Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 10 259 fois
  • 5 J'aime
  • 0 Commentaire

ma première fois

Chapitre 1

Lesbienne

Je me préparais pour aller chez la famille qui va m?accueillir pendant toute une année scolaire. je suis à la fois très heureuse et très inquiète, j?allais passer une période de ma vie avec une famille que j?ignore et qu?il faut que je m?adapte à leur vie sans leur causer aucune gène, vu qu?on a pas les mêmes habitudes et le même mode de vie, mais au fond de moi je sentais que ça va très bien passer

Après un long voyage, ma nouvelle famille vient à l?aéroport me chercher. Bernard un homme 35 ans bruns de taille moyenne, très bien bâti, il a l?aire sympa, Laura sa femme portait un Jeans moulant avec un chemisier qui dessinait des très beaux seins, une très jolie et belle femme aux yeux noisette, brune avec une coupe carrée, elle a la même taille que Bernard elle est plus mince, très sensuelle, à 30 ans une des plus belles créatures que je n?ai jamais vues, on a presque le même style et la même attirance, sa poitrine est un peu plus grande que la mienne, j?avais eu l?impression que je la connais c?est pourquoi je me sentais attirer et attacher à Laura dès la première vue

Il m?on bien reçu, leur accueille chaleureux m?a bien toucher, Laura m?a aidé à m?installer dans ma chambre à coté de la sienne. La première semaine elle m?a fait visiter tous les lieux de la ville et m?a présenté à ses voisins. Bernard s?absentait deux semaines par moi au travail je crois qu?ils on prit la décision d?héberger une étudiante chez eux pour tenir compagnie à Laura lors de son absence c?est pourquoi elle est très affectueuse, venait parfois la nuit avant de dormir dans ma chambre et s?allongeait près de moi pour bavarder de tout et de rien j?ai constaté qu?elle s?ennuyait beaucoup, je l?ai conseillé de lire des romans ou de louer des bons films et c?est ce qu?elle faisait depuis

Une nuit vers deux heures du matin en allant à la salle de bain pour un besoin, j?ai entendu des soupirs et des halètements venants du salon et j?ai vu Laura en pleine excitation, une vague de chaleur envahit mon bas ventre j?ai regagné mon lit ma main s?infiltra dans ma culotte, je pensais à Laura et ses cris qui m?on troublait et provoquait

Au lendemain c?était un samedi Laura ne reviendra pas avant 18 heures, elle est allée chez le coiffeur, j?ai eu l?audace de regarder la vidéo pour voir ce que Laura regardait, deux belles filles s?embrassant et se caressant, j?ai vu des choses que j?ai jamais imaginées peu se faire entre deux femmes, j?ai eu très chaud entre les cuisses je me suis permis de caresser mon minou qui coulait, j?étais très excitée. Tout d?un coup la porte s?ouvre et j?ai rompu. Laura entre dans le salon et constata mon bouleversement, j?étais toute rouge d?excitation et de honte, as- t?elle constaté quelque chose ?

-ça va Sonia

-oui, je vais prendre une douche

-Aller-y, moi je vais préparer la soirée

Je suis passée sous la douche tout excitée, je ne pensais pas à ce que Laura pue me voir, je ne voyais que les deux actrices en pleine action et ça me rendait plus folle et plus chaude. J?ai mit un short et un pull seulement, sans soutient gorge pour être plus à l?aise. On a passé à la table, après un léger déjeuner. Laura est allée prendre sa douche, moi j?ai rangé la cuisine et j?ai allumé la télé et pris ma place sur le grand divan au salon bien chauffé Laura arrive vêtu d?une chemisette de nuit en satin rouge très courte ne cachant pas sa culotte en dentelle de même couleur ses jolies jambes bien sculptées, elle a laissé ses beaux seins libres, je les regardais, je sentais qu?ils m?attiraient et m?invitaient à les prendre entre mes mains et les caresser

— t?es très, très belle Laura et la plus séduisante que je n?ai jamais vu

— merci ma chérie, toi t?es aussi attirante que moi

— si j?étais Bernard, je ne te quitte pas une heure

— tu sais, il me manque beaucoup

Laura s?allongea dans la partie restée libre du divan sur son dos, les jambes écartées un peu, je ne peux retenir mon regard de se jeter entre ses cuisses et d?admirer deux petites lèvres qui débordaient de sa culotte, elle m?a coincé plusieurs fois avec un sourire sur les lèvres, elle le fait exprès pour aboutir à quelque chose, je mouille et j?ai une chaleur gênante dans le bas ventre en pensant à ce quelque chose, aurais-je le courage de le faire ?

