverte par les trois centimètres carrés de tissu que forme le triangle avant.

Quant à la ficelle arrière, elle délimite un fessier qu’elle sait sans défaut, la cochonne.

Elle parade ainsi devant nous qui sommes assis tous les trois sur le divan en équerre du salon.

C’est Angèle, qui bien normalement déclenche les hostilités en prenant sa sour par les hanches et en enfouissant son visage dans son triangle pubien.

— ? J’adore ton odeur ma chère sour, tu me donnes envie de te dévorer la chatte.

Je suis enfoui dans mon coin, faces aux deux sours profite du spectacle mon verre à la main ; Quant à Patrick, assis le plus près des deux sours, son visage est écarlate jusqu’aux oreilles et il se remplit les yeux d’une vision qui le subjugue au point qu’il reste bouche bée à regarder ce qu’il n’aurait jamais imaginé voir en live quelques jours plus tôt. Le destin a voulu qu’il s’installe dans une crique ou manifestement étaient déjà installés des personnes qui ne l’on pas viré en arrivant.

Je remarque qu’il semble assez mal à l’aise dans son Jean’s, mois je suis en boxer large style ?bande à l’aise ? c’est ça le métier.

— ? Ta queue semble te gêner, Patrick, tu devrais la libérer avec d’éclater dans ton slip, si tu en porte un je lui dis.

— C’est ça, montre-nous ton engin rajoute Anne dont Angèle dévore la chatte avec avidité, elle lui a écarté la minuscule tissu et passe sa langue sur les lèvres humide de sa chatte juvénile.

— Etends-toi donc sur la table du salon je propose à Anne, sûr que ma lourde table en chêne massif tiendra bien le cou, je dégage le plateau de verres que je dépose plus loin.

Anne s’assoit donc sur la table et restant posée sur ses avant-bras, elle regarde Patrick ayant ôté son futal n’osant se caresser la queue, de peur d’exploser trop vite.

Cette dernière est raide et verticale le gland calotté comme j’adore.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

— ? caresse ta belle queue lui indique-t-elle tandis qu’Angèle s’est mise à genoux entre ses cuisses et poursuit son cunnillungus sur sa chatte devenue luisant de foutre.

Anne ferme les yeux et gémit doucement sous les coups de langue amoureux d’Angèle, tandis que je me déplace latéralement pour mieux jouir du spectacle.

Angèle qui garde un oil sur tout déclare :

— ? Patrick, je veux que tu aides Bob à se débarrasser de son short afin que son engin puisse respirer.

J’adore le ?je veux ? employé et je constate que ce jeune blanc-bec de Patrick obéit puisqu’il se retourne vers moi hésitant :

— ? Je peux ? demande-t-il tendant ses mains vers moi

— vas-y si elle ordonne, tu dois obéir, c’est elle la chef, je précise plein de bonheur de voir évoluer la situation dans une direction que je ne prévoyais pas forcément.

Anne surprise, sans doute, a ouvert les yeux et suit du regard les gestes de Patrick, ce dernier se déplace et se met à genoux et accroche les côtés de mon boxer short pour tirer dessus. Je lui facilite la tâche en soulevant mon bassin afin que le vêtement glisse.

Ma queue presque bandée à fond apparaît sous les yeux de Patrick qui finit de m’ôter mon short et reste un instant, ne sachant ce que l’on attend de lui.

— ? suce Bob afin de le préparer ordonne Angèle sous le regard d’Anne de plus en plus intéressée.

Patrick enfourne alors ma queue dans sa bouche pendant que Angèle reprend le léchage de sa sour qui continue de me regarder.

J’appuie mes mains sur la tête de Patrick qui commence à me pomper et englouti ma grosse queue jusqu’au fond de sa gorge, ses joues se creusent et il garde les yeux ouverts, il lèche mon gland avec délectation et je constate qu’apparemment il a l’air d’aimer ça.

— Vas-y mon petit pédé, je lui dis, suce moi bien à fond, si tu le mérites, tu pourras baiser mes deux femmes.

Patrick semble excité par mes paroles et redouble d’ardeur sur ma queue ; cela commence à m’exciter assez car je pose mes mains sur sa tête ne fermant les yeux.

— ? je peux l’aider, demande Anne qui a l’air d’apprécier le spectacle

— avec plaisir je lui réponds Anne se déplace alors au côté de Patrick et j’en profite pour m’étendre à demi en faisant signe à Angèle de venir.

