Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 7 326 fois
  • 19 J'aime
  • 0 Commentaire

Premier jour avec mon ex

Chapitre 1

Hétéro

Cette histoire à maintenant quelques année mais souhaite la partager parce qu’elle m’existe encore beaucoup.


Ce fût la première fois que je l’aperçu, elle était brune, les cheveux dans le vent avec un petit débardeur rose moulant qui sublimait ses hanches et ses seins bien formés, un petit jean slim bien moulant avec de longues jambes fines pour finir sur une magnifique paire de talons aiguilles de 10cm.

Elle se tenait à quelques centimètres de moi, essayant de se faufiler tant bien que mal dans la foule abondante. Je n’arrivais pas à défaire mes yeux d’elle. Je la contemplais comme je n’avais jamais fait ça à personne... Puis elle tourna la tête et je sombra dans son regard, des yeux brillants comme le soleil, d’un vert comme jamais je n’en avais vu... Puis à ce moment là voyant que je la dévisageais elle commença à rougir et pousser dans la vague provoqué par les personnes de derrière elle perdit l’équilibre et tomba sur moi.

Hasard ? Ironie du sort ou acte de cupidon ? Cela n’avais guère d’importance, elle était déjà tomber dans mes bras...

Très gêné elle se redressa fendit la foule en deux et partie sans que j’ai le temps de dire un mot... Il était trop tard je l’avais perdu...


Le hasard une fois de plus à frappé lorsque j’ai parlé de ça à ma meilleur amie en décrivant parfaitement la scène elle me dit qu’elle connaissait cette fameuse fille qui prenait le bus avec elle le matin. Et par je ne sais quel miracle elle lui en avait parler pour rigoler. Ma meilleur amie me donna quelques informations sur elle pour pouvoir la contacter, prénom et nom de famille ainsi que son adresse MSN tant convoités à cette époque là par nous les jeunes !


J’engageas donc la conversation sur MSN ce qui ne fut pas évident, la question était de savoir comment me présenter sans passer pour un psychopathe ? Mais le fait que j’ai réussi à la retrouvé lui à fait bonne impression et nous nous somme donc donnez rendez vous pour se connaître.


Une fois réunis après quelques heures à discutés nous avions un excellent feeling qui s’installait entre nous, je commençais à prendre la main la caresser doucement pour ne pas faire le mec trop pressé puis dans la même continuité nous nous sommes embrassé. C’était un moment très sensuel et doux, mon coeur battait à toute vitesse et je sentais en moi venir l’excitation de la scène sachant que je venais à peine de la rencontré que nous étions déjà entrain de flirter sur le canapé.


Sans que l’un ne presse les chose ni les freine, elle commença à me caresser tout en descendant ma main vers mon sexe, elle sentit que celui ci était dur alors elle défit les boutons de mon pantalon et alla chercher mon sexe pour le laisser sortir.

Je me tenais sur elle et elle avait mon sexe en main qu’elle commençais à caresser en faisant des vas et viens lent mais parfaits. Mon coeur s’accélérais encore plus en fonction du rythme de sa main et de nos langues qui se caressait mutuellement. Puis sans que je puisse faire quoi que se soit je me suis mit a jouir sur elle sans avoir eu le temps de dire stop. Son jean était couvert se sperme ainsi que sa main. Elle était complètement dépasser et ne s’y attendais pas. Moi j’étais honteux de la situation, avoir lâcher ma semence sans la prévenir était pour moi impensable mais je n’ai pas senti l’éjaculation venir...


Après mes excuses et un bon coup de nettoyage dans la rigolade elle me dit :

— Est-ce qu’on ta déjà sucer ?

J’avoue lui avoir menti et j’ai répondu :

— A vrais dire jamais...

— Tu aimerais ?

— Oui.


Pensant qu’elle allait être la première à sucer mon pénis elle voulait sûrement faire bonne impression...

Retira mon sexe de mon jean une fois de plus puis commença à le sucer délicatement pour le faire gonfler au maximum, ce qui n’a pas tarder car je me suis mis a bander dur immédiatement.

Elle était là a genoux devant moi mon sexe dans sa main entrain de me pomper, est-ce un rêve ? Je me pinça pour vérifier. Effectivement j’étais bien entrain de me faire sucer par la fille sur qui j’ai complètement flashé quelques jours avant.


Son expérience était tout de même agréable sachant que les autres filles qui m’avais fait ça n’avais jamais goûter à ce plaisir là avant je constatais une nette différence.


Elle partait du bas de mon sexe tout en remontant avec sa langue pour la mettre en bouche délicatement avant de l’enfoncer au plus profond de sa gorge sans gène et sans hésitation. On sentais qu’elle savait ce qu’elle faisait et qu’elle aimait ça. Pour pimenter le tout elle retira son débardeur me laissant voir pour la première fois ses seins sans son soutiens-gorge... Elle avait une poitrine généreuse et bien formée, c’était pour moi un spectacle tout à fait éblouissant. Puis dans la continuités elle retira ce qui lui restait du haut, une poitrine d’un 90C tout à fait remarquable, aucuns artifices ni aucunes tromperie, ses seins étaient encore plus beaux nue qu’habillés... Ce petit spectacle dura pendant près de 15 minutes. Elle continua à jouer avec mon pénis, caressa ses seins avec, pour enfin la mettre entre et me branler avec tout en léchant le sommet de mon gland lorsque celui ci arrivait à porté de sa bouche.


