Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 17 384 fois
  • 34 J'aime
  • 3 Commentaires

Ma première fois avec un homme

Chapitre 1

Gay

Bonjour , je m’appelle Pascal , les femmes me passionnent , j’aime toucher leurs corps et les regarder jouir , j’adore leur sensualité , mais j’ai une faiblesse .

Tout petit , je m’amusais a m’introduire des objets dans l’anus, j’en ressentais le besoin, comme une démangeaison anale, aujourd’hui je peux affirmer que je « mouillais déjà du cul » sans le savoir , j’avais, je crois 8 ans ! et éprouvais d’agréables sensations en me pénétrant avec ce que je pouvais trouver sur le moment, inconscient de mes actes , je ne me suis douté de ce que je faisais que vers 14 ans, quand j’ai entendu parler de l’homosexualité .

Bizarrement ,je n’ai jamais été attiré par les hommes , je ne les trouve pas excitants, alors que les femmes sont si belles .

Au fur et à mesure de mes lectures érotiques (union ou autres revues que j’ empruntais à mes parents en cachette), j’ai vite eu le fantasme refoulé qu’ un vrai sexe d’homme remplace les objets que je m’enfonçais dans l’anus .

Un jour vers mes 23 ans, ma fiancée de l’époque était en vacances avec ses parents. Je me rendis donc dans un cinéma porno de la ville (j’y avais surpris deux hommes sortant d’une cabine de toilette ,il ne faut pas être intelligent pour deviner ce qu’il y a du s’y passer), j’avais droit à deux films pour le prix d’un .


Arrivé a l’intérieur, je sentais que des hommes me dévisageaient , l’un d’eux était dans ma rangée de siège ,il avait sortit sa queue et se branlait en regardant le film ,sa bite était belle ,d’après ce que je pouvais apercevoir dans cette semi-obscurité , il a remarqué que je reluquais son sexe et me fixa d’un regard décidé ,il se lève et se dirige vers les toilettes .J’ai du être trop long pour me décider puisqu’il revint quelques minutes plus tard .


Au bout d’une petite heure a regarder le premier film ,je prends mon courage a deux mains et me lève moi aussi pour les toilettes , a l’intérieur, je me place face aux urinoirs, je commence à me branler lentement , la porte s’ouvre et un homme se poste à coté de moi , ce n’est pas mon voisin ,il est plus grand et imposant genre rugbyman , il sort son sexe et se met à uriner ,une fois terminé , il m’imite en se branlant lui aussi, sa queue devient de plus en plus grosse , pour la première fois, je vois le sexe d’un autre homme en érection devant moi en pleine lumière et je tombe sur une bite d’ au moins 19 x 5 cm ,il me prends la main et la pose sur son membre , je le branle alors comme j’aime me le faire ,il m’appuie sur la tête , je comprends que je dois le sucer.


C’ est une première pour moi et je ne sais pas si je vais aimer le goût d’un sexe d’homme , je m’ accroupis devant lui et timidement écarte mes levres, le gland est gonglé et s’humidifie de ma salive, instinctivement, je pense aux caresses buccales que ma fiancée me fait si bien et je m’applique en essayant de lui prodiguer les mêmes.

Je pense a la situation ; je me retrouve avec une queue dans la bouche , c’est un plaisir que j’aime déjà et cela va devenir une passion, il aime ce que je lui fait et me dit que je le suces bien .Puis ,il me redresse et me dit qu’il veut continuer dans un endroit tranquille .Cela tombe bien ,j’avais un appartement depuis peu à 500 m du cinéma .

Nous sortons tous les deux et nous retrouvons dans la rue , je marche devant lui, qui me suit avec une dizaine de mètres d’écart .Une fois à la porte d’entrée , je l’attends derrière celle-ci entrouverte , il entre et me suis à nouveau jusqu’à l’appartement .

A l’intérieur ,il me plaque aussitôt contre lui et m’embrasse , j’avoue que c’est pas mon truc, je préfère embrasser une fille , mais sans expérience , je me laisse faire en pensant que c’est « obligé » de passer par là, il me déshabille avec hâte et en fait de même .


Nous sommes nus , je me baisse pour le sucer encore , je suis déjà accroc et je me rends compte que j’ aime énormément sucer un homme , je me régale a le lécher de bas en haut , passer ma langue sur son gros gland bien gonflé , et m’enfoncer cette bite dans ma gorge , il me prends la tête avec ses mains et me baise littéralement la bouche , il me traite de "petite salope" et me dit de me positionner a quatre pattes , il se met derrière moi , je suis à la fois excité et inquiet , je ne sais pas comment cela va se passer.


