Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Lue 2 192 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Première rencontre, première surprise

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Je m’appelle Jim j’ai 21 ans(c’est pas vrai mais je veux pas mettre mon vrai nom) et je vais vous raconter une histoire qui m’a énormément marqué.

Tout commença en février dernier lorsque j’ai rencontré une jeune fille sur un chat. Carole 19 ans. Dès le début le contact est bien passé et nous nous sommes tout de suite bien entendus. Échange de photos, discussion via webcams, l’attirance que j’ai pour elle semble réciproque.

Elle a un sourire charmeur, des cheveux longs, une poitrine superbe, elle n’est pas très grande et a de jolies formes. Très vite je ne pense plus qu’a elle. Toute la journée elle occupe mon esprit et j’attends avec impatience le soir pour lui parler sur msn.

Les jours passent, les examens, les cours. Me voila enfin en vacances après avoir obtenu mon premier diplôme d’étude supérieur.

Un soir je lui soumets l’idée de se rencontrer...et à partir de là tout est allé très vite.

Tous les deux déliés de nos obligations étudiantes, nous projetons une rencontre la semaine suivante. Elle est à Grenoble, je suis à Lyon, et le voyage sera rapide.


Début de semaine je me rends chez elle. Après avoir tourné un petit peu dans Grenoble je trouve enfin sa rue. Je me gare et sonne.

— Oui?

— C’est moi.

La porte s’ouvre, je monte les escaliers non sans une certaine excitation.

Appartement 13 (chance? malchance?), je toc, la porte s’ouvre.

— Ha enfin mon ptit Jim te voila enfin!

— Ravi de te rencontrer enfin!

Carole est habillé avec une jupe très courte, elle est très excitante, ses seins sont magnifiquement mis en valeur par son décolleté hallucinant. Elle me sert dans ses bras collant sa poitrine contre moi et je ne peux réprimer une érection subite.

Nous restons enlacés comme cela quelques dizaines de seconde, elle relève la tête et m’embrasse, elle me roule ce qu’on appelle une grosse pelle. Je passe ma main sur ses cuisses et remonte en relevant sa jupe. Son string descend peu à peu et j’ai un accès direct à sa chatte que je m’empresse de doigter pour sentir cette humidité que j’adore.

Le bruit de l’ascenseur qui arrive nous rappelle que nous sommes dans l’entrée de son appartement et que nous n’avons pas fermé la porte.

Nous rentrons donc dans sa chambre et là... surprise! Il ya un couple dèjà allongé sur l’énorme lit en position 69. Ils ont tout deux une quarantaine d’année, et se prodiguent à chacun une fellation et un cunnilingus très appliqué.


La femme: - Ah enfin ma chérie, on ne l’attendait plus!


Carole me regarde en se déshabillant, m’invite à en faire de même et reviens vers moi. L’homme se lève et se met face à moi. La femme, blonde, a une poitrine n’ayant rien à envier à celle de Carole, elle s’appelle Carine. Leur ressemblance est frappante et la je comprends ce qui uni ces deux femmes. Il s’agit tout simplement de la mère et la fille, j’en ai la confirmation en posant la question. L’homme est tout comme moi un inconnu ayant été rencontré sur internet.

Nous sommes face à face, le sexe pointé l’un vers l’autre. Carole s’allonge sur le sol, Carine se met à genoux le sexe

au dessus du visage de sa fille qui commence à la lécher avec passion. La mère prend nos sexes dans chaque main et commence à nous branler rapidement. Elle nous suce tour à tour puis elle nous prend en même temps en bouche, mettant nos bites en contact direct.

Nous faisons des va et viens dans sa bouche ensemble, je lui tiens la tête pour rendre cette double pipe encore plus efficace. Elle gémit la bouche pleine sous les coups de langue de sa fille, et là tout sarrette.

Carole se relève m’entraine sur le lit et m’allonge. D’un coup elle s’empale sur ma bite et commence doucement à monter et descendre sur elle. L’homme nous rejoint et se positionne derrière elle. je vois qu’il commence à lui caresser les fesses.

Carole: - Non pas par là!

Il continue et titille l’entrée de son cul. Carole proteste de nouveau, elle n’a réellement aucune envie de faire ce qu’il prévoit par la suite.

Sa mère s’approche et l’embrasse langoureusement tandis que l’homme retente sa chance. Cette fois-ci il la pénètre d’un coup, elle pousse un cri étouffé dans la bouche de sa mère.

Nous commençons à la pilonner de plus en plus vite et ce qui était une douleur est désormais une source de plaisir pour elle.

Carine se positionne à l’endroit stratégique et lèche successivement nos deux bites ainsi que toute l’intimité de sa fille. Carole succombe a deux orgasmes successifs et nous nous retirons tout deux de sa chatte et son cul au bord de l’éjaculation.

La mère toujours excité nous invite à la traiter comme sa fille et nous la prenons après une petite pause encore plus sauvagement que sa fille. Cette fois-ci c’est moi qui encule. je rentre sans trop de difficultés et après quelques minutes de ce traitement Carine dit:

— J’en veux deux, deux dans la chatte.

Je me retire alors de son cul et essaye de me faire une place dans sa chatte déjà bien remplie. L’entrée est assez compliquée et je l’entends crier très fort mais finalement je m’insère et nous bougeons tant bien que mal. Elle jouit, nous sentons sa chatte se contracter autour de nos deux bites ce qui est une sensation plutôt agréable.


Nous nous retirons, nous n’avons pas encore joui et nous cherchons une manière originale pour le faire. Carole somnole, sa mère s’approche d’elle et lui attache les bras aux montants du lit. Nous nous approchons la bite à la main, et commençons à nous masturber au dessus de son visage, l’homme éjacule le premier et couvre de foutre ses jolies lèvres. A mon tour je m’approche, les genoux de chaque coté de son ventre et lui envoie de longues giclées sur la poitrine et sur le cou. Carole a gémi en sentant ce liquide chaud atterrir sur elle et elle me fixe avec son regard de braise.

Carine entreprend alors de nous nettoyer nos bites, nous nous approchons de la bouche de sa fille et c’est un mélange de sperme, de langues et de bites qui a lieu sous mes yeux. Les deux femmes se lèchent s’embrassent, puis se lèvent. Nous nous dirigeons tous les 4 vers la douche...

Diffuse en direct !
Regarder son live