Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 41 803 fois
  • 310 J'aime
  • 11 Commentaires

première expérience au salon de massage

Chapitre 1

Erotique

Je m’appelle Coralie, j’ai 23 ans, je suis étudiante en droit à Paris. L’histoire que je vais vous raconter s’est déroulée, il y a juste un mois. Avant toute chose, je vais me présenter. Je mesure 1m65 pour 53Kg. J’ai des cheveux châtains clairs et de yeux vert. J’ai une poitrine plutôt jolie (85c) que j’aime mettre en valeur. La fermeté de mes seins me permet de ne pas mettre en permanence de soutien gorge ce qui semble ne pas laisser indifférent les mecs de mon amphi d’autant plus que mes petits tétons roses sont très érectiles. Mon sexe est entièrement lisse, je laisse juste une petite touffe de poil à la naissance de ma fente.


Depuis le mois de septembre, j’ai emménagé dans un petit studio du XVIIème arrondissement de Paris. La rue dans laquelle se situe mon studio ne semble pas très animée. Par contre, j’avais remarqué un salon de massage asiatique au début de la rue. Un soir en rentrant de mon cours de fitness, je suis passé devant. Je me suis dit « un petit massage après le sport cela ne devrait pas te faire de mal… » et je suis entrée dans le salon de massage. Une jeune fille asiatique qui devait avoir un ou deux ans de moins que moi était installée derrière un comptoir. Elle était plutôt souriante et vraiment très jolie. Elle me sourit et me demanda dans un français très approximatif « vous voulez massage ? » et elle me présenta une feuille avec les tarifs des différents massages. Je ne savais pas trop lequel choisir. Je lui demanda s’il était possible d’avoir un massage plutôt relaxant. Elle m’indiqua le massage relaxant chinois. Je la regardai et lui souris en signe d’approbation. Elle se retourna et m’invita à la suivre jusqu’à la cabine de soins. L’endroit était plutôt cosy et propre. La lumière tamisée, la diffusion d’huiles essentielles et la musique d’ambiance faisait réellement de ce lieu un endroit propice à la détente. La jeune fille m’indiqua que je devais me déshabiller et m’allonger sur le ventre. Puis elle quitta la pièce. J’enleva tous mes vêtement pour ne conserver que mon string et je m’allongeai sur la table.


Après quelques minutes, la jeune fille toqua à la porte et entra dans la cabine. Je l’entendis ouvrir des tiroirs et manipuler du matériel puis s’approcher de la table de massage et je l’entendis me dire : « vous retirer culotte… à cause huile ». Ni une ni deux, elle attrapa mon string et le descendit jusqu’aux genoux puis elle le retira complètement. J’étais maintenant complément nue sur la table et j’avoue un peu gênée. Je sentis alors un filet d’huile tiède sur mon dos puis les mains de la jeune fille sur mes épaules. Elle avait des mains très douces et tièdes ce qui était plutôt agréable. Elle étala l’huile sur mon dos et commença à me masser les épaules, c’était divinement bon. J’étais complètement détendue. Elle me massa ensuite le dos en appuyant le long de la colonne vertébrale. Ses mains glissaient de mon cou jusqu’au bas de mon dos accentuant mon bien-être mouvement après mouvement. Elle saisit ensuite mes bras et les manipula de différentes manières afin de les étirer. Après un quart d’heure de ce traitement, elle changea de place et se positionna à mes pieds. C’est alors que je réalisa qu’elle devait avoir une vue complète de mon intimité. Par réflexe, je resserrai les jambes. Je sentis alors un filet d’huile sur ma jambe droite qui me fit sursauter. Puis la jeune fille saisit mes deux chevilles et écarta mes jambes de manière assez autoritaire. Elle commença à étaler l’huile. Je n’osais plus resserrer mes jambes. J’étais morte de honte. Elle recommença son massage par mon pied puis remonta lentement jusqu’à mon genoux avec des mouvements tantôt appuyés tantôt sous forme d’effleurage. Elle s’attaqua ensuite à ma cuisse et remonta jusqu’à ma fesse. La sensation de honte s’était petit à petit dissipée laissant place à de l’excitation et du plaisir ;-) Elle me massa longuement la fesse en la poussant vers l’extérieur ce qui avait tendance à ouvrir mes fesses et à tirer sur mon anus dont elle devait avoir une vue imprenable. Ma respiration était devenue plus courte, je sentais mes seins commencés à durcir contre la table, mon sexe s’humidifier et mon clitoris se tendre. Elle passa ensuite à la seconde jambe, le pied, puis le mollet, la cuisse… et les fesses ou elle me réserva le même traitement. Ma chatte était toute ruisselante. A chaque mouvement, on entendait le flic-flac de mon sexe qui bavait de mouille. Petit à petit, je sentis le doigt de ma jeune masseuse se rapprocher de mon anus. Au lieu de resserrer mes fesses, je me suis surprise à tendre mon anus vers son doigt. J’étais maintenant excitée à mort. A chaque fois qu’elle frôlait mon anus je tendais mon cul en arrière en relevant un peu mon bassin pour qu’elle puisse titiller mon petit trou. Lorsqu’elle arrêta son massage, j’étais frustrée mais ce ne fut que de courte durée. Elle fit couler un filet d’huile le long de mes fesses. Je sursauta lorsque ce dernier toucha mon anus qui se contracta. Je sentis le filet d’huile continuer son parcours jusqu’à mon sexe tout lisse. J’étais dans un état second.


