Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 46 780 fois
  • 286 J'aime
  • 7 Commentaires

Plan à trois avec Pierre, mon meilleur ami

Chapitre 1

Première expérience avec mon meilleur ami

Hétéro

Je m’appelle Mike et suis un homme de 26 ans, divorcé très tôt, en couple depuis 3 ans avec une jeune étudiante de 21 ans, Claire, au moment des faits. J’habite depuis mon enfance dans un petit village dans la région de Lyon. L’histoire que je vais vous raconter s’est déroulée en 2015. J’y ai mêlé tout au long des chapitres les faits réels et quelques adaptations en suivant les conseils des premiers lecteurs.


Mon meilleur ami, Pierre, avec lequel j’ai vécu des moments inoubliables depuis le collège, habite maintenant à Montpellier, à plus de trois heures de route, et ne revient donc que rarement me rendre visite. Un jour, alors que nous parlons par SMS, il me raconte que sa compagne et lui n’ont plus de relations depuis très longtemps et que cette situation commence à lui peser. Même si nous savons tous les deux que nos libidos ont été malmenées ces dernières années avec le stress du travail et du quotidien, nous avons toujours des besoins et des envies dont nous parlons régulièrement. Entre nous, pas de tabous ! Je compatis en lui disant que sa situation ne doit pas être facile tous les jours et il me répond qu’heureusement, les sites pornos sont aussi là pour ça...


Au cours de la conversation, je lui explique que pour le moment, contrairement à lui, ma jeune compagne est en pleine découverte de sa sexualité et est bien souvent pleine de surprise, même si ses études nous freinent régulièrement pendant la semaine et à certains moments de l’année.


Le soir même, je parle de la situation avec Claire en discutant également du fait que si nous voulions un jour tenter un plan à trois, nous avions probablement trouvé notre homme. Elle ne relève pas l’information en se contentant de rire et nous parlons d’autre chose.


Le lendemain dans la journée, elle revient sur le sujet.


— Dis, tu étais vraiment sérieux hier quand tu m’as parlé d’un plan à trois avec Pierre ?

— Oui, bien sûr. J’ai déjà vécu une expérience à trois mais avec deux personnes que je connaissais moins. J’en ai gardé un très bon souvenir. Franchement, si un jour tu es tentée ou si l’occasion se présente, je suis vraiment partant pour qu’on essaie ça ensemble. Et avec Pierre, ce serait encore mieux. On le connaît bien, j’ai confiance en lui et je suis sûr qu’il serait partant.

— J’avoue que ça me tenterait d’essayer aussi, mais je ne sais pas si j’oserai un jour...



Nous avons plusieurs fois l’occasion d’en reparler dans les semaines qui ont suivi et nous en arrivons toujours au même obstacle, sa timidité et sa peur de se lancer si nous décidions de tenter l’expérience.


Deux mois plus tard, Pierre vient nous rendre visite. Pendant que Claire étudie, nous allons au bar pour boire quelques verres et bavarder tranquillement. La discussion revient à un moment sur sa situation et il me dit avoir déjà pensé à tromper sa compagne pour un peu d’activités sexuelles. Nous commandons plusieurs verres et je profite de son passage aux toilettes pour envoyer un SMS à Claire.


— Pierre ne fait toujours rien avec sa femme. Il vient de m’en parler, ça lui pèse vraiment... Si tu veux tenter ce soir, je pense qu’il sera partant.

— J’en ai vraiment envie... Mais ce n’est peut-être pas une bonne idée. Imagine que je n’y arrive pas. Que je me bloque. Ou qu’après ça crée un froid entre nous...

— Je comprends... Mais on ne le saura jamais si on ne tente pas un jour :D ! Je t’aime ! A tout à l’heure !


J’abandonne donc le sujet et continue de profiter de la présence de mon meilleur ami pour parler de tout et de rien.


Nous rentrons un peu échauffés par l’alcool à la maison où Claire nous a commandé les pizzas et a ouvert une bonne bouteille. La soirée se passe à merveille et nous terminons dans le salon, installés à notre aise comme d’habitude. Nous regardons un peu la télévision, Claire et moi installés dans le grand canapé et Pierre allongé dans le deuxième. Ayant toujours mon idée derrière la tête, je profite de notre position pour caresser discrètement Claire. Je passe ma main sous le plaid et caresse son ventre et ses seins tout en regardant l’émission. Elle semble être sensible à mes avances et je m’enhardis en déboutonnant discrètement son pantalon et en glissant doucement mes doigts sur son sexe déjà légèrement humide. Je continue tranquillement mes caresses en échangeant avec elle quelques regards à la fois gênés et coquins.