— Sonia tu n?es pas à l?aise, je te gêne comme ça

— Non pas du tout.

— attend, je me tourne un peu, comme ça, tu peux t?allonger aussi, si tu veux, il y a de la place

je me suis allongée, ma tête au niveau de sa poitrine, toutes les deux regardant la télé

— ce film est classique, donnes moi la télécommande on va changer

— Voilà, tenez?. (je la lui ai passé d?une main tremblante) elle a commandé et le film que j?ai regardé pendant son absence, réapparu sur l?écran, la scène était folle et très chaude

— Pardon, si ça te gêne, aller on est entre femme et seule

— ??..(j?étais coincée)

— à 20 ans tu es adulte, on peut se permettre de regarder un film comme ça parfois

— je n?ai jamais regardé des films pareils

— aller regarder et puis juger

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

Les scènes chaudes se succédaient sur l?écran une vague de chaleur envahit mon bas ventre des milliers de frissons gagnent mon ventre, courent le long de mes cuisses, enrobent mon clitoris, la respiration de Laura devenait plus forte et laisse entendre des gémissements faibles, j?attendais la suite des évènements dans le salon, abordes t?elle le premier pas ? Qui prendra l?initiative ?

— d?une voix rauque, elle me dit, tu sais l?absence de Bernard me pèse trop, je suis toujours en manque d?amour, je suis tout le temps assoiffée

je sens que Laura vient se blottir contre moi, sa main glissa sur mes cuisses, s?insinua sous mon pull tout doucement pour atteindre mes seins, les caressait et prendre un mamelon entre deux doigts légèrement écartés et le titillait, je vibrais, je ne voulais pas qu?elle arrêtait son jeu, je sentais son souffle tout près, elle embrassa mon cou tout doucement, et me murmure à l?oreille

— t?as la peau très douce, j?ai tellement envie de te caresser, laisse moi faire (c?était si bon que je n?aie pas pu me retenir de gémir ce que l?a encouragé à aller plus loin )

— Tu aimais ? il ne faut pas avoir honte de ce qu?on veut et ce qu?on aime faire

— c?est si beau, tu es très douce

— Quand j?ai ouvert la porte, tu étais toute rouge non pas de honte, mais d?excitation je savais que tu as regardé le film. Elle me parlait en me caressant. La première fois que j?ai regardée un film je me suis masturbée toute la nuit, j?ai ressenti combien Bernard me manquait. As-tu déjà fait l?amour avec un garçon ou une fille ?

— Non, une seule fois j?ai embrassé un cousin. Mais faire l?amour avec une fille ne m?a pas venu dans la tête, j?ai jamais imaginé que deux filles peuvent s?aimer, il m?arrive quelque fois, mon c?ur battait fort quand je regardais une fille qui me plaisait, j?avoue, mon c?ur a cogné tant de fois pour toi(elle se serra fort contre moi, et me baisa une autre fois) dites Laura tu l?as fait avec toi une fille ?

— Je n?ai jamais eu l?occasion, (de sa main, elle malaxe tendrement mon sein au creux de sa pomme, et frôle doucement le téton, à chaque fois je sentais un frisson de plaisir me parcourir) j?aime essayer et j?en mourrais, on peut faire le premier pas ensemble ?

— mme?moi aussi, les deux actrices m?ont donné envie de le faire avec toi, tout mon corps te désire, ton corps m?attirait, j?aime tant le toucher et le caresser, mais j?ai un peu peur

— Laisse toi faire et tu verras, on ne va pas regretter. Elle se leva, me tend la main

