Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 7 350 fois
  • 53 J'aime
  • 11 Commentaires

Ma première experience scato

Chapitre 1

Très hard!!!

Trash

Nous sommes dimanche, il est 18 h 20...

C’est une journée très chaude, je suis sur mon canapé, torse nu, juste vêtu d’un léger short de foot, je traîne sur un site porno et je regarde des vidéos en tous genres.

Depuis quelque temps, j’aime regarder des vidéos uro, scato... Mon seul rapport à la merde est quand je me gode la rondelle et qu’accidentellement il ressort plein de cette substance très odorante. Je dois avouer que ça me m’a jamais rebuté, je dirais même qu’à force de pratiquer l’engodage, toucher ma merde me semble tout à fait normal, nettoyer mes godes, les essuyer avec du papier...

Je n’ai jamais pratiqué, mais l’idée de voir ses gens s’offrir à l’autre à ce point m’excite...

Ce soir-là je n’ai rien prévu en particulier, juste me détendre.


Je commence à me caresser, mes couilles sont transpirantes et ma queue prête à exploser.

Je regarde cette femme, sur la vidéo, léchant délicatement l’anus de son conjoint, rapidement sa langue va fouiller plus profondément dans ce cul merdeux, quand, l’image de mon téléphone change, pour voir apparaître le nom de Céline...

Je suis à deux doigts d’éjaculer, quand son appel me coupe brusquement dans mon élan, bref, bien frustré, je décroche.

Comment vous dire, Céline, est ma sex-friend, elle mesure 1m68, plutôt jolie, des fesses à tomber, une toute petite chatte à peine velue, des seins juste bombés comme il faut.

Ni elle ni moi ne voulons nous engager dans une relation durable, du sexe rien que du sexe, tout ce qu’il y a de plus traditionnel.


— Coucou, me dit-elle.

— Coucou, lui dis-je, évacuant toutes mes frustrations et regardant ma bite dégonfler.

— Ça va ?

— Ouais, je suis dans mon canap’, tranquille...


Sans aucun détour, et d’une voix très excitée, elle me balance

— J’ai envie de ta grosse queue.

— Maintenant ??? Lui dis-je surpris ?

— Pour tout t’avouer je suis déjà en route !


Pris de court, mais j’ai tellement envie de la défoncer que j’accepte l’invitation. Ça fait plus de 15 jours que je ne l’ai pas sautée, et déjà mes hormones n’en peuvent plus.

Je m’imagine lécher sa petite chatte, la baiser pendant des heures, et j’entends la porte s’ouvrir.


En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

— Tu es là ?

— Oui, dans le salon.


Elle est habillée d’un petit short en jean et d’un petit haut assez sexy. Elle transpire légèrement, ce qui présage d’une bonne petite odeur de sa chatte.


— Tu veux boire quelque chose ?

— Non, c’est ta bite que je veux, me mettant directement la main au panier.

— Effectivement, c’est plutôt direct comme approche !!! Qu’est-ce qui t’arrive ? Je t’ai rarement vue autant excitée ?

— J’ai envie de toi et mon gode ne me suffit plus... Allez baise-moi !!! Mais avant je veux la lécher, sentir ta belle queue dans ma bouche...


Elle me pousse sur le canapé, enlève mon short, commence par me lécher les couilles. Elle promène sa langue de bas en haut, caresse la base de mon gland avec de tout petits coups de langue, avant d’engloutir ma queue au plus profond de sa gorge...

Le pied !!!

— Avant de te baiser laisse-moi goûter ta chatte, j’imagine qu’elle a bien transpiré aujourd’hui ?

— Je ne sais pas, goûte !!!


J’enlève son short, elle n’a rien dessous, elle écarte ses cuisses, me faisant découvrir son minou dégoulinant, d’excitation. Je ne peux pas attendre, direct ma bouche va lécher ce jus, et mes petits gémissements trahissent le plaisir que je prends à goûter ce met si somptueux.


— Alors c’est bon ? Me demande-t-elle.

— Hum...


Elle me saisit la tête en me disant "fais-moi goûter", puis me roule une grosse pelle.


— Elle a bon goût ma chatte ? Allez continue, fais-moi jouir avec ta langue.


Sans demander mon reste, je m’exécute tel un soumis aux ordres de sa maîtresse...