Quand Pierre part de la pièce quelques minutes, je lui reparle de mon SMS et lui demande si elle ne veut pas se lancer.


— J’en ai très envie... Et je sens que tu es excitée aussi, tu ne peux pas le nier... Je suis sûr que Pierre serait très heureux de partager ce petit moment de détente avec nous.

— J’y pense depuis le début de la soirée, me répond-elle en faisant une petite moue, mais je ne me sens pas capable de faire ça et de me lancer dans ce genre d’aventure...

— C’est dommage. C’est l’occasion rêvée ! Tu en as envie, j’en ai envie et Pierre aussi probablement. Après, on peut se lancer et si tu n’es vraiment pas à l’aise et que tu changes d’avis, on peut tout arrêter et ne plus en reparler.

— Non, je ne pense pas que j’y arriverai, l’envie ne me suffit pas, ça me fait peur...


Quand Pierre revient et se remet à sa place, je continue malgré tout mes caresses en remarquant que Claire est en effet vraiment très excitée.


La soirée s’achève et Pierre décide qu’il est temps qu’il reparte dormir dans sa famille. Il dit au revoir et je le raccompagne à sa voiture. Nous discutons un long moment sur le pas de la porte et décidons, vu la température, de nous mettre à l’abri dans sa voiture pour continuer. Je relance la conversation sur ses problèmes avec sa compagne tout en envoyant quelques SMS à Claire. Pendant qu’il m’explique comment il s’y prend avec elle, ce qu’elle lui reproche, ce qu’elle refuse, les raisons de son attitude et autres informations, je continue de relancer Claire. (Oui je suis peut-être un peu lourd avec le recul, mais je connais bien Claire et je sais qu’elle n’ose rien dans la vie sans être prise par la main, quel que soit le domaine...).


— Il n’est pas trop tard, tu sais. On peut encore envisager un petit moment entre nous...

— Tu sais bien que j’hésite depuis qu’on en a parlé. J’ai le cœur qui bat à 200 ! J’aimerais vraiment essayer pour voir ce que ça donnerait.

— On peut commencer tranquillement, pour voir. Quelques caresses, un peu de tendresse, même sans aller trop loin.

— Allez OK on se lance, mais j’aimerais qu’on reste « calmes » pour cette première fois...

— OK mon amour ! On teste ! Si tu veux, baisse la lumière (je sais que tu préfères), mets-toi en sous-vêtements dans le canapé et envoie-moi un SMS quand tu es prête.

— D’accord, je m’installe. Oh la la je stresse ! :D.



Très excité à mon tour, je profite d’une question de Pierre à propos de ma relation avec Claire pour aborder le sujet avec lui. Je lui explique un peu la situation, que j’ai parlé de ses soucis avec Claire et que de son côté elle aime, comme moi, faire de nouvelles expériences, mais que sa timidité l’empêche presque toujours de se lancer. Et je lui demande directement si par exemple ce soir, si elle était d’accord, il serait partant pour quelques caresses et peut-être un peu plus.


— Si, par exemple, ce soir on te propose de remonter un peu près de nous, tu serais partant pour quelques caresses et peut-être plus ?

— Evidemment que je suis partant, tu me connais ! Dans mon cas, ça ne peut me faire que du bien, me répond-il en souriant. Par contre, continue-t-il plus sérieusement, ça ne va pas poser de problème après entre nous ? Je ne veux pas qu’on gâche notre complicité ou que ça jette un froid dans notre amitié...


(Je reçois à ce moment-là le SMS de Claire qui m’indique qu’elle est prête, mais stressée.)


— Ecoute, il y a toujours un risque, c’est clair. Mais on se met d’accord directement : si l’un de nous dit stop, quel que soit le moment, on arrête. Et même si on va jusqu’au bout, si l’un de nous ne veut plus en reparler ou ne veut plus renouveler l’expérience, on oublie tous vite tout cela et on n’en reparle plus.

— Alors c’est d’accord. N’hésite pas à me faire signe si tu sens qu’il faut qu’on arrête surtout.



Nous remontons donc chez moi. Lorsque nous entrons, la pièce est plongée dans le noir et seule la lumière de la télévision nous permet d’apercevoir Claire en sous-vêtements, allongée dans le canapé. Nous approchons et je dis à Pierre que je vais me déshabiller et qu’il peut aussi se mettre à l’aise. Excité par la situation et pour voir ce que ça va donner, je traîne à retirer mes derniers vêtements et je les laisse commencer leur rapprochement.


