Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 17 806 fois
  • 63 J'aime
  • 3 Commentaires

Procréation naturellement assistée

Chapitre 1

Trash

Cette histoire est inspirée de faits bien réel...


Charlène et Benjamin étaient des amis de longue date. Ils s’étaient rencontrés au lycées et depuis, ils sont toujours restés assez proches. Ils avaient tous deux 28 ans désormais et avaient chacun fait leur vie de leur côté.

Charlène est une petite brunette un peu ronde aux formes très généreuses, des seins lourds et fermes. Ben était quant à lui un grand blond athlétique. Tous deux éprouvaient l’un pour l’autre une certaine attirance physique lorsqu’ils étaient au lycée. Mais, la pression sociale voulait que chacun soit avec une personne du même “gabarit”. S’ils ne sont jamais sortis ensemble, loin des regards, ils couchaient ensemble. En son for intérieur, Benjamin adorait les petites rondes aux formes généreuses. Il aimait fourrer sa tête entre les deux mamelons de Charlène et s’agripper à ses hanches pour la prendre plus fort, comme une chienne. Il faisait trois têtes de plus qu’elle, et, lorsqu’il la baisait, il l’avait l’impression qu’elle était sa petite poupée. Charlène adorait cela, se faire prendre par son étalon brutalement.


La première fois qu’ils avaient couché ensemble, il ne fallut que trois coups de boutoir pour que Ben se vida en elle. Son con était en effet si petit et étroit par rapport à la taille du membre du jeune mâle. Il avait à chaque fois l’impression qu’il déflorait une pucelle.

Leur relation cachée ne dura qu’un court moment, car chacun eut bientôt trouvé respectivement un compagnon et une compagne.

Ben dû alors se contenter pendant plusieurs années de faire l’amour avec une grande blonde, certes très belle, mais qui n’avait pas les généreuses formes de Charlène, ni sa dextérité à faire jouir un mec.

Benjamin aurait voulu continuer à avoir des relations avec Charlène, mais celle-ci voulait rester fidèle à son copain, Rémy. Du moins, jusqu’au jour où elle essaya de tomber enceinte… en vain.


Ils avaient tout tenté, mais n’arrivaient jamais à avoir un enfant. La faute revenait à Rémi et la relation entre le jeune couple se dégrada beaucoup à cause de cela. Charlène était complètement désespérée. Ben le savait et profita de cette faiblesse pour tenter de la séduire à nouveau :


Après une vive dispute avec Charlène, Rémi décida de retourner quelques jours chez ses parents. En bon ami, Benjamin passa immédiatement chez Charlène pour la réconforter, une fois de plus. Mais, cette fois-ci, il perdit patience. Il en avait assez de cette frustration.

Alors qu’elle lui débitait à nouveau le même discours sur ses problèmes de couple, Benjamin lui coupa la parole en l’embrassant à pleine bouche.

_ Non, ne m’embrasse pas... murmura-t-elle au bord des larmes, en le repoussant légèrement. Elle se laissa toutefois faire, lorsqu’il glissa sa main dans sa culotte.

Charlène mouilla abondamment, car Ben la connaissait par cœur et savait parfaitement s’y prendre avec elle.

_ Non, ce n’est pas bien… gémit-elle de plaisir. elle tenta à nouveau de repousser son étalon, mais celui-ci la retourna violemment et la mit à quatre pattes sur le canapé du salon.

_ Si ton mec n’arrive pas à te foutre en cloque, alors c’est moi qui vais le faire… lui chuchota Ben dans l’oreille.

Après ces mots insensés, Elle ne put plus lui résister. Son corps lui dicta de céder à la débauche : les fesses bien tendues, sa fente dégoulinante n’attendait que la queue de son amant. Ben souleva la robe de Charlène et écarta son string.