En bonne joueuse elle saisit mon téléphone sur la table basse et me dit

— Attends, je vais te filmer me faisant un cunnilingus, comme ça tu pourras te branler en pensant à moi...


Elle déverrouille mon téléphone, je continue de la lécher croyant qu’elle me filme, mais pas du tout, elle est tombée sur mon film...

Je mets trois secondes à réaliser, je vois mon monde s’effondrer... De grosses sueurs froides m’envahissent, je suis bien incapable de sortir un mot...

Je la vois regarder, moi de mon côté j’ai tout stoppé, attendant une réaction de sa part.


— Tu pratiques le scato ? Me demanda-t-elle.

— Non !!! Je, je... suis tombé là-dessus, et j’étais curieux...

— Et alors ? Ça te plaît ?


Je ne vois pas de dégoût dans ses yeux...


— J’en sais rien... J’étais hyper-embarrassé.

— Tu as vu sa langue ! Elle est pleine de merde, moi perso, j’aime bien...


À ce moment précis, je sais plus où j’habite !!! C’est quoi ce délire, elle est sérieuse ? Nan, elle bluffe !!!


— T’aimes bien toi ?


Et là, j’ai juste vu son petit sourire.


— En fait, un matin, j’étais en culotte dans ma salle de bain, j’ai eu une énorme envie de chier, je me suis regardée dans le miroir, et l’idée de chier dans ma culotte m’a traversé l’esprit. J’étais honteuse, mais tellement excitée !!! Alors je me suis laissée aller, j’ai senti cette masse remplir ma culotte, elle pesait si lourd, je sentais que ça débordait de chaque côté... Alors j’ai mis mes mains pour éviter que ça tombe, et puis vient cette odeur, bizarrement ça ne sentait pas mauvais, elle parfumait toute la pièce. Je sentais cette masse chaude dans mes mains, et j’ai appuyé dessus pour la faire remonter vers ma chatte, et la j’ai pris un pied monumental. L’idée d’être à ce point dégueulasse m’a envahie, je me suis branlée en mettant ma main dans ma culotte souillée et j’ai joui comme jamais...


J’étais scotché d’entendre ça sortir de sa bouche, j’avais la bite en feu...


— Tu dois me trouver répugnante ? Me dit-elle.

— Non excitante, lui réponds-je.


Elle m’embrasse, puis me glisse à l’oreille "tu veux que je t’apprenne ?"

A ce moment ma vie sexuelle prends un tournant si je réponds oui. Et mes lèvres sortent un oui même pas contrôlé...

— J’ai dit quoi ??? Oui j’ai envie mais je ne suis pas prêt !!!


Mon excitation ne fait que monter... Tel un puceau qui va faire sa première fois.


— Lèche mon cul, me dit-elle.


J’approche ma bouche de sa rondelle et commence à la lécher, un goût âpre parfume ma langue, c’est pas mauvais, je pense à la vidéo que je viens de regarder, et plus ça va plus je lèche avec insistance...


— Il est bon mon cul ?

— Un régal...

— Attends, tu vas rentrer un peu ta langue.


En léchant, je sens son cul s’ouvrir un peu, ma langue entre de deux centimètres puis ressort, puis trois, le goût se fait de plus en plus fort mais ça ne me dérange pas.

Puis vient le moment ou je sens au bout de ma langue une masse dure, perdue au milieu de ses muqueuses anales, cette sensation si étrange mais tellement envoûtante... Je la regarde, et je lui dis:

— J’ai léché ta merde à l’intérieur !!!

— Ça te plaît ???

— Grave !!!


Et j’y remets ma langue, en gros je roule un patin à sa merde dans son cul.


— Fais moi goûter ta langue ! J’ai envie de goûter comme toi.

— Tu es cinglée, lui dis-je !!!

— Nous sommes cinglés !!! Me rétorque-t-elle. Tu veux qu’on aille plus loin ?


Plus d’hésitations, oui, je n’ai qu’une seule envie c’est d’aller plus loin dans cette aventure. Ma langue dans son cul, j’accompagne son étron tout dur vers la sortie, elle pousse tout doucement.

Il dépasse à peine de son anus, ma langue continue de scruter toutes les aspérités de ce magnifique cadeau... Son odeur me dégoûte, mais mon excitation prend largement le dessus.

