Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 6 682 fois
  • 28 J'aime
  • 4 Commentaires

Pour elle

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

J’avais mis du temps à me décider suite à ta demande d’organiser une soirée "surprises" et "inoubliable", j’avais finalement accepté et t’avais donné rendez-vous chez toi la semaine dernière.


21h je sonne à ta porte, tu viens m’ouvrir en peignoir, j’entre et je dépose un baiser sur tes lèvres et te demande si tu es prête, en baissant les yeux tu me réponds j’ai peur mais je suis très excitée.

C’est parti pour le choix des vêtements, nous allons dans ta chambre où tu ôtes ton peignoir pour laisser découvrir ton corps et l’odeur de ta crème pour le corps fraichement appliquée.

Je regarde ton corps, je passe mon doigt sur le piercing de ton téton droit que tu t’es fait poser à ma demande pour me signifier ton appartenance, je détail chaque partie de ton corps, tes fesses, tes hanches, ton sexe entièrement épilé, tes seins et ta chute de reins que tu te plais à accentuer sous mon regard.


Tu me demandes si tu ne dois pas mettre de culotte et je te réponds que tu ne dois pas tout donner si facilement, nous optons pour un string ficelle avec le devant en mousseline blanche qui laisse deviner la naissance de ta petite fente, pour les seins un soutien gorge pigeonnant laissant apparaitre tes tétons sera parfait, je te tends le chemisier blanc que tu ne boutonnes que jusqu’au plexus, et pour finir une mini jupe en spandex qui moule parfaitement tes formes et la touche finale avec des bas coutures, il ne manque plus que tes escarpins noirs vernis et te voilà fin prête et désirable. Vérifions maintenant si ta tenue se prête bien au déroulement de la soirée, je fais tomber mes clés en te demandant de les ramasser, tu te penches alors langoureusement en avant, ta mini jupe se relevant laissant apparaitre la rondeur de tes fesses et la ficelle ne cachant presque pas ta vulve, ainsi penchée je croise ton regard qui demande mon approbation, je te laisse un instant ainsi, profitant longuement de la vue, un début d’érection se faisant sentir mais il ne faut rien précipiter, ce serait dommage, j’acquiesce du regard et tu te relève.


Je t’aide à enfiler un manteau noir qui te permettra d’aller de lieu en lieu en toute tranquillité et éventuellement jouer à dévoiler tes charmes, et nous claquons la porte de chez toi pour aller chercher un taxi. Dans la rue le premier taxi qui passe s’arrête et je lui indique une adresse en prenant bien soin de ne pas préciser le lieu de notre destination, je croise ton regard perplexe quand au lieu de destination. Une fois installés dans le taxi dans lequel je t’ai fait ôter ton manteau, j’aperçois le chauffeur qui jette régulièrement des coups d’oeil dans son rétroviseur, le fait que j’ai pris soin de t’installer à droite lui permet de t’avoir plus facilement dans la diagonale de son rétro. Je profite pour passer ma main sous ta mini jupe et effleurer ton bouton, je te vois te mordre les lèvres et détourner le regard pour ne pas trahir ton plaisir, le chauffeur s’en aperçoit quand même, habitué à ce genre de situation avec des clients libertins, et ses coups d’oeil deviennent plus fréquents, j’avance alors mon doigt entre tes lèvres humides, recueillant ta sève, je retire mon doigt pour le donner à lécher, je vois le chauffeur essayant de faire mine de rien. Premier arrêt devant un tabac ou je t’envoie chercher un paquet de cigarette non sans t’avoir glissé à l’oreille de laisser tomber ton sac en sortant, exercice magnifiquement exécuté quand en sortant je t’entends dire "oups", je te vois alors te baisser pour nous offrir une vue magnifique sur tes fesses et ton entrecuisse. La porte à peine claquée, le chauffeur se retourne et me dis "elle est très belle, c’est une pro ?" je lui réponds que non c’est ma compagne, je le sens à peine mal à l’aise devant ce qui pourrait être une bourde mais en bon habitué des frasques des couples parisiens il revient à la charge en me disant "si elle veut me sucer, je suis très bien monté", je réfléchis un instant, la situation m’amuse, alors que tu es en train d’acheter un paquet de cigarette pour le simple prétexte de t’exhiber, je suis en train de négocier la disponibilité de ta bouche, puis je lui remercie de sa proposition en lui disant que nous ne sommes pas intéressé, il me réponds alors que ça paierait la course si elle s’exécute, déclinant à nouveau son offre, je prends son numéro de portable en lui expliquant que nous aurons peut-être besoin de ses services en toute fin de soirée, pour la course ou peut être pour autre chose…


