Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 8 838 fois
  • 73 J'aime
  • 5 Commentaires

En prenant le train,.....

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

J’étais ce matin là assez en forme et d’humeur sociable et joueuse, sans doute mes yeux pétillaient-ils déjà sur le quai en attendant mon train …

Il faisait chaud et je portais une robe assez légère, décolletée largement ...

C’est sûrement pour cela que je récoltais les sourires idiots des messieurs qui passaient près de moi


Il était à quelques mètres plongé dans son journal, très beau dans sa chemise blanche, athlétique, joli cul aussi.

Il se retourne enfin vers moi et je lui fais mon plus joli sourire…il reste très froid et c’est là que je me dis qu’il est peut être gay.


Sifflement, bruit de frein et nous voilà montant dans le train déjà bondé, je trouve un siège vide, je m’y glisse et oh surprise qui s’assoit à côté de moi ? Lui.

Un petit moment de timidité puis je casse la glace et nous parlons assez joyeusement pendant tout le trajet. Il est vraiment très attirant et je sens que je lui plais aussi. Nous nous quittons en nous embrassant, sur le même quai et je me dis que j’aurai dû lui donner mon numéro.


Toute la journée se passe et je suis excitée par mon imagination qui revient toujours vers ce gars et tout ce que je voudrais qu’il me fasse.

Ma journée se termine et je repense à ce qu’il m’a dit sur la réunion qui l’amenait ici, je sais aussi vers quelle heure il pensait qu’elle se terminait, je fais donc un petit tour en ville et je retourne à la gare pour le train du retour.

Aucun espoir car il n’y avait que quelques personnes sur le quai, le train arrive et je monte en 1ère classe, je suis seule dans le wagon.

Fermeture des portes ……


La porte du wagon de 1ère s’ouvre et qui apparaît et vient s’asseoir en face de moi ? Lui

Il me questionne et là je lui avoue que j’ai pris ce train exprès pour le revoir. Je vois que ça l’excite …

Il me dit « Ça me flatte ; on joue à un jeu pour passer le temps ? Si tu perds tu as un gage »

Je dis OK et évidemment je perds donc « Tu dois enlever ta culotte devant moi »

Je suis un peu gênée mais cela m’excite beaucoup et je retire mon string immédiatement

Ses yeux flamboient…


« Tes seins sont très jolis, je voudrais les voir de plus près, approche et penche toi vers moi »

Je fais ce qu’il dit, j’ai envie de faire tout ce qu’il dit …

Il enfouit son nez dans mon décolleté et agrippe mes fesses d’une main, il glisse l’autre le long de ma cuisse et arrive jusque mon sexe. Je frémis et frotte ma chatte sur ses doigts en gémissant toujours penchée vers lui ….

« Elle mouille cette petite salope, elle a envie qu’on s’occupe d’elle, elle n’est venue que pour ça d’ailleurs..Hé bien d’accord, on va s’en occuper de cette traînée… »


Il continue à me caresser le clitoris et je gémis de plus en plus, il finit par pousser un doigt puis deux en moi, il va et vient et juste avant que je jouisse il les retire et m’ordonne de lui détacher son pantalon ; je le fais immédiatement et là je découvre son sexe, il bande et j’ai envie de le prendre en bouche mais je n’en ai pas le temps, il m’agrippe et m’empale sur lui. Je crie, il a vraiment une bite énorme, il y va d’abord doucement puis de plus en plus vite il me pilonne, je le sens en moi de plus en plus fort....

Il arrête un peu pour me laisser reprendre mon souffle et recommence à me caresser la chatte, je dégouline je n’en peux plus j’ai envie de jouir ; il me reprend sur lui et là j’entends qu’il y a quelqu’un qui entre dans le wagon : le contrôleur !!!


Je veux me sauver mais il me tient fermement et me dis : « voici du monde tu en voulais tu vas en avoir »

Je sens une présence derrière nous depuis quelques minutes ; il échange des regards avec le contrôleur puis celui-ci s’approche.

Il me prend les seins à pleines mains, il les malaxe pendant que je suis pénétrée de plus en plus profond par mon nouvel ami. Je suis désemparée et excitée en même temps.

Je me détends puis tout à coup il éjacule en moi ; à ce moment, le contrôleur m’agrippe et m’assied sur lui, il me pénètre à son tour par derrière, je n’ai toujours pas vu son visage.

Il me prend avec force quelques minutes puis se laisse aller en grognant de plaisir; je jouis en même temps que lui.


Je pensais tout ça fini ; hé bien non, mon copain excité d’avoir vu ce mec me matraquer, m’attrape les mains, et empoigne mes cheveux, il approche mon visage de son gland que je lèche tout de suite ; puis je prend sa queue et me mets à la sucer vigoureusement.

Mes cuisses dégoulinent du sperme de ces deux hommes, mais je continue à lui lécher la bite. A nouveau il éjacule et il emplit ma bouche …


Quand il me rassied sur le siège un peu étourdie par tout cela, le contrôleur à disparu et lui s’en va pour descendre du train

«bonne petite salope » dit-il

Il ne me reste plus en souvenir que le goût du sperme et ma robe tâchée…..


Vivement le prochain train

Diffuse en direct !
Regarder son live