Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 74 448 fois
  • 725 J'aime
  • 28 Commentaires

La première expérience très particulière de Marion

Chapitre 1

PROLOGUE

Avec plusieurs hommes

Nous tenons à préciser que tout ce qu’il y a dans ce récit est vrai, absolument vrai, aucune exagération, aucune invention, tout est réel et tout s’est passé exactement comme vous allez le lire...


PROLOGUE


Nous sommes un couple peu commun, en effet, nous avons une assez grande différence d’âge, Marion a 26 ans, quant à moi, 49, nous nous aimons extrêmement fort, nous nous entendons à merveille sur n’importe quel sujet, nous partageons les mêmes passions de musique, cinéma, spectacles, lectures, voyages... En réalité, nous avons pratiquement les mêmes goûts sur tout, nous sommes véritablement en osmose tous les deux. Très vite après notre première rencontre, nous nous sommes rendu compte que nous étions des Âmes Jumelles et depuis, nous nous sommes jamais quittés, même pas une journée. Mariés depuis 7 ans, nous travaillons ensemble et avons créé différentes sociétés, et ce, dans différents domaines. Nous pouvons dire que nous sommes extrêmement heureux et chanceux...


Notre différence d’âge, nous ne la sentons pas, même si, forcément, cela se voit un peu physiquement, mais ça n’est pas choquant, nous voulons dire par là, que personne jusqu’à présent n’a pris Marion pour ma fille.


Et puis, Marion étant très sportive, je me dois de pratiquer beaucoup de sport également, ce qui me donne un beau physique athlétique, mais pas non plus bodybuilder, ce qui ne plairait pas à ma femme, n’aimant pas les mecs trop musclés.


Marion est vraiment très jolie, un magnifique visage aux yeux verts, une bouche assez pulpeuse surmontée d’un petit nez, elle est d’une très grande classe naturelle.

Grande brune d’1m75 pour 55 kilos, aux cheveux très longs et raides, un corps parfait, doté d’une très belle poitrine 85C et des fesses d’enfer. Partout où elle passe, les regards se retournent sur elle, ce qui n’est pas pour me déplaire.


De par sa pratique du sport, elle a une silhouette longiligne, mais avec une taille marquée lui dessinant des hanches, son petit ventre plat au bas duquel on aperçoit son petit minou joufflu imberbe et tout doux.


J’adore sa petite chatte aux grandes lèvres gonflées, très serrées, ne laissant rien voir, mais en les écartant, on y découvre son clitoris suivi de deux toutes petites lèvres bien roses dévoilant une entrée de vagin très étroite.


C’est vrai que Marion a un vagin très serré et lorsque vous enfoncez votre sexe, vous ressentez une énorme sensation brûlante et juteuse à la fois. Il faut dire qu’elle mouille abondamment dès qu’elle est excitée...


J’avoue que la sensation quand on la baise est tellement forte qu’il est parfois difficile de se retenir...

Nous avons beaucoup de délires sexuels, Marion aime les jeux de soumission, elle aime être attachée, les yeux bandés, elle aime qu’on la fasse languir, qu’on l’excite longtemps, elle peut jouir plusieurs fois et ses jouissances sont véritablement très fortes, que ça soit par le clitoris ou vaginalement ou analement...


En fait, elle a beaucoup de fantasmes, qu’elle aimerait réaliser... Mais il y en a un qu’elle souhaitait réaliser plus que tout, et j’avoue que lorsqu’elle me l’a confié, j’ai été agréablement surpris, puisque c’était également le mien...


Alors qu’un soir nous étions en train de parler de ce qui nous excitait, je lui ai dit que souvent, je l’imaginais dans un scénario où elle avait les yeux bandés, attachée, les bras en croix, et que je l’offrais à plusieurs mecs pour qu’ils la baisent toute une nuit...


A cela, elle m’a répondu que c’était son fantasme depuis très longtemps, elle imaginait souvent une situation de ce genre depuis son adolescence quand elle se masturbait sous la couette, et l’idée l’excitait beaucoup. Elle m’avoua qu’elle avait toujours espéré le réaliser un jour, ce à quoi je répondis que je voulais bien exaucer son vœu si elle le voulait. Elle fut très surprise de ma réponse, tout en me disant qu’elle voulait bien tenter cette expérience, mais à condition que ça soit moi qui dirige les opérations et que ça ne soit pas glauque, mais plutôt d’une certaine classe...


De ce fait, nous avons visionné beaucoup de vidéos de gangbang tout en faisant l’amour, j’en profitais pour lui chuchoter à l’oreille des choses du genre :


— Regarde, imagine que ça soit toi à la place de cette fille, tu imagines te faire baiser comme ça par tous les trous en même temps !!


Dans ces moments-là, je lui caressais le clitoris à peine 20 secondes qu’elle partait tout de suite dans une énorme jouissance, se tortillant dans tous les sens, puis à peine sa jouissance finie, elle me disait :


— Vas-y, baise-moi à fond, j’ai trop envie de me faire prendre par plein de mecs en même temps, qu’ils me prennent à deux pendant que j’en suce un troisième !!


De la voir si excitée et l’entendre me dire des choses pareilles, je la baisais comme un fou, sa chatte trempée n’arrêtait pas de couler !! Mais à peine dix coups de reins plus tard que déjà elle avait un énorme orgasme, prise de soubresauts, elle ne pouvait retenir ses cris de jouissance...


J’avoue que depuis qu’elle m’avait bien fait comprendre qu’elle voulait goûter à la pluralité masculine, je n’arrêtais pas d’y penser et j’imaginais divers scénarios...