Te voilà de retour dans la voiture et le chauffeur nous dépose devant l’Hôtel Coste pour aller prendre un verre, j’aime particulièrement le lieu pour son atmosphère légèrement surannée, son éclairage sombre et aussi le fait que certaines escort vont faire leurs "marché" là-bas, l’idée que l’on te prenne pour une pute me plait et j’imagine l’esprit des hommes souhaitant bénéficier de ta bouche, ta chatte voire ton anus pour quelques billets. Une fois assis, je constate que tu es pleinement dans ton personnage lorsque tu croises tes jambes pour laisser apparaitre le haut de tes bas, un russe assis au bar te regarde sans détour ni pudeur, je vois à son regard ce qu’il souhaite, je te glisse alors à l’oreille que tu dois mériter ta soirée, tu me demandes ce que tu dois faire, et je te réponds que tu devras accéder aux requêtes du russe quelles qu’elles soient. Feignant de prendre un appel je quitte notre table pour aller dans le couloir en parlant dans mon téléphone, ainsi le russe a tout loisir de venir t’aborder et je peux voir la situation d’où je suis, à mon retour je te vois le regard inquiet me disant "il veut une fellation dans les toilettes maintenant et il est prêt à me donner 150 euros", tu me dis que tu n’es pas sûre, je te réponds alors que je vais payer l’addition et nous rentrons tout de suite, le regard pleins de regrets je t’entends me dire "non, je vais le faire".


Je pars le premier aux toilettes pour être à côté (ne sait on jamais), assis dans une cabine à côté j’entends une voix avec un accent russe qui t’explique ses attentes, il veut que tu le suces lentement d’abord en prenant le temps de lui lécher les couilles, il veut beaucoup de salive, une pipe bien baveuse pour que ce soit meilleurs et il ajoute que si tu avales tout il te donneras 50 euros de plus. Les bruits qui suivent sont significatif, tu déboutonnes son pantalon, embrasse son sexe par dessus son boxer, le mordille, puis tu l’extirpes, tu commences par lécher son gland, puis les couilles, le branlant doucement, l’adoptant petit à petit, tu finis par avaler son membre et le faire coulisser dans ta bouche, j’imagine sans mal son plaisir connaissant ta capacité à pratiquer divinement la fellation. Ta succion se fait plus pressante, tu prends goût à sucer cet inconnu, tu imagines même cette queue te pénétrant sans ménagement, te labourant les chaires, ton excitation se traduit par une accélération de ta bouche, tu dévores ce membre, jouant avec la langue sur le méat, passant ta langue sur sa verge, ses couilles puis remontant pour gober son membre et le baiser avec ta bouche, j’entends la respiration du russe s’accélérer me doutant d’une issue proche, c’est alors qu’il prend ta tête entre ses mains et décharge bruyamment dans ta bouche, je t’entends déglutir pour tout avaler, l’expérience semble t’avoir plue puisque tu lèches même la dernière goutte sortant de son sexe, je reste assis le temps que le russe te paye et sorte en te gratifiant d’un "très bon" avec son accent russe. Quand je rentre dans la cabine tu es assises et tu souris, en me demandant si tu as passé ton épreuve avec succès, je te réponds que oui et tu vas devoir te préparer pour la suite, devant ta moue dubitative je sors de ma veste un plug anal et te demande de te retourner, sans discuter tu t’exécutes, j’écarte alors ton string pour cracher sur ton petit trou, puis je commence à faire entrer le plus en t’expliquant qu’il faudra de la place pour recevoir des amis, beaucoup d’amis…

Le plug entré, je replace la ficelle de ton string et ta jupe et nous retournons à notre place pour finir nos boissons, je te vois changer plusieurs fois de position, sans doute gênée par le plug, je paye et nous partons pour la suite de notre soirée.


Nous marchons un peu pour que tu t’habitues au plug dans ton cul et pour constater l’excitation ressentie de marcher dans la rue avec l’objet que personne ne peut voir mais dont nous seul avons la connaissance. Nouveau taxi direction un immeuble du 16ème, nous descendons et ton sac chute de nouveau (décidément tu es d’une maladresse ce soir), cette fois le chauffeur peut profiter de la même vue que son collègue avec en plus les bords du plug dépassant de la ficelle de ton string, je me dis que cette fois tu es vraiment dans la peau du personnage, le chauffeur m’adresse un clin d’oeil complice en me souhaitant une très bonne soirée.