Sa bite appuie contre mon anus , je l’entends cracher sur sa main pour saliver son sexe , il fait de même sur mon anus , et recommence sa pénétration , quand à moi , je fais ce que je peux pour que cela ce passe bien en faisant travailler mon muscle anal comme quand je m’introduit des objets , il entre un peu en moi puis se retire et recommence ,cela dure un bon moment , jusqu’a ce qu’enfin, il soit entièrement en moi , son gland au fond de mon cul .


Il se met à bouger en moi progressivement et inexorablement de plus en plus vite, c’est une nouvelle sensation pour moi, un plaisir différent de celui que j’éprouve avec mes objets, j’aime la chaleur et la tendre fermeté de sa queue bien dure. J’adore ce nouveau plaisir, celui de ne pas controler la pénétration, je subis ses assauts et adore par la force des choses, me laisser aller au plaisir que me donne sa grosse bite, il devient de plus en plus fougueux et m’encule sans vergogne en me traitant de noms vulgaires mais qui m’excitent , c’est pour moi une découverte, je me sens bien et découvre que j’aime être soumis par un autre homme.


Il m’enculera dans cette position ,un bon laps de temps ,mais le bougre est endurant , il sort de mon cul et me retourne sur le dos, Il m’écarte les jambes et me baise l’anus comme si j’étais une femme, je ressens un plaisir étrange de soumission et de plaisir anal ,il se retire encore au bout de quelques minutes et s’allonge sur le dos a son tour , je comprends et monte sur lui pour m’empaler , je suis accroupi sur mes genoux , mes mains posées sur son torse , je fais des va-et viens avec mon cul sur sa bite , excité , je veux le sentir au fond de moi .

Je lève mes jambes en prenant appuis sur mes pieds , sa bite me pénètre alors jusqu’au fond, je m’encule sans retenue, quel plaisir que de s’empaler sur une belle bite, completement different des objets sans vie et froids que j’ai l’habitude de m’inserer, je le regarde et vois avec excitation qu’il aime être en moi , je me défonce le cul de plus belle, son gland cogne au fond de mes entrailles.


Il me stoppe à nouveau et me prends encore en levrette , m’appuyant sur le haut des hanches pour me cambrer et plaquer mon visage sur mon lit , les fesses offertes, il me sodomise a fond plus fort que jamais , je n’en peux plus de plaisir-soumission, il m’annonce alors "je vais jouir, il est trop bon ton cul, petite salope , je jouis ,je jouiiiiiiiis, ahhhrhh !, putain c’est trop bon, arrrhhh », je sens alors ses giclées chaudes me remplir l’anus, il se vide jusqu’au bout me faisant vaciller avec ses derniers coups de queues .


Nous nous reposons , et au cours de la conversation , je lui révèle qu’il est le premier à m’avoir enculé , il se fout de moi en me répondant que je lui mens , que ce n’est pas possible , vu la facilité avec laquelle il est entré dans mon cul et vu le plaisir que j’ai pris, je ne l’ai pas contrarié ,je n’avais envie de lui expliquer ma vie. Malheureusement je n’ai jamais revu cet homme, du moins je crois j’ai eu l’occasion de connaitre dis ans après, amicalement, un homme qui lui ressemblait et je n’ai jamais su si c’était lui.


Mais bien d’autres ont suivi , bizarrement, je n’ai accepté mon coté homosexuel que bien plus tard, a peu près en même temps que le vrai plaisir anal ,que j’ai connu vers 26 ans avec homme dans les fameuses toilettes du même cinéma , j’avais beaucoup de soucis , et pendant qu’il m’enculait, je me suis dit "oublie tout ,ne pense à rien et concentre toi sur ton cul", j’ai alors sentis une sensation incroyable monter en moi , cela venais de mon anus pour rejoindre toute ma colonne vertébrale et atteindre mon cerveau , des spasmes de plaisir me foudroyaient carrément , presque insupportables et géniaux à la fois , j’ai pris un orgasme que je n’avais jamais soupçonné , mon amant du jour s’est vidé en moi , je lui criais "c’est bon ,c’est boooon , je jouis".


Je n’ai pu m’empêcher de me retourner pour essuyer vite fait sa queue avec du papier toilette et de lui lécher la bite en lui disant "tu m’ a bien enculé, merci". Depuis ce jour, je pense que je prends plus de plaisir avec mon cul que mon sexe , mais cela reste deux choses différentes , je n’éprouve aucune envie de tendresse avec un homme et refuse les caresses de leur part , par contre , je suis un amant passionné avec les femmes. Ces aventures se sont passées a l’époque insouciante des années 80,ou l’on ne parlait pas de sida , je prends depuis toutes les précautions nécessaires , mais je regrette le temps ou l’on me remplissait l’anus et la bouche de sperme, heureusement il me reste le second plaisir .

Pascal

Diffuse en direct !
Regarder son live