Il banda comme un cheval à la vue de ce cul bien rebondi et ce minou si étroit qui l’avait tant manqué. Après tant d’années de retenue, il finit par se lâcher :

_ Prends ça salle chienne ! lança-t-il en bourrant Charlène. Les mots dégradant étaient accompagné des gestes. Ben prit plaisir à administrer à sa femelle des belles fessées pour la punir de toutes ces années de frustration.

_ Oh oui, vas-y, prends moi ! encouragea Charlène qui bougeait frénétiquement ses fesses dans le but de vider les couilles de Ben de toute leur substance.

Bam ! Bam Bam ! les deux corps s’entrechoquaient violemment.

_ Je vais me vider ma ptite pute !

_ hum humm ! oui ! fais moi jouir ! décharge toi dans ma chatte…

Ben senti sa sève monté dans son tronc et s’apprêtait à la répandre dans cette rivière de cyprine. Il fut tout à coup pris d’un éclair de lucidité et se retira avant de jouir. Mais, ne pouvant résister à l’appel de la chair, il culbuta Charlène violemment… en pénétrant son petit cul, sans prévenir sa maîtresse.

Il s’enfonça profondément dans ses intestins très facilement, car Charlène, dans cet élan érotique, s’était complètement lâchée. Son anus était complètement dilaté et Benjamin put en profiter à coeur joie.

Ouuuhhh !!!

Ce fut un cri mêlant la douleur au plaisir. Charlène essaya de se dégager, mais dans sa furie sexuelle, Benjamin la tenait fermement par les cheveux. Il redoubla d’efforts pour s’offrir un orgasme magistral. Puis, un flot de sperme déferla dans le colon de la brunette et lui arrachant un gémissement de soulagement.


Les deux amants restèrent encore quelques minutes emboités l’un dans l’autre. Charlène profita de ces instants pour apprécier les convulsions de la queue de son grand blond dans son cul, tandis que Ben tira satisfaction de la chaleur de cet intérieur souillé.


_ Ce n’est pas comme ça que tu vas me foutre en cloque, fini par lâcher Charlène d’un ton badin.


Elle commença alors à se dandiner et bougea ses fesses telle une déesse du sexe. Son amant rebanda immédiatement. C’est bien pour cela que Benjamin la désirait depuis tant d’années. Aucune autre fille, ne savait aussi bien s’y prendre avec les mecs que Charlène !

_ Viens là que je te nettoie la queue…

La jeunette prit le membre de son étalon à pleine bouche, alors que celui-ci était encore souillé par un mélange de sperme et de selles. Elle excita davantage ce sexe en le caressant avec le piercing sur sa langue. Puis, une fois la lance bien redressée, elle branla proprement Benjamin avec ses énormes seins.

Celui-ci était passé entièrement en pilotage automatique et se laissa faire, appréciant les soins prodigués par cette professionnelle du sexe.

Charlène finit par monter sur son étalon et s’empala sur ce sexe bien dur. Maintenant qu’elle dominait son amant, elle pouvait frotter, à son rythme, le gland turgescent de son amant sur les parties plus sensibles de son con . Benjamin en profita quant à lui pour plonger sa tête entre les deux mamelons de Charlène -chose qu’il ne pouvait pas faire avec sa copine qui n’avait pas suffisamment de poitrine.

_ oh oui, vide toi les couilles, jvais jouir ! vas-y, vas-y vas-y AHHH!!

Les deux amants explosèrent quasiment en même temps : Charlène la première, Benjamin se lâcha ensuite, trop excité par les cris d’extase de sa petite chienne…


Le soir même, Rémi finit quand même par rentrer et s’excusa. Charlène se fit baiser par son mec, pour se réconcilier avec lui. Rémi la sauta toute la nuit, ne se doutant même pas que Benjamin avait souillé sa copine quelques heures plus tôt. Au contraire, Il pensa simplement qu’elle était toute mouillée car, en manque de sexe.


Neuf mois plus tard, Charlène mis au monde un très beau bébé aux yeux d’un magnifique bleu… identique à ceux de Benjamins.

Diffuse en direct !
Regarder son live