Devant le hall d’immeuble je compose le code et nous entrons pour prendre un ascenseur et monter directement au 8ème étage, une fois sur le pallier où se trouve 3 portes d’appartements nous apercevons un jeune homme posté devant la porte, nous le saluons et je t’annonce que la dernière étape est ici avant d’accéder à ta surprise. Devant ton regard le jeune ouvre son pantalon et sort son sexe, sans me demander je te vois te mettre à genoux et attaquer directement ta fellation pour la plus grand plaisir du jeune. Nous entendons des bruits de porte qui te font regarder de part et d’autres sans pour autant oublier ta mission. Ainsi agenouillée je relève ta jupe pour jouer avec le plug le faisant entrer et sortir, provoquant des petits gémissements, j’entends le jeune dire "putain elle suce bien et elle a un god dans le cul en plus, je voudrais bien l’enculer !" je lui dis peut-être plus tard, en attendant qu’il profite de l’instant présent, alors que tu accélères ta fellation, je vois le visage du jeune se crisper et son foutre jaillir dans ta bouche, aucune goutte ne t’échappes et je te vois passer ta langue sur tes lèvres comme par fierté d’avoir mérité la suite du programme, le jeune homme ouvre la porte et nous adresse un sourire en nous disant c’est par là…


Nous entrons dans un appartement très épuré, les quelques meubles restant sont sous des draps, comme un appartement en vente ou dont les propriétaires sont absents pour une longue période, tu me demandes où nous sommes et je te réponds que l’un des candidats possède cet appartement qu’il n’utilise que très peu. "Un candidat" me demandes-tu d’un air surpris, "quel candidat ?", un de ceux sélectionné te dis-je, comme les 9 autres, et j’ouvre une porte derrière laquelle se trouve 10 hommes nus. Je t’explique alors que j’ai réalisé un casting pour trouver dix hommes correspondant à tes critères notamment sur la taille du sexe et que tu vas être à leur disposition ce soir.