Elle se leva ensuite retira son jean et son string en même temps pour me laisser voir son épilation en ticket de métro, son sexe était si beau, parfaitement propre et harmonieux, mais elle ne me laissa pas le temps de faire quoi que se soit qu’elle sortie une capote, me l’enfila et se mit sur moi pour m’enfourcher. Elle prit mon sexe et commença à le frotter contre le siens pour bien se préparer et elle fini par la mettre dans sa petite chatte bien chaude. Elle faisait de petits vas et viens pour bien mouiller puis une fois chaude, elle alla de plus en plus vite avec de grand déhanchés. Une vrais bête, je n’avais jamais été baisé comme ça avant. Puis un petit incident technique arriva, personne n’y était pour rien mais le préservatif céda sous la pression qu’on lui avait mis. Sans gène elle me dit ton dernier test date de quand ? Je lui répondit depuis ma dernière copine. Elle dit pas d’autres filles entre elle et moi ? Je répondit que non, puis elle me dit le miens date de mon ex et j’en ai refais un entre temps. Et puis merde je prend la pilule ! Elle retira le plastique de ma verge et remis celui ci dans son vagin.


Une sensation que je n’avais jamais connu avant parce que malgré les test les filles d’avant ne prenaient pas la pilule donc ce fut pour moi la toute première fois que je sentais cette douce chaleur qu’est le sexe d’une femme. Sur les capotes sensation réelle garantie n’est que fumisterie, c’est incomparable. Sentir le contacte de la chaire directement sur son gland procure un plaisir telle que je n’ai pas pu me retenir plus d’une minute et je fini par jouir dans son vagin.

Avec un rire nerveux elle m’embrassa avant de se retirer, mon sperme sortie presque immédiatement de sa chatte pour couler sur mon ventre. J’étais là allongé presque inconscient par le plaisir que je venais de ressentir, une extase de joie et de plaisir.


Elle me dit ;

— C’était ta première fois ?

— Oui malheureusement...

— Quoi me dit pas que je t’ai...

— Non ! Ma première fois sans capotes !

— Il fallait le dire avant je t’aurais fois jouir dans ma bouche pour que tu tienne plus longtemps !


Cette phrase à eu pour effet de me refaire bander une fois de plus. Elle souria puis s’allongea sur le canapé en écartant les cuisses en de disant de venir finir mon travail, ce que je m’empressa de faire.

Je me glissa sur elle sans attendre et sans détour pour lui enfoncer ma verge une fois de plus. Elle me fit une fois de plus une démonstration de ses talents et je suivait tant bien que mal le rythme de ses hanches qui était très intense. Elle était complètement en transe, rien ne pouvait l’arrêter, on sentais qu’il fallait qu’elle jouisse. Puis se senti ses ongles se plantais dans mon dos juste avant d’entendre un cris sortir du plus profond de son être, la douleur était complètement annulé par l’excitation que me procurais le son de sa voie dans son extase. Au fond de moi je me sentais si bien, je faisait jouir une fille lors de notre premier rapport, une fierté qui n’a aucun égal à ce moment là. Puis lorsqu’elle repris ses esprit elle me dit merci puis me dis :


-Bon aller je vais te faire jouir maintenant.


Elle se retira se mit a nouveau à mes genoux puis la suça avec encore plus de conviction qu’au début, je sentais le plaisir monter très vite et elle me demanda de la prévenir lorsque ça aller venir. Je sentais sa langue frotter son mon prépuce, elle donnais de grands coups de bouche pour l’enfoncer le plus profond possible dans sa gorge pour essayer de me faire une gorge profonde puis je senti le sperme monter et je lui ai dit que j’allais venir. Elle pris alors mon sexe, le branla devant son visage, la bouche ouverte en tirant la langue et mon sperme sortie dans une première giclé sur la joue puis elle réorienta mon sexe pour diriger le sperme vers l’autre joue avant de la poser sur sa langue pour que le reste tombe dessus. Elle enroula sa langue pour ne pas faire tomber ce qui restait dans sa bouche puis l’avala avant de me montrer qu’elle n’avait rien laisser. Elle repris mon sexe pour le sucer délicatement afin de faire durer le plaisir le plus possible. Une fois fait, elle se releva et m’embrassa langoureusement comme elle aimait faire après avoir eu la semence de son homme dans la bouche juste avant.


A peu prêt un mois plus tard lorsque nous reparlions de cette journée elle m’avoua avoir coucher avec moi le premier jour savoir si j’étais un connard ou pas. Elle avait marre de penser avoir le prince charmant parce que celui ci acceptais d’attendre avant de passer à l’acte pour qu’après elle se fasse largué une fois donnée. Donc elle prit le problème à contre sens ce qui fût une bonne idée puisque j’ai étais son prince pendant deux ans.

Diffuse en direct !
Regarder son live