Elle s’approche et se déshabille entièrement et comprenant mon désir, elle se positionne la chatte au-dessus de mon visage pendant afin que je la lui dévore pendant que mes deux complices s’activent sur ma queue.

— ? Branles Patrick crois devoir demander Angèle à Anne qui passant sa main entre les jambes de notre nouvel ami commence de lui caresser la queue.

— Pas trop sinon il va se vider sur le sol et ce serait dommage je rajoute, caresse-lui donc le trou du cul, il aime ça

— Oh oui, comme ça, ronronne Patrick qui apprécie les caresses annales comme j’ai pu le constater sur la plage.

Ma queue est devenue énorme sous les caresses jointes d’Anne et de Patrick aussi je propose à Angèle d’en profiter en premier, ce qui est bien naturel. Elle ne se fait pas prier et propose alors à Patrick de s’étendre sur le canapé pendant qu’elle se positionne en 69 sur lui

— ? Ainsi tu verras de près ce qu’une grosse queue peut faire de bon dans ma chatte, mon petit lui susurre-t-elle affectueusement.

— Je vais te sucer annonce Anne à Patrick qui semble apprécier nos propositions.

— Vas-y Patrick, caresse-moi les couilles et le cul pendant que je bourre la chatte à ma petite pute, et n’oublie pas de lui lécher le clito et ma queue au passage.

— Avec plaisir répond Patrick avant de passer à l’acte avec sa bouche.

Après quelques minutes de ce ramonage, je n’y tiens plus et largue ma sauce dans la chatte à Angèle en criant de bonheur, je me retire avant d’être ramolli et en profite pour l’enculer car je sais qu’elle aime finir ainsi : à son tour elle hurle de joie d’autant plus que sa chatte étant vide de ma queue, se met à dégouliner de mon sperme et Patrick en profite pour tout avaler et lui dévorer la vulve et le clito, tout en se vidant à son tour les couilles dans la bouche d’Anne qui se délecte de cette semence qui semble inépuisable chez ce jeune baiseur.


— ? J’aimerais bien que Bob m’encule aussi nous annonce-t- elle la bouche encore débordante de sperme.

— tu attendras peut-être un petit peu, je lui réponds tout en achevant de faire jouir ma petite chérie d’Angèle qui hurle toujours sa joie de sentir ma grosse queue dans ses intestins J’ai en effet besoin d’une petite pose avant de pouvoir remettre ça.

Je propose donc de manger un peu, toutes les bonnes choses que j’ai préparées aidé par Angèle qui est excellente cuisinière et qui m’a aidé.

Les jeunes se jettent sur le repas que nous avons préparé Angèle et moi, il faut dire qu’ils se sont dépensés côté calorie.

Je les regarde d’un oil attendri et mon regard croise celui d’Angèle qui bien que jeune également, possède une maturité qui me plaît et avec laquelle je suis en parfaite entente.

Elle est assise à mes côtés et me caresse le dos durant le repas que nous prenons sur la terrasse car il fait encore très beau.

Personne ne peut nous voir aussi nous sommes restés nus.

Je me rince l’oil en les regardant tous les trois et surtout Angèle dont la beauté me convient le mieux ; j’attends avec impatience qu’elle accouche pour l’apprécier à son niveau exceptionnel.

D’ici deux mois cela sera fini et je pense pour le printemps prochain nous pourrons aller faire une petite virée en amoureux, selon où en seront ses affaires de divorce avec son mari. Elle m’a déjà informé que sa mère pourra nous garder son enfant.

Le repas prenant fin, Anne embrasse à pleine bouche Patrick qui lui caresse le sein aussi pendant que nos deux gamins s’occupe, Angèle s’est glissée entre mes jambes et commence à me faire une pipe dont elle a le secret, c’est vraiment une excellente suceuse, elle adore cela, à la manière dont elle m’aspire la queue ; sa langue voluptueuse enrobe ma tige et lèche mon gland, puis elle engloutit la totalité de ma bitte jusqu’à ce que me coule touchent ses lêvres, je suis au bord de l’éjaculation très vite avec cette experte.

Je me laisse aller tandis qu’Anne et Patrick la rejoignent à mes genoux pour me sucer tous les trois.

Se faire sucer par un mec et deux nanas, est une expérience que je ne connaissais pas aussi je ferme les yeux et me laisse aller.

