Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 13 237 fois
  • 19 J'aime
  • 1 Commentaire

Ma premiere transformation

Chapitre 1

Travesti / Trans

Bonjour à tous, moi c’est Tinna ( prénom d’emprunt ), j’ai 22 ans, plutôt pas mal, de jolie forme.

L’histoire que je vais vous raconter se passe il y a 10 ans, je discutais avec mon ami ( Jean ) âgé de 2 ans de plus que moi.

Puisque je devais dormir chez lui pendant le week end on en profita pour aller dans sa chambre, j’étais en train de jouer à la playstation, pendant que lui était sur le pc avec son casque. Je fis une pause pour regarder ce qu’il me faisait et là je remarquai qu’il regardait un film porno sur le net et de se toucher, je ne fis mine de rien et continuais à regarder le spectacle. Je me remis devant la playstation et me posais des question .

La nuit tombée , j’allais me coucher dans le lit de deux personnes qu’il avait, à un moment je sentis sa main toucher mes jambes douces,

et je me tournais dos à lui, un moment il me dit.

J : bonne nuit, demain personne sera à la maison, donc on s’amusera.


Le lendemain, je me lève, Jean était en bas en train de manger, je descends, lui dit bonjour, on est tout les deux en short, après avoir mangé je remonte dans sa chambre et lui reste en bas, je repensais à ce qu’il regardait hier et me dis, je vais aller fouiller sa chambre. Pendant que j’étais en train de fouiller dans ses affaires, je trouvais une boite, je l’ouvris et découvris des photos et des vêtements féminins, j’enlevais mes affaire et essayais une culotte, je me regardais devant le miroir, d’un coup la porte s’ouvrit, c’était jean, il rentra stupéfait et dit.

— J: Que fais tu là avec cette culotte de fille?

Je ne répondis pas et commençais à rougir

— J : Écoute t’as l’air mignonne avec ta petite culotte viens avec moi dans la chambre de mes parents tu vas attraper froid.

Je le suivis intrigué de ce qu’il allait m’arriver.

— J : Voila maintenant si tu veux que je ne dise rien à personne choisis des affaires dans la garde robe de ma mère, comme vous faites "j’ai l’impression les mêmes tailles", on verra bien. Sois prête dans 15 min, je t’attendrai en bas dans le salon.

Je regardais dans la garde de robe de sa mère, je trouvais une jupe, des bas auto fixant, des escarpins, un t-shirt avec un joli décolleté, un string pour changer de la culotte, je m’habillais à toute vitesse, mis du rouge à lèvre, me maquillais un peu et descendis. Jean qui devait m’attendre n’était pas là je remontais dans sa chambre pour me voir dans le miroir il rentra et m’appela, mon coeur battait fort, je ne répondais plus.

Il monta dans sa chambre et me vit. Whoa pour un trav t’es bonne viens me montrer ce que tu caches comme secret .

Il me fit mettre à genoux, me sortit son pénis et me dis suce , j’étais là pétrifié ne sachant quoi faire, il me dit d’ouvrir ma bouche et qu’il allait me guider, d’un coup il mit son gland sur ma langue, je tremblais, il me tenait la tête et me caressait le reste du corps.

Je sentis sa bite se raidir au fond de ma gorge, un moment il me fit arrêter et on changea de position, il me guida sur son lit remonta ma jupe et me fis retirer mon string et me dit.

— J : allez salope tu vas ramasser pour ta curiosité.

— T: Non, stp jean pas ça.

— J : Ou tu te laisses faire ou je le dis au autres du quartier.

Là j’eus peur et je me laissais faire.

Je sentis ses doigts toucher mon petit trou, il me dilata juste avec un doigt pour me pénétrer, je sentis son gland toucher mon trou, il poussa, pour me pénétrer, j’étais là entrain de couiner et crier de douleur pendant que lui poussait et me forçais d’une telle force que d’un coup je ressentis son pénis au fond de moi qui faisait des allers retours, hmmm que c’était bon, il continuait ses allers et venues au fond de moi que je criais de bonheur, il se retira et me dit de me mettre sur lui, je me mis sur lui, rentrais sa queue dans mon trou et continuais les va et vient, j’aimais trop, il m’attrapa la poitrine et me dit de me retirer et de me mettre vite devant lui et de caresser sa queue, je le fis pendant 5 bonnes minutes et vis son jus blanc et chaud sortir d’un coup avec des jets chauds et gluants, j’en avais partout sur le visage je m’essuyais avec ma main et il me répondit goûte, ce que je fis je replongeais sur son pénis pour le nettoyer en pensant que de son pénis il en ressortirait encore un peu j’ai pu en goûter qu’une goutte et depuis là j’aime me travestir et ramasser le plus possible par des hommes chauds, bientôt je vous raconterai d’autres histoire plus chaudes .

Diffuse en direct !
Regarder son live