Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 11 417 fois
  • 122 J'aime
  • 2 Commentaires

Le plaisir de mon amie

Chapitre 1

Lesbienne

Bonjour, je me présente je m’appelle Eve. J’ai 19 ans et je mesure 1m65 pour 48kg. J’ai les cheveux châtains clairs, un bonnet de 90C et d’après les mecs j’ai un « cul d’enfer » tout en étant vierge. Un jour, mon amie Alice m’invite chez elle une après-midi. Je répond à l’invitation et j’arrive chez elle vers 13h. Il faut dire qu’elle est drôlement belle aussi, elle mesure et pèse à peu près pareil que moi, mais elle est nettement plus bronzée et a des seins beaucoup plus petits (à peine du B), son seul défaut disent les mecs. Je la trouve magnifique, son visage, son physique, si j’étais un mec je n’hésiterais pas !

Bref, nous passons le début de l’après-midi à discuter, regarder un peu la télé, parler des mecs. Ses parents ne sont pas là, ce qui nous permet d’aborder tous les sujets. Un moment, elle me confie quelque chose :


-Viens voir ce que j’ai trouvé dans les affaires de ma mère !


Je la suis dans la chambre de ces parents. Elle ouvre un tiroir de la commode et en ressort une sorte de pénis en plastique.


-C’est quoi ?

-Tu ne connais pas ? C’est un gode !


Ne connaissant pas vraiment, je pousse la curiosité :


-Et ça sert à quoi ?

-Mon dieu ! T’es une inculte, ça permet aux femmes de faire comme si c’était une bite et de s’en servir.


Je comprends enfin l’utilité de cet « outil ». En bonne fille, nous commençons à partir dans notre délire, en nous faisant passer pour des lesbiennes et sans savoir pourquoi, cela m’excite beaucoup.. Nous nous touchons un peu le cul l’une et l’autre puis Alice se met à lécher un côté du gode et moi l’autre. Nos langues remontent jusqu’à l’extrémité du gode et se touchent. C’est le coup de foudre, Alice me regarde dans les yeux, pleine de malice. Elle m’embrasse, je lui rend son baiser. Ses gestes deviennent de plus en plus insistants, elle finit par m’allonger sur le lit et se met au dessus de moi.


Elle enlève son T-shirt et sa jupe, je fais de même. Elle se rallonge sur moi, le contact de sa peau chaude contre la mienne me fait frémir. Elle m’embrasse toujours, avec beaucoup de tendresse. Elle me mordille l’oreille et me souffle des mots doux. Elle m’embrasse dans le cou, je la caresse dans le dos, rapprochant son corps du mien. Elle descend le long de mon corps pour atteindre mes seins durcis. Elle les masse tendrement puis se met à lécher les tétons. Aussitôt, une vague de chaleur parcours mon corps, je suis excitée de plus belle. Elle descend sensuellement jusqu’à mon ventre pour arriver finalement en face de mon jardin secret rasé. Elle passe sa langue autour, sans jamais le toucher. Le bas du ventre, les cuisses : l’excitation monte de plus en plus.


Elle remonte vers mes seins mais redescend et recommence à lécher autour. Puis, elle pose sa langue sur ma chatte maintenant humide. Elle la lèche avec une tendresse incomparable. Une vague de chaleur encore plus intense que la précédente me parcours, sa langue me fournit un plaisir inimaginable. Elle s’attaque à mon clitoris. A peine sa langue le touche, je gémis. Elle continue, elle sais ce qui me donne du plaisir. Elle insiste, elle augmente la vitesse et l’intensité. J’arrive très vite au septième ciel, une sensation que je n’avais jamais connue me parcours, plus rien autour de moi n’existe à part cette langue sensationnelle. Quand je reprends mes esprits, Alice me met un doigt dans mon trou d’amour, je me cambre et me resserre mais très vite le plaisir que me procure ce doigt me détend.


Elle l’enfonce, le ressort, le fais tourner en variant l’angle et la profondeur. Elle continue de s’acharner sur mon petit bouton me faisant mouiller encore plus. Très vite elle pousse l’audace à y mettre un deuxième doigt. Elle accentue ses gestes avec ce deuxième doigt. Un violent orgasme me parcours de nouveau. Je suis épuisée.


-Ce n’est pas fini, n’oublie pas ce que j’ai trouvé


Elle me montre le gode


-Tu es sûr que ça ne fais pas mal ?

-Vu la manière dont tu es excitée ça ne risque pas


Elle retire ses doigts et pose le gode à l’entrée de ma chatte. Elle fait des petits va-et-vient mais avec une amplitude plus grande à chaque fois. Le plaisir est encore meilleur qu’avec les doigts. Très vite, l’hymen pause soucis à Alice et la peur me fait reculer. Pour la combattre, mon amie me lèche de nouveau : la peur tombe aussitôt. Elle force alors et fait craquer l’hymen. Je ressens une douleur vite oubliée par les mouvements du gode. Je ressens une grande chaleur venant de mon entrejambe, j’ai des frissons partout, je ne sais plus ce qu’il se passe. Je sais juste que je me sens aux anges. Comme avec ses doigts, Alice fait varier l’angle et l’amplitude m’amenant très vite à un orgasme, plus violent que les autres. Je suis à bout.


-Á ton tour de me procurer ce plaisir


Á suivre …



N’hésitez pas à laisser un pouce vert ou un commentaire ;)

Diffuse en direct !
Regarder son live