Nous décidons d’entrer au salon.

— ? Et si tu les enculais tous les deux puisqu’ils sont encore vierges de ce côté, me fait remarque Angèle avec une lueur cochonne dans le regard, ils ont l’air de n’attendre que cela.

— Avec plaisir, j’ai très envie en effet de leur défoncer la bague à tous les deux, car je me sens en pleine forme après cette triple pipe que vous m’avez faite.

— Angèle, tu devrais leur lubrifier la bague afin que je ne les blesse pas pour la première fois, mettez-vous à quatre pattes, et appuyez-vous sur le canapé.

Mes deux puceaux du cul s’exécutent et me présentent leur cul bien excitant et je laisse Angèle les enduire de crème lubrifiante tout en leur caressant respectivement la queue et la chatte. Anne est déjà trempée du vagin, quant à Patrick, la raideur de sa queue ne peut cacher son excitation, je le branle lentement et me retiens de le sucer tant il m’excite ce petit salop.

Je me positionne derrière eux et laisse Angèle me saisir la queue pour la présenter contre la chatte d’Anne afin de la graisser un peu puis appuie mon gland devant le petit trou sombre de sa sour qui commence à grimacer tandis que je pousse un peu afin de pénétrer lentement son anus.


— ? vas-y chérie pousse bien pour lui rentrer dans son cul me déclare Angèle en m’embrassant.

— tiens petite pute, prend mon tube dans ton cul de salope et toi, branles toi je rajoute à l’adresse de Patrick qui regarde Anne un peu inquiet de ce qui va lui arriver lorsque son tour viendra.

— ? Oui, c’est bon ! me déclare Anne en gémissant et en cambrant encore plus ses reins afin de me faciliter la pénétration, j’aurais jamais cru que cela me fasse autant de bien.

— A ton tour, petit pédé je dis à Patrick en sortant du cul d’Anne pour présenter mon gland tout gluant devant sa pastille intacte. je lui force un peu la bague et tout en lui caressant la queue que je masturbe avec douceur, je le pénètre d’un seul coup avec moins de douceur que pour Anne et ce jusqu’à la garde et ma queue s’enfonce jusqu’au fond de son cul dont je sens le fond.

— Hou ! grimace Patrick, ça me défonce le cul, continue très fort, me rajoute-t-il pour m’exciter, ce à quoi il arrive car je sens ma queue enfler encore au fur et à mesure que je le défonce.

— Angèle s’est étendue devant eux sur le canapé et se laisse bouffer la chatte par Patrick pendant qu’Anne lui dévore les seins et la bouche.

J’encule à tour de rôle mes deux jeunes en me rythmant, cinq coups de queue dans un trou avant de passer à l’autre et ainsi je les amène chacun lentement au plaisir qui leur monte au fond du cul car après les quelques pénétrations du début qui sont un peu difficiles, leurs anus respectifs se sont relâchés légèrement à tous les deux et mon ramonage efficace leur procure maintenant du plaisir, je vois la peau de leur anus accompagner mon sexe lorsque je me retire lentement avant pénétrer à nouveau leur cul.

Mes deux mains ne restent pas inactive tant sur la queue de Patrick que sur le clito d’Anne que je caresse durant mes coups de queues dans leur cul.

Patrick me largue sa sauce dans la main, aussi je lui fais lécher ainsi qu’à Anne afin de rien perdre de sa crème laiteuse de jeune puceau.j’en profite pour la goûter également tant j’en ai envie. je pense que je vais finir par lui sucer la queue une autre fois.

Brutalement, je me mets à accélérer dans le cul d’Anne et je luis largue mon foutre qui lui inonde les intestins pendant qu’elle étouffe ses cris dans la bouche d’Angèle ; et je finis Patrick avec mon pouce que je lui rentre dans le cul en lui malaxant fortement les couilles tandis qu’il amène Angèle à la jouissance avec sa langue sur son clito et son doigt dans son cul.

Nous nous effondrons tous les quatre sur le sofa et sur le canapé, enlacés les uns dans les autres durant quelques instant avant d’aller à la douche où nous allons d’abord Angèle et moi suivis par les deux jeunes dépucelés du cul.

(à suivre) vos commentaires, conseils, critiques, messages et photos à : dansarah@caramail.com

Diffuse en direct !
Regarder son live