Après quelques caresses et un petit baiser timide échangé, Pierre s’installe dans le canapé près de Claire pour continuer leurs caresses et « petits bisous ». Je les rejoins à ce moment-là, debout, en ne gardant que mon sous-vêtement, comme eux. Je retire alors le soutien-gorge de Claire, permettant à Pierre de continuer ses caresses et de profiter de sa poitrine généreuse. Claire, assez timide au début, commence maintenant à caresser le sexe de Pierre à travers son caleçon pendant qu’il l’embrasse et malaxe sa poitrine avec envie. J’approche mon bassin également pour profiter de ses caresses.


Après quelques minutes, Claire se déplace ensuite et décide de se lever et de nous aider à retirer nos caleçons. Ses yeux sont brillants d’excitation. J’aime la voir s’ouvrir comme ça. Elle s’agenouille alors devant nous et prend nos sexes déjà bien dressés dans ses mains. Elle entame une lente masturbation, nous caresse, embrasse nos sexes à tour de rôle et frotte ses seins contre nous. Nous sommes tous les deux aux anges. Son regard revient presque toujours vers moi, y compris lorsqu’elle me regarde droit dans les yeux en léchant le gland de Pierre, provocante comme je ne l’ai jamais vue.


Sachant que Pierre ne peut tout de même pas repartir trop tard, je décide d’essayer de passer à la vitesse supérieure. Je me lève et demande à Claire de s’agenouiller sur le canapé en continuant de s’occuper de Pierre. Je profite alors de ma position pour caresser son sexe trempé d’excitation. J’appuie ensuite légèrement sur la tête de Claire pour qu’elle commence, si elle le veut, à sucer mon ami.


Je la vois alors passer sa langue tout le long de sa belle bite, prendre doucement le gland en bouche puis avaler sa bite entièrement en caressant ses couilles. Je sais à quel point elle est douée et me retourne vers Pierre qui a les yeux fermés et semble réellement apprécier. J’approche alors aussi mon sexe du visage de Claire pour en profiter également, il n’y a pas de raison. Elle commence alors à alterner ses mouvements entre nous deux et à nous faire profiter à tour de rôle de sa bouche et de ses mains. De mon côté, je continue de la doigter au rythme de ses propres mouvements sur nos sexes.


Pierre n’ayant pas connu ce traitement depuis un bon moment montre les premiers signes du point de non-retour. Claire le sent et se concentre alors uniquement sur lui. Pierre finit par jouir dans la bouche de ma petite suceuse avec ce genre de bruits de satisfaction que nous avons tous déjà entendus. Claire avale tout et se retourne vers moi avec un grand sourire pour me montrer le travail bien terminé, fière d’elle.


Je profite alors à mon tour de sa bouche délicieuse pendant que je fais signe à Pierre de remplacer mes doigts par les siens dans son sexe brulant. Il est accueilli par des petits gémissements et commence alors de rapides va-et-vient pour la faire jouir pendant ce dernier round. Alors que je sens le point de non-retour arriver à mon tour, je fais signe à Pierre d’augmenter la vitesse. J’entends maintenant Claire gémir et je sais que sa jouissance ne tardera pas à arriver, tout comme la mienne. Et c’est au moment où je me répands dans sa bouche qu’elle jouit comme une folle avec de petits cris étouffés.


Claire vient ensuite se blottir contre moi et me fait un câlin. L’excitation commence à retomber et je sens que sa gêne commence à s’installer. Elle part tout à coup rapidement dans la salle de bain pendant que nous nous rhabillons. Pour éviter tout sentiment de gêne, Pierre me propose de partir rapidement et lui lance un « Merci pour cette soirée ! A bientôt ! Bisous ! » auquel elle répond tout à fait normalement à travers la porte. Il me remercie à mon tour pendant que je le raccompagne et me dit à quel point il a apprécié. Il m’indique d’ailleurs également qu’il est partant pour une autre nouvelle aventure si l’occasion se présente.


Je remonte ensuite en redoutant un peu la réaction de Claire. Je veux être sûr que tout va bien et savoir si elle a apprécié ce moment.


— Oui j’ai adoré ! C’était vraiment excitant ! J’aurais presque voulu aller plus loin... Mais pour une première fois, je crois que j’ai eu assez d’émotions ce soir !

— Je suis rassuré que tu te sentes bien mon amour. Mais si tu parles de première fois, c’est qu’il peut y en avoir une deuxième à l’avenir ?

— Pourquoi pas... J’ai vraiment aimé, j’avoue... Mais maintenant, viens dans notre chambre que je puisse profiter de tes bras mon cœur.


Fin de la première partie.

Diffuse en direct !
Regarder son live