Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 4 963 fois
  • 20 J'aime
  • 4 Commentaires

Plaisir avec un joujou

Chapitre 1

Trash

Ce week-end, Flavie m’a préparée une surprise. Comme c’est à elle de venir passer la fin de semaine chez-moi à Québec, elle a amené un jouet sexuel qu’elle affectionne particulièrement. C’est ce gros gode muni d’une ventouse avec lequel elle aime bien s’amuser. Elle m’a dit que j’aimerais bien ce qu’elle a préparé comme scénario.


Après avoir bien mangé, nous nous retirons au salon. Je m’assois sur le divan et Flavie se colle à moi. Nous sommes bien. Mais déjà, elle commence à me caresser. Elle passe sa main sur ma poitrine, descend sur mon ventre, et cherche la bosse qui commence à naître dans mon pantalon.


— T’aimerais qu’on s’amuse un peu mon chéri? Je me sens cochonne tout à coup…

— Mmmmm… j’aime quand tu me dis ça… J’aimerais bien être cochon avec toi…


Nous commençons à nous embrasser avidement. La main de Flavie caresse toujours la bosse qui grossit de plus en plus dans mon pantalon.


— Mmmm… t’es excité mon beau? Mais faudra que tu attendes, je passe sous la douche. J’en ai pour une minute.


J’en profite moi aussi pour aller me doucher au sous-sol. En me lavant, je caresse ma queue toute dure en m’imaginant ce qui se passera plus tard.


Quelques minutes plus tard, nous nous retrouvons au sous-sol, pas aussi beau que celui de Flavie, mais tout de même confortable. J’ai une serviette autour de la taille et Flavie apparaît enveloppée elle aussi dans une serviette. Ses cheveux reposent sur ses épaules nues. Je suis assis sur un fauteuil. Elle se plante devant moi, debout et d’un geste langoureux, laisse glisser sa serviette. Elle est nue… magnifiquement belle. Ses petits seins pointent déjà. Sa peau semble si douce. Je la prends par les fesses et l’attire à moi. Son petit cul est doux et ferme.


— Tu es tellement belle…


Je caresse ses douces fesses et je lèche ses seins…


— Tu veux me baiser? Tu veux une bonne baise? J’ai envie de toi… j’ai envie d’être cochonne ce soir… très cochonne… Tu vas voir combien je peux être chaude… Je veux que tu me fasses jouir…


Elle ouvre son sac qui est près du fauteuil et en sort son magnifique gode… 20 cm… Elle le monte à sa bouche et tout en me regardant dans les yeux, elle passe sa langue sur le gland de la bite de latex, tout en caressant ses seins.


— Tu veux le voir s’enfoncer dans ma petite chatte? Le regarder écarter mes lèvres avant de disparaître au fond de mon vagin en feu?


Elle me fait horriblement bander quand elle est dans cet état… J’ai retiré la serviette autour de ma taille et je caresse doucement mon sexe en érection.


— Je vais bouffer ta queue comme jamais ça ne t’es arrivé encore… J’aime sucer ta grosse bite… j’aime quand tu viens dans ma bouche…


Elle se dirige vers une colonne carrée servant à soutenir le plancher supérieur. Elle lèche bien la ventouse au bas du gode pour le coller à la colonne, à la hauteur de ses fesses quand elle est debout. Elle s’agenouille et elle commence à sucer la grosse bite de latex.


— Approches-toi… je veux ta queue aussi… je veux l’enfoncer dans ma bouche.


Je m’approche en me masturbant doucement et sans plus attendre, elle empoigne mon sexe et l’engouffre tout d’un coup, pendant qu’elle masturbe l’autre queue.


— T’aime sucer ma queue hein, petite cochonne… Oui… suces là bien… lèches là bien… Ta langue est douce Flavie… Oui, suce bien… Branles-moi pendant que tu lèches mes couilles… Oui….Mmmmm… c’est bon…

— Je veux me faire prendre… tout de suite… Je veux une queue dure en moi…


Elle décolle la fausse queue de la colonne et elle se met à quatre pattes, les fesses vers la colonne.


— Colles-le à la hauteur de ma chatte… je le veux en moi…


J’obéis… Ma queue se raidit d’avantage à la perspective de ce qui s’en vient. Le gode est maintenant bien en place. Je vois son cul se tortiller de plaisir. Je m’agenouille à côté d’elle. Je caresse ses fesses doucement, puis je lui donne une petite claque.


— Mmmmm…. Oui… j’aime quand tu claques mes petites fesses, ça m’allume encore plus… Tapes-moi encore… encore…


Je donne de légères claques sur ses belles fesses. Elle branle son cul encore plus…


— La queue… je la veux en moi… tout de suite… je veux qu’elle s’enfonce en moi…. J’ai trop envie… Je la veux…


J’écarte ses fesses pour voir ses lèvres qui sont toutes mouillées. Je récupère de la mouille avec mes doigts pour lubrifier le gode. Je prends cette queue dans ma main et l’approche de son vagin et tout d’un coup, elle pousse ses fesses pour se faire pénétrer. Elle pousse un grand gémissement.


— Oui… c’est bon… aaahhhhh… oui…


Je caresse ses fesses toujours en les claquant légèrement…


— Plus fort les tapes… oui… Tapes mon petit cul en feu… aahhhhh… que c’est bon… plus fort…


J’écarte bien ses fesses pour voir le sexe écarter ses lèvres. Je les caresse doucement de chaque côté de l’engin qui la ramone. Je peux voir son anus que je lèche tout doucement…


— Oui… lèche mon cul. Lèche-le bien… bouffe mon petit cul… tu l’aime mon cul… prends-le, il est à toi.


