Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 18 191 fois
  • 115 J'aime
  • 1 Commentaire

Plus il y a d'hommes, mieux c'est

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

Dans mon village, le foot a toujours eu une place importante. Mais, en tant que fille, je n’ai jamais vraiment pu m’y intéresser. Par contre, ça nous a donné toute une équipe de footballers musclés, et cela me va complètement. Surtout, depuis que je suis devenue cheerleader pour eux, et que j’ai eu l’occasion de sortir avec quelques-uns d’entre eux.



Ce soir, c’est leur dernier match, et une nouvelle victoire, permettant à l’équipe de finir l’année avec un score positif. Tout le monde est dans les vestiaires, même la maire, afin de fêter cette victoire.


— Félicitations à tous les joueurs. Aujourd’hui, vous avez rendu le village fier, comme vous avez pus le faire lors de toutes vos victoires cette année. Au nom de tout le monde, je vous remercie.


Tout le monde applaudit le discours du maire et l’équipe, alors que je sens une main passer sous ma jupe et venir masser mes fesses.


— Aurais-je le droit à une récompense Chloé ?


Je reconnais facilement la voix du capitaine, et nous nous éclipsons rapidement en direction des douches. En baissant son short, je remarque qu’il est déjà dur. Sans attendre, je me mets à genoux, prenant son gland en bouche, avant de le faire pénétrer ma bouche jusqu’à ce qu’il touche ma gorge. Je reste quelques secondes à faire tourner ma langue autour de sa bouche, avant de sentir un liquide chaud se déverser dans ma gorge.


— Mmmmh.


J’entends le capitaine essayer de ne pas faire trop de bruit alors que j’avale son liquide jusqu’à la dernière goutte.


— Déjà ?

— Ca faisait longtemps que je n’avais pas relâché la pression, et je peux continuer encore longtemps.

— Non, je ne ferais pas plus. Juste une petite gâterie parce que tu as gagné ce dernier match.

— Et nous alors ? On a aussi gagné.


La voix me surprend, et je vois toute l’équipe entrer un par un dans les douches.


— Te voir dans cette tenue nous a motivés, mais ça nous a aussi excités.


Un par un, ils se mettent en cercle autour de moi, et les shorts tombent les uns après les autres.


— Mais... d’accord, mais juste par ce qu’aujourd’hui est une journée spéciale, et une fois chacun.


Je les entends tous applaudir alors qu’une personne approche son pénis de ma bouche. Je me mets à le sucer, alors que je sens plusieurs mains se poser au niveau de mon cul.


— Plutôt dans le cul ou dans la chatte ?


Ayant la bouche occupée, je glisse ma culotte sur le côté d’une main, avant de mettre un doigt dans chacun de mes trous. Très vite, je sens deux bites me pénétrer sans difficulté, et bouger en rythme, alors que je sens du sperme remplir de nouveau ma bouche. J’avale rapidement avant qu’un nouveau sexe vienne dans ma bouche. Ensuite, je sens deux charges se déverser dans mon cul et ma chatte me faisant jouir au passage.


— Tiens, elle a l’air d’apprécier ça.


Je ne fais même pas attention à ce qui est dit, trop occupé à sucer la personne devant moi. A peine mes deux trous sont libérés des bites, que deux nouvelles viennent les remplacer, poussant le foutre encore plus profondément en moi. Je peux sentir ma mouille couler sur le sol, et les entendre apprécier le spectacle.


— Je vais jouir !


Je ne sais pas qui parle, mais très vite, je sens du sperme se déverser dans ma bouche, m’obligeant à avaler une troisième charge, suivie de deux charges dans mes parties. Alors qu’ils se retirent tous, je sens mon corps lâcher, et je m’effondre sur le sol, en haletant.


— Allez, plus que quatre.

— J’ai plus de force.

— Je peux te porter.


L’homme qui dit ça est l’un des défenseurs, ancien rugbyman, et il me soulève du sol sans problème, avant de venir pénétrer ma chatte de sa verge.


— Aahh...


Alors qu’il pénètre ma chatte déjà bien souillée, je sens une autre bite entrer dans mon cul.


— Ca rentre facilement, je suis sûre que tu pourrais en prendre deux dans chaque trou.


En disant ça, je sens une troisième et une quatrième bite entrer en moi, me faisant lâcher un énorme gémissement.


— Aaaaahhh.


Ils se mettent à tous bouger avec des rythmes différents, et je peux sentir un mélange de douleur et de plaisir qui me font presque jouir.


— Ah... je vais...


J’essaie de résister, mais ils accélèrent le rythme, et finissent par me faire jouir en lâchant toutes leurs charges en moi.


— Ah... ah...


Il me repose sur le sol, et je sens des vagues de frisson parcourir mon corps, alors que leurs semences coulent hors de mon corps.


— C’est dommage qu’on soit limité à une seule charge, car on a tous craché très vite, mais on pourrait tous repartir pour un tour.

— Je peux plus bouger désolé. Si vous voulez jouir, vous devrez le faire sans moi.


Alors que je dis ça, j’en vois un s’approcher en se masturbant, très vite imité par les autres. Je comprends assez facilement où ils veulent en venir, et je me débats afin de retirer ma tenue, leur montrant mon corps nu, et il ne leur faut pas longtemps avant de couvrir mon corps de leur semence, les uns après les autres.



Il me faut quelques minutes avant d’être de nouveau dans un état normal, et tout le monde est parti. Je vais pour enfiler ma tenue, mais elle est à moitié blanche, j’imagine qu’ils ont dû l’utiliser pour s’essuyer. Alors que je l’enfile, j’entends une personne tousser derrière moi. En me retournant, je me trouve face à la maire qui s’approche, un sourire sur le visage.

— Vous êtes magnifiques comme ça. Si jamais cela vous a plu, j’ai quelques projets pour lesquels vous pourriez m’aider.

Diffuse en direct !
Regarder son live