Tu entres lentement considérant chacun, te retournant pour les voir dans le moindre détail, devant ton appréhension je dis à la collégiale que tu as besoin d’être un peu aidée, le premier s’avance alors et commence à te caresser les seins par dessus ton chemisier, les malaxant puis jouant avec les tétons, le second s’approche et relève ta jupe pour découvrir tes fesses et constate la présence du plug, il glisse alors un doigt dans ta fente déjà humide, les autres s’approchent et essayent de glisser une main pour toucher un sein, une fesse, ou mettre un doigt dans ta bouche. L’un d’eux te fait alors agenouiller te présente son sexe qu’il enfourne dans ta bouche sans te demander, les autres prennent ta main pour les branler, je te vois prendre de l’assurance et commencer à sucer les différents sexes, les léchant, passant ta langue sur les couilles, reprenant un sexe dans ta bouche sans oublier de branler les autres, l’excitation monte progressivement, les hommes te tirent les cheveux, te traitent de salope, ouvre ton chemisier pour triturer tes seins, pincer tes tétons pour les faire durcir, l’un d’entre eux glisse sa main entre tes cuisses pour jouer avec ton clito, un autre fourre ses doigts dans ta chatte, puis joue avec le plug, il le retire et le porte à ta bouche pour te le donner à sucer, pour te le remettre dans ton petit trou. Les bites se succèdent dans ta bouches, toutes les formes sont présentes, longue et fine, large et courte, bien membré, je te vois te retourner et me dire "très bon casting", les insultes fusent, sale pute, salope, garce tu aimes nos bites, tu vas les avoirs dans tous les trous sale chienne, ce qui à pour effet de t’exciter encore plus. Le plus grand s’avance et te soulève pour t’allonger dans le canapé en disant "il faut que je la baise je n’en peux plus", il écarte ton string crache sur ta fente et enfonce sa queue dedans t’arrachant un râle de plaisir, les autre ne sont pas en reste, l’un s’accroupi au dessus de ton visage pour se faire sucer, les autres sont à côté pour se faire branler, caresser tes seins ou mettre des claques sur tes fesses. Celui dans ta chatte se retire pour échanger avec les autres une bite plus grosse remplace la première, les hommes se relaient dans ta bouche et dans ta chatte, l’un d’eux se présente pour se faire sucer et place ses fesses au dessus de ton visage, je vois ta langue commencer à lécher son anus, les autres ne voulant pas être en reste se présente aussi pour se faire sucer ou lécher leur cul. Le premier déclare alors "c’est dommage de se limiter à deux trous avec cette pute vu que nous somme nombreux et elle semble s’être préparée, ne la décevons pas !", les hommes te prennent alors pour te mettre à quatre pattes et retirer le plug laissant ton anus légèrement ouvert, l’un d’eux s’approche et crache dans ton anus puis présente sa bite pour la faire rentrer, le plug ayant préparé ton anus à ces assauts, le sexe rentre plutôt bien alors qu’un autre se glisse en dessous pour te pénétrer la chatte, je t’entends haleter, pas pour longtemps car une bite te remplit déjà la bouche. Je regarde la scène, tu es à quatre pattes un homme sous toi dans ta chatte, un autre dans ton cul et un autre dans ta bouche, les autres sont autour pour profiter de toi, à attendre leur tour, ils échangent leurs places régulièrement, les bites sortant de ton cul pour aller indifféremment dans ta chatte ou dans ta bouche, un des hommes se crispe et te décharge dans la bouche, tu avales le tout consciencieusement et passe à une autre queue. Je vois le garçon derrière toi se retirer laissant ton anus grand ouvert, celui que tu as dans ta bouche qui possède le plus gros membre de tous, déclare vouloir profiter de ton cul, devant ton regard inquiet les autres te redressent et lui demandent de s’allonger par terre, ils vont lui faciliter la tâche, c’est alors que trois hommes te portent pour venir te déposer sur ce pieu énorme, je te vois cracher dans ta main pour ajouter de la salive et l’appliquer sur ton petit trou, ils te déposent alors sur cette barre de chaire, je t’entends souffler pour l’accepter au mieux, et finalement je te vois complément empalée en demandant à ton partenaire de commencer doucement. Petit à petit ce dernier s’active dans ton cul, alors qu’un second vient te pénétrer ta chatte et c’est reparti sur le dos cette fois ci un homme dans chaque orifice, et les autres te présentant leur queue pour ne pas être en reste. La sueur coule sur ton front, un des hommes vient d’éjaculer dans ta bouche et tes coulures de sperme luisent sur ton menton, l’homme les ramasse avec son doigt pour les mettre dans ta bouche, je vois ta langue s’enrouler autour de son doigt, l’un d’eux déclare alors qu’il est temps de te récompenser, "allez on va la remplir de foutre cette pute", l’homme te cale alors en levrette sur le canapé, écartant au maximum tes fesses, laissant ton anus grand ouvert, puis introduit son sexe dans ton cul dilaté pour te défoncer comme une chienne. Je vois alors son visage s’empourprer et lâcher un cri rauque, il décharge dans ton cul, lâchant tout son foutre dans tes intestins, à peine sorti un autre le remplace pour décharger à peine rentré à son tour, les autres présentent leur sexe dans ta bouche pour se préparer à jouir dans ton cul, l’un d’eux ne pouvant se contenir lâche sa semence dans ta bouche et ton visage, les autres continuent de venir vider leurs couilles dans ton anus. Le jeune de l’entrée étant venu voir, je lui indique qu’il peut bénéficier de ton cul aussi maintenant, il ne se fait pas prier et sort son sexe déjà bandé pour le rentrer dans ton cul, le sperme coulant de ton orifice lui facilitant l’introduction. Un autre homme te tire par les cheveux pour présenter ton visage et te crache dans la bouche pour finir par éjaculer de longues trainées sur ton visage, je vois enfin le dernier homme à t’enculer sortir sa queue et se vider sur tes fesses, puis les hommes se retirent, tu es en levrette, l’anus béant coulant de sperme, le visage maculé de foutre, je te demande alors si la soirée était à ton goût, sous ton sourire barbouillé de sperme tu me réponds que oui mais tes vêtements eux ne semblent guère avoir apprécié, en rigolant je te réponds que ta prestation avec le russe devrait couvrir les frais. Tu utilises alors les restes de ton chemisier pour t’essuyer le visage et ton cul qui n’en fini pas de couler, puis remets ton manteau, entièrement nue en dessous. Sortant le numéro du premier taxi je t’annonce alors que le retour ne devrait pas nous coûter cher, si tu débrouilles bien. Dans le taxi qui nous ramène chez toi je t’entends dire au chauffeur que la course est négociable, il confirme et arrivé devant chez toi, regarde ton corps nu sous ton manteau, sors son sexe et je te vois lui administrer une de tes meilleures pipes, l’attente et l’excitation due à ton corps nu le conduise rapidement à l’orgasme et sur cette dernière rasade de foutre, tu rentres chez toi, quitte pour une bonne douche et une bonne nuit…

Diffuse en direct !
Regarder son live