Céline me regarde amoureuse, je vois sa mouille dégouliner de sa chatte tellement elle est excitée...


— Prends-le dans ta bouche !!!


À peine a-t-elle dit ses mots que je la sens propulser cet étron beaucoup plus rapidement, celui-ci glisse sur ma langue, puis devient beaucoup plus mou au fur et à mesure, jusqu’à remplir complètement ma bouche de merde...

Je la vois se masturber en me regardant.

J’ai toujours ma bouche près de son cul, sa merde reste accrochée. Je vois son anus se rétracter pour couper ce lien.

Je n’ose plus bouger, ma bouche grande ouverte, remplie de sa merde... Je commence à saliver sur les côtés de ma bouche.

Je m’agenouille devant elle, je vois Céline essuyer son anus avec deux doigts, contempler la merde qui s’y est installée, puis me dire:

— Moi aussi je veux ma part du gâteau.


Elle glisse ses doigts dans sa bouche, sur sa langue, suce ses doigts, et les ressort tout propre ! Je ne peux m’empêcher de me masturber en la voyant faire.


— Tu as l’air de bien aimer ça finalement, me dit-elle. Tu es un gros porc comme j’aime !!! Regarde-toi, ta bouche pleine de merde !!! En plus tu te branles !!!


Elle me caresse les lèvres avec un doigt, puis les enfonce dans sa merde.

Les doigts crasseux elle commence à s’enduire la chatte puis le bout des seins.

Elle remet les doigts dans ma bouche, puis en étale sur ma bite, sur mes couilles, sur mon torse. Elle me demande de tout cracher dans mes mains, laissant ma bouche avec ce goût âpre et si dérangeant...


Elle m’embrasse, tout en plaquant mes mains sur ses seins... L’odeur de merde est omniprésente, elle se frotte à moi, nos corps sont souillés, mais nous sommes à ce moment dans une autre dimension...

Elle lèche deux doigts, et sans me demander les enfourne directement dans mon cul...


— Je sens une jolie crotte, me dit-elle. Et celle-là, c’est moi qui vais la bouffer.


Elle s’allonge par-terre puis me dit :

— Je suis ton chiotte !!! Allez qu’est-ce que tu attends, vient me chier dans la bouche toi aussi !!! J’ai envie d’avoir ta grosse merde dans ta bouche !!!


Quel honneur...

Je commence à mettre mon anus au-dessus de sa bouche, et déjà je sens sa langue.-

— C’est pas très propre, me dit-elle en rigolant, il y a des petits bouts !!! Vas-y pousse un peu !!!


Mais pas le temps de pousser un peu que direct je lâche tout !!! Elle pousse un petit cri, et attrape ma bite comme pour dire qu’elle adore ça. Elle essuie elle-même mon cul avec ses doigts, et se frotte les fesses avec ma merde.

Je me retourne et stupeur, elle me fait une grosse pipe la bouche pleine de merde !!! Je l’aime cette fille !!! Aussi cinglé que moi me dis-je !!!


— Toi aussi tu vas goûter ta merde !!!


Elle prend un bon morceau sur ma bite et me le met dans la bouche. Le goût est un peu différent, mais tout aussi bon. Nous avons de la merde partout, mais nos corps ne font qu’un, nous sommes sur notre planète...


— Maintenant tu me baises, et comme une grosse chienne !!!


Mes mains glissent sur ses hanches, mais ma bite lui envoie des grands coups de butoir, je l’entends jouir au rythme des coups !!!


— Prends-moi le cul, sale porc !!!


Ma bite n’a aucun mal à rentrer dans son petit trou plein de merde, et je l’ai bourrée comme jamais... Ma bite ressort à chaque fois avec plus de merde dessus, elle pleure de plaisir !!!


— Stop !!! Jouis dans ma bouche !!!


Elle entame une délicieuse pipe, un ruissellement marron coule au coin de sa bouche... Elle tend sa langue marron ruisselante de salive, ma bite posée dessus lui envoie de belles giclées de sperme.

Elle n’en lâche pas une miette, d’un coup tout est avalé !!! Elle m’allonge, se frotte contre moi puis, un baiser clôture notre expérience.


Je veux rester comme ça, dans notre univers...

Diffuse en direct !
Regarder son live