Pendant que ma langue s’occupe de son anus, je passe ma main sous son ventre pour aller caresser son clitoris. Elle commence à crier de plaisir…


— Oui… cochon… comme tu es cochon… Oui, fais-moi jouir… fais-moi venir entre tes doigts… et cette grosse queue qui bourre ma chatte… Aaaaahhhh… Continue… C’est trop bon. aaahhhh mon Dieu que c’est bon…


Elle s’empale de plus en plus vite sur la grosse bite. Tout en continuant de la masturber, j’enfonce un doigt dans son anus…


— Aaaaaahhhh les trous deux à la fois… Aaahhh oui... plus loin dans mon cul… plus loin… Aaaah mon Dieu… Mon Dieu... je vais jouir… plus profond… Caresse mon clitoris plus vite… Aaaaaaaaaaaaahhhhh…. Merde merde merde!!.... Aahhhhhh… je viens… Aaaaaaahhhh… mon jus coule…. Aaahhhhh… cochon…Aaaahhhh… C’est bon…. Encore… J’en veux encore… Je veux jouir encore…


Elle est à bout de souffle. Elle recommence à se pénétrer à fond avec la grosse verge…


— Viens devant moi, je veux bouffer ta queue… elle est dure ta queue? Elle est toute dure pour moi hein? J’aime les grosses queues dures, bien bandées.


Je me place à genoux devant elle, ma bite à la hauteur de sa bouche ouverte. Sa langue sort et s’agite dans tous les sens. Avec ma main, je dirige ma verge dans sa bouche et elle se met à sucer comme une déchaînée tout en émettant des sons de plaisir que lui impose la queue qui la prend par derrière. Elle suce, lèche et tire tellement que je dois me retirer pour ne pas éjaculer tout de suite.


— Ta queue... je veux ta queue… tout de suite… je la veux dans ma bouche… Aaaahhh que c’est bon de se faire prendre par derrière…. Aahhhhh… Lèches mon clitoris… ta langue sur mon clitoris… je la veux…


Je m’installe sous elle, en position du 69, je la prends par les fesses et je lèche son clitoris qui est tout enflé par le plaisir. Je peux voir la grosse bite qui l’enfile, entrer et sortir de son vagin.


Aussitôt installé sous elle, elle s’empare de ma queue avec sa main et elle me masturbe à un train d’enfer. Je passe une main par-dessus ses fesses et j’enfonce un doigt dans son anus. Sa bouche enveloppe ma queue et elle me suce avec avidité. Sa langue sur mon gland me fait du bien.


Je bouffe son clitoris encore et encore… Je le lèche bien, je le suce. Je lèche ses lèvres comme je peux… Elle va jouir à nouveau.


— Je viens…. Je viens… Aaaaahhhh… je viens dans ta bouche… Ouiiiii… prends tout mon cochon… prends tout… Aaaaaahhhhhhhh…. Je meure… Ouiiii…. Aaaahhhh… avale tout… tout…


Une fois qu’elle a jouit, elle retire la queue de sa chatte, se tourne de côté et elle s’assoit sur la mienne. Elle l’introduit en elle facilement et elle se fait aller de haut en bas en caressant ses seins. Elle se penche et va sucer la queue toujours collée à la colonne.


— Regarde, je lèche mon jus… c’est cochon non?… Aaahhhh… oui… enfonces ta queue au fond de moi…


C’est maintenant moi qui ai pris le contrôle de la pénétration. Je la tiens par les fesses et je pousse ma queue bien au fond. J’entends ses fesses claquer tant mes coups de bassins sont virils.


Une fois qu’elle a bien léché son jus, elle se redresse et se porte sur ses pieds toujours en enfonçant mon sexe en elle. Je peux bien voir mon manche s’enfoncer dans sa caverne d’amour.


— Tu vas jouir hein mon cochon? T’aime que je sois cochonne hein? Attends, j’ai pas fini.


Elle décroche la queue de latex, et passe le gros gland sur son clitoris… Elle retire mon sexe de son vagin et y introduit le gode.


— Tu veux que je vienne sur ta queue... hein? Regarde… regarde… Ahhhhhh… Ouiiii…. Aaaahhhh… je viens… Regarde mon jus sur ta bite… Aaaaahhhh…. Je suis une petite cochonne…


Une fois qu’elle a jouit, elle presse le gode par terre pour continuer de se l’enfoncer en elle et elle s’attaque à ma queue toute mouillée de son jus d’amour. Elle me suce pour me faire venir.


— Viens dans ma bouche T’aime bien venir dans ma bouche hein? J’adore goûter ton sperme chaud… Allez, viens… regarde ma langue ce qu’elle fait à ta bite… tu aimes ma langue cochonne? J’aime sucer ta belle queue… Vide tes couilles dans ma bouche... AAhhhh… J’ai une grosse queue aussi dans la chatte… c’est bon… Viens mon amour… viens pour moi… Inonde ma bouche… Fais là déborder de sperme… AAaaahhhhh…


Une grande chaleur monte dans mes jambes, un frisson me parcours…


— Aaaaahh je viens… je viens…. Ouvre grand… oui… avales… avales tout… Ah la cochonne… la cochonne… Oui, suce encore… lèche bien… Aaaahhhhh… que c’est bon… Viens ici, je veux goûter mon sperme… viens…


Elle s’approche de moi, et nous nous embrassons avec le sperme qu’elle a dans la bouche, pendant qu’elle frotte sa chatte sur ma queue qui se ramollit. Elle jouit une autre fois… Elle s’effondre sur moi, épuisée. Nous nous endormons jusqu’au matin.

Comme l’avait promis Flavie, ce fut une excellente baise.

Diffuse en direct !
Regarder son live