Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 11 127 fois
  • 120 J'aime
  • 2 Commentaires

ma première fois!

Chapitre 1

Lesbienne

Quel plaisir de se remémorer ma première nuit avec une autre femme...

C’était il y a 2 ans, en Juillet. Nous étions, Raphael et moi, parti en vacance dans le sud de la France, dans une maison qui appartient à l’oncle de Raphaël.

Nous profitions largement de la piscine, et la haie qui bordait la propriété nous permettait de nous baigner dans notre plus simple appareil...

D’un naturel plutôt social, nous remarquâmes assez rapidement que les voisins avaient des enfants d’à peu près notre âge. Nous invitâmes Alicia (18 ans) et Lucie (16 ans) à passer leur après midi chez "nous" pour profiter de la piscine. La leur n’étant pas terminer.

Alicia et Lucie se ressemblaient comme deux gouttes d’eau. Plutôt grandes, brunes, les yeux vert pour Alicia, bleu pour Lucie. Et un corps parfait...

La première fois que je vis les deux soeurs en maillot de bain je fus à la fois ravie et anxieuse... ravie de la beauté de ces deux jeunes filles à l’allure slave de leurs ancêtres (elles étaient d’origines polonaises) et anxieuse car jalouse (et peur de voir Raphael tomber sous le charme...)

Imaginez un peu Alicia sortant de la piscine... l’eau ruisselante sur sa peau bronzé par le soleil du midi, sa poitrine ronde et ferme maintenu par un triangle bleu ciel et ses fesses rebondies à peine caché par un slip tellement échancré que cela frisait l’indécence ( mais sans vulgarité) Et enfin multipliez l’effet par deux en pensant à sa soeur, le même gabarit et une poitrine légèrement plus imposante (Lucie faisait du 90C là où sa soeur portait fièrement un 85C fabuleux)

Bref... Un soir où nous nous ennuyions Raphael et moi, nous invitâmes Lucie et Alicia à sortir en ville, boire un verre ou deux... A peine arrivés sur place, Lucie nous laissa pour rejoindre un groupe d’amis, nous laissant tous les trois. Nous décidâmes d’aller dans la boite de nuit du coin pour continuer notre soirée.

Sur la musique techno que passait le DJ, nous dansions sans regarder le temps qui passait.... A vrai dire je regardait plutôt Alicia, enfin ses jambes... Sa mini jupe en jean et ses talons haut donnaient à ses jambes une impression de longueur et de finesse d’une extrême sensualité... Et son décolleté ne laissait pas indifférent le "public" ni mon homme, à voir son regard qui plongeait régulièrement vers la poitrine d’Alicia. Nous dansions donc tous les trois, nous nous effleurions, parfois même nos corps se rapprochaient jusqu’à un contact charnel d’une sensualité troublante. Lorsque le DJ passa un morceau plus calme, un morceau à danser à deux, je pris peur que Raphael choisisse Alicia pour partager cette danse... Je pris donc les devant en enlaçant Alicia pour danser ce "slow" avec elle... Je n’avais plus dansé avec une fille depuis le collège et dans mes souvenirs la distance ne permettait pas grand chose... Avec Alicia ce fut différent. Je ne sais plus si c’est elle ou moi mais dès le début nos corps furent si proche que je pouvais sentir sa poitrine contre la mienne, et même son sexe contre le miens... Une chaleur m’envahit. Mes mains légèrement moites se promenait sur le dos nu ruisselant de sueur d’Alicia, les siennes se promenait sur le haut de mes fesses. Sans un mot je posais ma tête sur l’épaule de ma compagne et à la fin du morceau je l’embrassais sur la joue, à la limite de la bouche...

La soirée en boite devaient s’achever sur cette danse sensuelle et nous invitâmes Alicia à passer à la maison pour boire un dernier verre...

Assises sur le canapé, écoutant un cd de Ben harper, un joint dans la main et attendant son verre, Alicia me reparla de ce moment que nous avions passé sur la piste de danse. Je rougis bêtement en prenant le joint qu’elle me tendait et ....

Alicia agrippa et me fit venir à elle. Je tombais sur elle dans un fou rire. Elle rit de même, un rire cristallin et légèrement érotique... J’approchais de ses lèvres et y déposa un baiser chaste...

Raphael revint à ce moment avec une bouteille de whisky et trois verres, nous coupant net dans notre élan...

Après avoir bu la moitié de la bouteille et fumé notre troisième joint, nous nous sentions plus échaudés et Raphael se montra particulièrement entreprenant. Assis entre Alicia et moi, il profitait de sa position. Il m’embrassa avec la sensualité que je lui connais. Puis il se tourna vers Alicia qu’il embrassa d’un baiser chaste qui, n’ayant pas réagi, devint légèrement plus fougueux. Il ne laissa Alicia que lorsque je l’en obligeais en prenant sa place... Le premier contact de nos langue me fit l’effet d’un choc électrique... Quelle douceur, quelle sensualité, quelle chaleur dans le baiser d’une autre femme.... Je passais par dessus Raphael et me trouva à califourchon sur Alicia... Nos mains caressaient nos corps à travers nos vêtements... Raphael se sentait délaissé, il alla se préparer un joint qu’il allait fumer dehors.

Je pris Alicia par la main et l’emmenais dans la chambre... je ne voulais pas que Raphael assiste à ce qui allait suivre.

Arrivée dans la chambre je fis glisser la petite robe que je portais et me présentais en sous-vêtement devant Alicia. Sa main s’approcha de mon ventre qu’elle caressa lentement avant de s’agenouiller devant moi pour embrasser mon nombril. De ses mains elle caressait mes fesses. Elle remonta sa main gauche qui alla dégrafer mon soutien gorge qui glissa, laissant apparaître ma poitrine et mes tétons durci par l’excitation. Sa langue remonta de mon nombril à la base de mes seins, en dessina le contour puis s’attarda sur mes tétons. Elle se releva enfin et délicatement je défis le noeud qui retenait son dos nu... Le vêtement glissa par terre dévoilant la poitrine et le fins tétons de mon amante... Je fis le trajet inverse qu’elle avait emprunté... Commençant par ses tétons je finis par son nombril et descendait même un peu plus bas. Je fis glisser la fermeture éclair de sa jupe qui tomba sur ses chevilles. A travers son shorty j’embrassais le sexe d’Alicia. C’était la première fois que ma bouche approchait un sexe féminin, que mon nez humait l’odeur du sexe d’une autre femme... Je n’en éprouvais aucune gène... J’ôtais le dernier "rempart" et observais le sexe épilé d’Alicia... J’y déposais un baiser chaste (si tant est qu’il puisse y avoir des baisers chastes à cet endroit...), me relevais et invitais Alicia à s’allonger sur le lit. Là, devant le corps nu de cette magnifique amante, alors que j’observais comment sa main caressait son sexe, j’ôtai mes derniers vêtements et m’allongeais sur le corps de mon amie. Le premier contact entre nos deux sexes nous provoqua à toute les deux un intense plaisir assez proche de la jouissance.

Pendant près d’une heure, nos langues se sont mélangées, nos corps frottés l’un à l’autre... Nos mains découvraient le corps de l’autre, nos doigts s’invitaient parfois là où naît le plaisir... Et le plaisir, et la jouissance vint par ces caresses, par ces contacts. Un plaisir intense et sensuel... un plaisir pur et doux... un plaisir qu’il me tardait de ressentir à nouveau...

Diffuse en direct !
Regarder son live