— vient, on serait mieux sur mon lit

Elle me guida vers sa chambre, elle me déshabilla, pour une première fois de ma vie je me trouvais toute nue devant une personne, elle m?allongea sur son grand lit, j?ai baissé les yeux comme soumise et attendais ce que Laura allait faire. Je sentais ses lèvres effleurer mon visage, mes lobes des oreilles, grimpant mes joues pour atteindre les miennes et les sucer, les mordiller, et les baiser avec une douceur de déesse, je ne restais pas inerte je lui rendais hommage, sa langue cherchait la mienne pour une danse folle, puis elle glissa vers ma poitrine, dessinant le contour de mes seins et grimpa vers les mamelons très irrigués et surexcités, les tétant, les mordillant avec une lenteur et puis allant de plus en plus fort, des gémissements de bonheur s?échappaient de moi je suis dans les anges, d?une main fébrile, elle prépare le circuit de sa langue, ses doigts experts suivent les courbes de mon corps, allant à petit pas vers le mont vénus chatouillant ses gazons se dérivant Vers mes hanches et S?infiltrant entre mes cuisses légèrement ouvertes, allant tout au long évitant de justesse de toucher ma chatte trempée, je sentais mes chaires tressaillir, une vague brûlante envahit mon ventre bouleversé, gagne mon bas ventre, une vibration a pris mon sexe qui s?explosa en des Contractions, un liquide coulait de moi, je suffoquais et ahanais en criant, j?ai eu mon premier orgasme de ma vie Laura n?arrêta pas son jeu buccal, sa langue continua son évasion en détendant entre mes cuisses électrisant mes sens, ses lèvres chaudes et sensuelles me pénétrant de mille feux, elle m?embrassait les cuisses, les genoux et les mollets explorant les replis, une chaleur court le long de mes cuisses bien écartées, sans hésitation sa langue s?est fourrée dans mes chaires ruisselantes et déguste avec ardeur mon liquide abondant. Un grand frisson me parcourait m?arrachant un presque hurlement, quand ses lèvres se pressent sur mon clitoris, elle me baisait et me léchait de plus en plus rapidement en aspirant parfois mon bouton de plaisir dans sa bouche, je n?en peux plus, je gémissais de plus belle mon bassin entamait une danse de folie, et Laura n?allait pas interrompre ses merveilleuses caresses la tête me tournait comme si j?allais perdre connaissance un volcan c?est éclaté dans mes entailles une bonne série d?orgasme successif me font tremblaient jusqu?aux os. Elle s?allongea sur moi sa bouche se pose sur la mienne je peux déguster ma liqueur intime pour la première fois. Laura passe une jambe entre les miennes et elle me masse le sexe avec sa cuisse et frotte en même temps sa chatte bavant sur la mienne nos bassins entament des mouvements accélérées on se frotte sur nos cuisses nous nous serrons de plus fort nos lèvres se mangeaient et un nouveau orgasme nous vibra, on s?explose nos miels intimes s?écoulent, on jouit en même temps, les cris d?extase se rependent dans toute la pièce. On reste étendues l?une à cote de l?autre un bon moment. Je pensais à ce que je viens de vivre avec Laura, elle est très adroite pour sa première fois, elle me fait subir ce qu?elle espérait que je lui ferai .Quand une femme fait l?amour avec une autre, elle s?imagine le faire à elle-même, je crois que personne ne connaît mieux une femme qu?une autre femme.

— Laura, c?est vrai tu n?as jamais fait l?amour avec une autre femme ?

— J?ai toujours aimé faire, et j?en crevais, t?es la première femme de ma vie

— Tu le fais très bien, je crois que j?aimerai le faire tant de fois, tu m?as donné l?envie .crois-tu que tous les femmes aiment le faire ?

— Je pense qu?au fond de chacune il y a une lesbienne qui se cache, mais il faut avoir le courage de le découvrir

— Mais le naturel c?est le rapport homme et femme

— Je ne dis pas le contraire, mais au fond on a toute une faiblesse envers les femmes mais on ose pas le dire, il faut avoir l?audace d?essayer et puis en juger, moi par exemple j?ai toujours eu des rapports normaux, et j?ai toujours voulu avoir une expérience avec une femme, et je n?étais pas déçue et je peux avouer que ça m?a énormément plu, et si un jour l?occasion se présente avec une femme discrète je ne le raterai pas

— Moi aussi, j?ai très bien aimé c?est comme je fais l?amour à moi-même, comme je découvre mon intimité. Me crois-tu si je te dis que je n?ai jamais osé me toucher ou regarder dans mon sexe, je n?ai pas eu le courage de le faire auparavant, c?est pourquoi je veux te regarder de près et de te découvrir. Je le peux ?

— Bernard m?a sucé tant de fois, mais jamais cette fois je veux être sucée par une femme

— Moi aussi j?ai tellement envie de toi et de te goûter

Laura est allongée sur le dos, je me suis rapprochée d?elle, nos bouches se recherchent, nos lèvres s?unissent, j?enroulais ma langue autour de la sienne nous nous embrassons en pleine bouche, nous nous suçons, mordillons nos lèvres comme deux affamées

