Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 13 013 fois
  • 38 J'aime
  • 2 Commentaires

Première zoophilie

Chapitre 1

Zoophilie

David venait de déménager dans une nouvelle région. Au cours d’une matinée très douce et ensoleillée, il décida de découvrir la nouvelle localité.


Il se balada dans un bois pas trop fréquenté, planté avec de grands arbres, et agrémenté par des clairières herbagées. Arrivé à un des coins parmi les plus reculés de la mini forêt, il se mit totalement nu pour faire quelques séances de bronzage.


Bisexuel, David espérait y rencontrer un promeneur en difficultés d’aventures sexuelles. Au moment où il y pensait, il vit un grand chien aux poils ras, apparemment seul et sans propriétaire, avancer vers lui, frétillant.


Avec un air très amical et une gueule sympathique, il semblait plutôt à la recherche d’une caresse. Pierre le gratta sous la gueule et derrière les oreilles. Le chien tortilla et frétilla sa queue de contentement.


Comme il insistait à avoir plus de caresses, David gratta son poitrail, puis descendit entre les pattes, et finalement avança vers son sexe. Sans tarder, le bout rouge et biseauté de sa bite sortit immédiatement de son fourreau.


David qui n’avait jamais goûté à la zoophilie, sentit son cœur s’accélérer. Subjugué par la sexualité bestiale, il décida d’aller plus loin. Avec une tension extrême, il commença à sucer l’animal en désordre, jusqu’à la boule, sans retenue et visiblement régalé.


A un certain moment, très excité, le chien lâcha un torrent de foutre chaud, lequel déborda sur les lèvres de Jean Pierre. Celui-ci l’avala avec grand appétit et gourmandise bien qu’un peu amère, mais pas totalement désagréable.


Après avoir avalé une bonne dose de semence du chien rencontré dans le bois, David décida de découvrir d’autres plaisirs de la zoophilie.


Attiré par ses fesses, le chien plongea ainsi sa truffe sur l’anus de David et lui gratifia de coups délicieux de sa langue râpeuse. Entre temps, la bite du chien avait déjà pris sa taille maximale, et il semblait excité à mort.


Pour lui faciliter la chose, David se mit à quatre pattes et lui offrit son cul. Après avoir grimpé sur ses reins, le chien s’agrippa à ses hanches. Difficilement mais sûrement, l’animal finit par trouver l’entrée de l’anus de son compagnon et y glissa sa bite à fond.


Aussitôt dedans, il commença une cadence infernale de va-et-vient. Jean pierre sentit le mandrin gonfler en lui et l’envahir. Empalé par la bête, la sensation fut très forte.


Mais, plusieurs sensations s’entrechoquaient dans son corps et son esprit. Il avait un sentiment d’être à l’extrême du vice comme une chienne, mais également il ne cessait de jouir à cause du plaisir intense que lui procurait le chien.


À un certain moment, le chien arrêta de bouger et bourrer le cul. C’est ainsi que David tenta de retirer son nœud qui était resté coincé dans son anus et qui lui faisait en peu mal.


Puis d’un coup, la bite du chien se libéra et un flot incroyable de foutre gicla de l’anus de son partenaire, lui aspergeant ainsi les cuisses et la raie.

Après quelques minutes, le chien se libéra et lécha David et du même coup nettoya tout le sperme. En entrant dans le bois, David espérait sucer correctement une bite, avaler une bonne dose de sperme et se faire enculer. Décidément, il était bien servi !

Diffuse en direct !
Regarder son live