La masseuse saisit mes deux fesses et les écarta. Elle commença à effleurer d’un doigt la zone allant de ma fente jusqu’à mon coccyx. Comme précédemment, à chaque passage de son doigt, je tendais mon cul afin de mieux le sentir. Petit à petit tel un pantin, je relevai mes fesses. J’étais maintenant presque à genoux, la tête et les épaules collés à la table de massage offrant mon intimité à cette jeune fille…. Elle commença à s’intéresser plus précisément à mon sexe. Elle passa sa main sous mon ventre et commença à caresser ma petite touffe de poil. Avec son autre main, elle écarta mes grandes lèvres et je sentie un doigt entrer en moi. Ma respiration se fit plus forte et je ne pu m’empêcher de laisser échapper un petit gémissement. Mon sexe se contracta comme pour emprisonner ce doigt qui me donnait tant de plaisir et qui entrait et sortait de mon intimité. Son autre main avait délaissé ma petite touffe pour s’intéresser à mon clitoris, qu’elle commença à masser. Il devait être gonflé à son maximum. Je sentais ses petits doigts le titiller. Un second doigt me pénétra et le rythme de ses deux mains s’accéléra. Je n’en pouvais plus. Des images me traversèrent la tête, je repensais à mon ex. J’aurais aimé qu’il me prenne sur le champ et qu’il me remplisse la chatte en levrette avec sa grosse bite en me traitant de « petite pute ». J’étais maintenant à quatre pattes, je gémissais, je bougeais mon cul pour que les deux doigts de la masseuse s’enfonce au plus profond de moi. Le rythme s’accéléra, je me surpris à dire à ma masseuse, « vas y baise moi, fais moi jouir ». Je ne sais pas si elle a bien compris en tout cas un de ses doigts commença à se placer sur mon anus et à la titiller. Il n’en fallu pas plus, je poussai un cri et mon corps entier se contracta pour un des meilleurs orgasme de ma vie. Mes jambes tremblaient, je m’affalai sur la table de massage. J’étais épuisée. La jeune masseuse récupéra un coussin et me demanda de me mettre sur le dos. Elle termina son massage comme si de rien n’était…


Merci pour vos votes, si cette histoire vous a plu, je pourrais vous raconter prochainement ma première expérience dans un sauna libertin… Kiss


Diffuse en direct !
Regarder son live