— Tu sais Sonia tes baisers sont plus doux que de Bernard

Ma bouche glissa sur ses seins, elle va enfin déguster un mamelon, comme un bébé en manque de lait je tétais, mordillais, et aspirais à plein bouche ce merveilleux friandise, ma main malaxe tendrement l?autre sein et frôle doucement le téton, des ondes folles traverse ses seins elle gémit et sa croupe danse doucement, appelant à la caresse, un plaisir se répercute dans ces chairs et cogne à sa vulve, mes lèvres glissent sur son ventre mes doigts se dirigent vers son entre cuisse pour découvrir son sexe inondé et moelleux, un sexe que j?ai hâte de le voir et de découvrir de près je me suis placée entre ses cuisses en les écartant, je voyait une merveilleuse bouche offrant des lèvres charnues et sensuelles, des lèvres béantes et frémissantes qui invitent à un bouche à bouche inévitable je me suis penchée approchant ma tête et déposa un baiser assez lentement et délicatement, arrachant un gémissement d?extase à ma Laura, un autre baiser plus concentré et plus provoquant la fait vibrée, deux mains ont obligé ma tête de rester blottie entre ses cuisses frémissantes elle ondulait en frottant ses lèvres intimes contre ma bouche, je ne peux plus me contrôler, je remontais sur son clitoris ou j?entamais une douce caresse. J?ai longuement savouré ces instants de rêves ou ce petit sexe roulait, se dressait et durcissait sous ma langue, elle ne tenait plus, elle criait son plaisir, me suppliant de ne plus s?arrêter, le nez enfuit dans ses chairs tendres, je me saoule d?odeur musquée de liqueur intime, je buvais à ma soif, je suis comme folle je ne sais pas comment faire, je mordillais, léchait, embrassait, aspirait tout sa fleur. Mon sexe fourmillait, il faut qu?on me régal, j?aie pris la position 69, je me plaçait en haut, j?ai offert ma chatte palpitante de désir à la sensuelle bouche de Laura qui ne se fait pas prier pour me lécher à grande langue, elle allait de clitoris au vagin frémissant ou elle essaya de me mettre un doigt

— Attention, je suis encore vierge, ( elle retire son doigt respectant ma virginité)

— Allez y chérie met moi un ou deux ou trois je veux bien te sentir dedans, attends, je vais m?allonger sur le ventre

Elle se retourna m?offrant une très jolie croupe avec des courbes bien dessiner

— Caresser moi les fesses, Bernard le faisait et j?apprécies bien

Je me suis placée derrière elle et promène ma main sur ses fesses, suivant ses courbes avec délicatesse, les caressant, électrisant ses chairs douces comme un joue de bébé, sa croupe dansait son plaisir, ça à l?air de lui plaire, j?ai couvert ses fesses de millier de baisers humides et très doux, elle gémissait et m?offrait sa belle croupe ondulante m?invitant à une caresse plus concentrée

— Ouui?tu m?affoles, lèches moi encore et encore ma belle

Ma langue fait de la magie sur ses courbes et ses hanches lui arrachant des longues soupires de satisfaction, et s?insinua dans la raie des fesses, glissant vers son petit troue de cul qui frémissait et clignotait d?excitation, elle se cambra, son anus en pleine folie cherchait ma boue de langue pour la happer, la mordiller et la dévorer et satisfaire sa faim. Cette scène a mit le feu en moi, je sentais des fourmillements qui prenaient mes fesses, ma rosace, mon minou et enrobaient mon clitoris, nos gémissements se mélangeaient . Laura se met à quatre pattes pour que je m?allonge sur le dos entre ses cuisses, elle offrait son sexe à ma bouche gourmande , je le léchais , tout en tournant ma langue autour de son clitoris, je l?aspirais et le pressais entre mes lèvres, j?ai introduit un doigt dans son anus bien lubrifié par ma salive et puis un deuxième et un troisième sans effort, à chaque passage de ma langue sur son bouton de plaisir, son étau satiné pressait sur mes doigts qui commençaient un va et viens, de ma main encore libre je labourais ma chatte surexcitée. J?ai senti que Laura va venir, j?ai accélérait le mouvement de mes deux mains, je ne peux plus me retenir, nos cris d?extase ne s?arrêtaient plus un fabuleux séisme orgasmique nous fait vibrer toutes les deux en même temps, on s?écroule inerte et pleinement satisfaite de notre première fois. On a repris nos esprits Laura me serra fortement dans ses bras et m?embrassa tendrement sue les lèvres

— Merci mon ange, tu m?as offert un plaisir que je n?ai jamais pu vivre auparavant

Cette année scolaire que j?ai passé chez Laura est la plus belle de ma vie, maintenant, je suis mariée et je mène une vie sexuelle normale, mon mari connaissait mon histoire avec Laura, chaque année, il me permit de me rendre chez elle et passer les vacances ensemble?



Sonia

Diffuse en direct !
Regarder son live