Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 655 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

X Pipes

Chapitre 1

Gay

Je suis un homme fin soixantaine, bisexuel, et toutes mes aventures sont réelles, elles se sont déroulées de 1967 à aujourd’hui et j’essaie de les remettre dans le contexte de l’époque. J’ajouterai que depuis toujours j’ai une forte attirance pour les personnes (hommes ou femmes) beaucoup plus âgées que moi.

Au début des années 70, j’étais à Besançon et je traînais souvent dans les toilettes publiques au coin du musée, non loin du commissariat aussi bien coté messieurs que coté dames suivant les possibilités, dans les deux cas il y avait des trous dans les cloisons et dans les portes ce qui me permettait d’assouvir ma passion du voyeurisme.


Cet après-midi d’automne, vers 15H00, j’entre, coté « messieurs » dans la cabine du milieu, celle que je préfère car on peut mater partout, par les petits trous dans la porte pour voir ce qui se passe aux urinoirs, et dans les cabines contiguës par des trous percés dans les cloisons.

Je sors ma bite et je me branle doucement en lisant les annonces constellant la porte, je vois un jeune aux urinoirs, il doit se branler car de dos, je vois son bras droit s’agiter, rapidement, un homme d’une quarantaine d’années s’installe à côté, une minute plus tard, les mouvements de bras reprennent, l’homme parle à l’oreille du jeune, ils entrent dans la cabine du fond, le jeune doit avoir à peine 20 ans, ils verrouillent la porte.

Je m’accroupis et regarde par le trou, d’abord je ne vois que quatre jambes, rapidement je vois un pantalon qui descend aux chevilles, puis le deuxième également, ils doivent s’embrasser car ils sont collés l’un à l’autre et se caressent mutuellement les fesses. Ils s’écartent et je vois leurs bites, le jeune a un petit sexe bien raide, mais par contre le type a une bite énorme, ils se branlent mutuellement.


Au bout de quelques minutes, le jeune s’accroupit, il lèche la grosse bite tout en caressant les couilles du type, il prend le gland entre ses lèvres et suce doucement, au bout d’un moment je vois la main de l’homme sur la nuque du jeune, il le force à entrer toute sa queue dans la bouche, je vois, la joue du suceur déformée par l’énorme bite, brusquement le jeune recule et il prend une giclée de foutre en plein visage, ça à l’air de lui plaire, il laisse le mec lui envoyer tout son foutre en plein visage, ensuite ils se relèvent, au bout d’un moment, les pantalons remontent, le jeune sort le premier, un instant plus tard le jeune s’en va aussi.


J’étais très excité et j’ai eu envie d’essayer moi aussi. Par les trous dans la porte, j’observais un type d’une cinquantaine d’années qui se branlait au pissoir, il décide de rentrer dans la cabine du fond.


Je m’accroupis devant le trou pour mater, de suite il exhibe un sexe de bonne taille et bien raide. Il regarde à son tour et je lui fais comprendre que j’aimerais le rejoindre, je sors, je toque à sa porte, il ouvre et je me glisse auprès de lui, il verrouille la porte et sans un mot, je m’accroupis et je caresse sa bite, je descends son pantalon, je prends son sexe en bouche, et doucement j’entoure son gland avec ma langue, en même temps, je lui caresse les fesses, c’est la première fois que je fais ça mais je dois bien m’y prendre car il respire fort et visiblement il apprécie ce que je fais, de temps en temps, je lui lèche aussi ses grosses couilles pendantes et je reviens engloutir son gland. Pour moi, c’est une révélation, j’accélère le mouvement sur son membre, par une tape sur la tête, il me fait comprendre qu’il va éjaculer, la bouche pleine je grogne un « vas-y » et je continue à le pomper, une crispation de tout son être et son gland semble encore gonfler, brusquement un flot doux amer et chaud se déverse dans ma bouche, je laisse couler et ensuite je crache tout dans les WC.


Il sort un mouchoir, essuie sa queue, remonte son pantalon, me sourit et sort de la cabine, je referme la porte et très excité, je m’accroupis pour regarder par le trou, un mec branle doucement sa bite, moi aussi je me branle, il s’accroupit et je me redresse pour qu’il puisse mater mon membre bien raide, par le trou, il passe un papier, il a écrit « tu veux que je te suce ? », je lui fais signe de venir.

Je déverrouille la porte, il entre, c’est un petit homme rondouillard, la soixantaine, il s’accroupit, descend mon pantalon et mon slip, de ses mains il caresse doucement mes fesses et mes couilles, il me lèche doucement le gland, ma queue est bien raide et il semble apprécier.

Il commence à me sucer et bien vite il enfile mon membre bien raide jusqu’au fond de sa gorge, ses lèvres touchent mes couilles, c’est la première fois qu’on avale ma bite en entier et c’est vraiment divin.


Je le laisse faire, il va doucement pour que ça dure longtemps, je sens que je vais venir, lui aussi, il se recule, prends ma bite en main et m’astique jusqu’à l’éjaculation qu’il prend en pleine face, un long jet lui barbouille le visage, il lèche les dernières gouttes, s’essuie la gueule, remonte son pantalon et sort, moi je fais de même, il est 17H00 et je me promets de recommencer souvent.

Diffuse en direct !
Regarder son live