Après plusieurs discussions avec elle afin de savoir ce qu’elle voulait et comment elle imaginait ce genre de soirée, Marion m’expliqua qu’elle aimerait exciter les hommes (bon ça ce n’était pas le plus dur, lol) qu’elle ne voulait que des beaux mecs bien musclés, d’une grande classe, dotés si possible de grands et gros sexes. De plus, elle souhaitait entendre des phrases excitantes, des mots la traitant un peu, se sentir soumise à mes désirs et à ceux de mes complices. Mais elle voulait surtout qu’on s’occupe d’elle, qu’on la fasse languir longtemps, qu’on lui fasse monter ses orgasmes pour les arrêter au dernier moment, puis recommencer à nouveau pour les stopper et ainsi de suite. Elle voulait goûter à la double pénétration, même si elle avait une certaine appréhension d’essayer.


En clair, elle voulait n’être que le centre de toutes les attentions masculines, qu’ils soient là pour elle, pour son plaisir avant tout, et non pour eux-mêmes uniquement.

Maintenant, je voyais très bien ce qu’elle voulait, il ne me restait plus qu’à organiser tout cela...

Marion m’avait précisé qu’elle voulait six mecs maxi, ce qui était déjà à mon goût beaucoup trop pour une première, d’autant que nous n’avions jamais essayé un simple triolisme ou même échanger avec un couple et là nous partions pour un gangbang ! Bon j’avoue que ma femme aime beaucoup le sexe, elle a toujours envie, sans doute parce qu’elle arrive à jouir très facilement et de nombreuses fois, et puis jouer un rôle de petite soumise ça l’excite terriblement...


Nous avions déjà fait des petits jeux où elle devait exhiber discrètement son minou au regard d’un homme dans un resto ou dans un bar de nuit. Elle aime que je l’oblige à faire des choses, comme par exemple enlever son string de sous sa robe lors d’une soirée en discothèque et me le remette en main propre, puis s’arranger pour que des mecs s’aperçoivent qu’elle n’ait aucun dessous en se penchant au bar, ou en étant assise et ouvrant les jambes naturellement. Mais rien de très intense, à part des ambiances de soumission, mais réalisées juste entre nous...


Quelques semaines plus tard, je n’avais toujours pas trouvé les partenaires adéquats, d’autant qu’on ne voulait pas faire cela avec des connaissances, mais avec de parfaits inconnus qu’on ne reverrait jamais... Pas simple de trouver les bonnes personnes, tant sur le physique, que sur l’anatomie sexuelle, et sur l’aspect moral. C’est alors que je suis tombé sur une annonce d’un organisateur de gangbang, je lui ai expliqué un style de scénario, en précisant les désirs de madame sur le nombre et le physique des participants, de ce qu’elle voulait et ne voulait pas, qu’elle souhaitait que cela reste d’une certaine classe, mais aussi qu’elle voulait que je gère la soirée. Donc il fallait des hommes acceptant de se faire diriger, tout au moins guidés. Je demandais également à l’organisateur qu’il me transmette des photos des hommes sélectionnés visage, corps et sexe en érection.


Une quinzaine de jours plus tard, je reçus les photos des 6 prétendants par mail, j’avoue qu’ils étaient tous très très bien physiquement, corps parfaits, sexes très avenants, sur les 6, il y avait 4 blacks, et en voyant leurs sexes énormes, je suis resté un instant hésitant, me disant qu’ils allaient déchirer la petite chatte de ma femme ! Et puis me ravisant, je me suis dit qu’après tout, c’est ce que voulait Marion, non ?


Sérieusement et sans exagérer, leurs sexes faisaient au moins 25 à 35 centimètres de long pour un diamètre de 6 voire 7 centimètres environ, franchement énormes. J’avoue qu’à la vue de ces pénis gigantesques, j’ai eu une certaine excitation, imaginant Marion se faire pénétrer par ces grosses queues.


Je pris contact avec Georges, l’organisateur, afin qu’il prévoie un rendez-vous avec ces messieurs et moi.

Quelques jours plus tard, je rencontrais tout ce beau monde, afin d’expliquer le scénario de cette journée, et aussi ce que Marion désirait ou pas.


— Bonjour, bon j’imagine que Georges vous a un peu expliqué ce que nous voulons, Marion et moi lors de cette rencontre ... Tout le monde acquiesça...

— Je vais vous apporter quelques petites précisions, le but de votre participation n’est pas uniquement votre plaisir, mais surtout et avant tout pour celui de ma femme, d’ailleurs je vous ai amené quelques photos d’elle pour que vous puissiez vous faire une idée.


Forcément à la vue des photos, les participants ne purent retenir leurs commentaires.


— Sinon, j’insiste sur plusieurs choses, d’abord Marion veut que je gère la situation, en clair que vous appliquiez ce que je vous demande de faire. De plus, elle veut qu’on la fasse languir longtemps avant de la faire jouir une première fois, elle aime les jeux de soumission ! Egalement, elle aimerait entendre des commentaires de votre part pendant les réjouissances, sur son physique, sur ce que vous ressentirez quand elle vous touchera, sucera ou quand vous la pénétrerez, peu importe, par où et quand vous jouirez ! Enfin, pour terminer, elle aimerait se faire traiter un peu, avec des mots comme petite pute, salope, etc. Mais ce qui est important, c’est de ne pas tomber dans la vulgarité, je sais que ça peut paraître pour certains incompatible avec ce que je viens de dire, mais si vous avez cette classe naturelle, vous comprendrez aisément ce que je veux dire...


Tous les protagonistes acceptèrent sans hésiter de participer à la première expérience de Marion dans les conditions qu’elle imposait.

Nous nous mîmes d’accord sur la date et l’heure de cette séance très particulière pour Marion ainsi que le lieu et les différentes choses à prévoir.



LA SUITE DANS LES 24H SI VOUS ETES NOMBREUX A LA DEMANDER...

Diffuse en direct !
Regarder son live