Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 18 940 fois
  • 28 J'aime
  • 0 Commentaire

Ma prof de Français

Chapitre 1

Hétéro

Salut, je vais vous raconter une histoire qui m?est réellement arrivé alors que j?ai 17 ans. J?étais alors en première S et j?avais une prof de français que je trouvais super bien : 30 ans environ, 1,70 m, cheveux bruns, yeux verts et une superbe poitrine, qui n?étaient pas énorme mais qui avais une formez exquise. D?aspect extérieur, elle était très bien proportionnée et elle avait un charme qui ne laissé pas indifférent (d?ailleurs dans ma classe je n?étais pas le seul à avoir flashé sur elle). En bref, c?était une prof superbe que l?on n’a pas deux fois dans sa vie. Du fait, je passé mes longues heures de français à la regarder. N?étant pas très fort en français et en vu du bac de français qui devait se passer à la fin de l?année, elle s?inquiétait un peu pour moi. Un jour, à la fin d?un cours, elle me demanda de resté car elle désirait me parler. Tandis qu?elle me parlait de ses craintes à mon sujet, moi j?en profitais, étant juste en face d?elle, pour la regarder plus attentivement. Elle avait ce jour là un super décolleté qui laissait entrevoir une partie de ses seins. A cette vue, j?eu une terrible érection que j?avais un peu de mal à cacher et qui m?embarrassait. Elle remarqua alors mon embarra et, je ne sais pas si elle avait remarqué mon érection ou pas, mais elle eu un petit sourire. Ce petit entrevu se fini alors temps bien que mal et elle me proposa de me donner quelques cours particuliers afin de rattraper mon retard. Je n?hésita pas une seconde et accepta avec joie. Elle me donna alors un rendez-vous chez elle le mercredi suivant vers 17h. je repartis heureux et très excité. Durant les quelques jours qui suivirent, je n?arrêtais pas de penser à ce rendez-vous avec ma fabuleuse prof.


Puis ce mercredi tant attendu arriva. Je me retrouva alors en avance devant chez elle tellement j?étais impatient. Je m?aventura à sonner. Au bout de quelques secondes la porte s?ouvrit et je découvris ma prof en tenus assez légère. ? Je ne t ?attendais pas aussi tôt ? me dit-elle avec un grand sourire. Moi j?étais complètement sous le charme. Elle m?invita alors à entrer et elle m?installa à la table du salon. Elle s?assis à coté de moi et le cours commença. Au bout d?un moment, je sentis quelque chose qui se frotté à ma jambe. Je compris rapidement qu?elle était en train de me caresser la jambe avec son joli petit pied. Me sexe se durcit alors à une vitesse folle. Je n?osais plus bouger et je savourais ce moment magique. Pourtant je n?étais pas encore au bout de ma joie. Au bout d?un moment, je me risqua à la regarder dans les yeux. Elle me fixa longuement avec ses yeux de chatte et lentement elle posa ses lèvres sur les miennes. Ce baisé fut long et savoureux. Moi je ne rendais pas encore conte de ce qui m?arrivais. Puis sans un mot, elle me pris par la main et m?emmena dans sa chambre. Elle me pris alors les mains et les fis s?enrouler autour de sa taille. On s?embrassa à nouveau d?un long baisé charnel. Puis, ayant retrouvé mes esprits, je m?aventura à lui retirer son fin chemisier. Je découvrit alors sa superbe poitrine encore emprisonnée son soutient gorge. Elle le dégrafa alors lentement et me dévoila ces deux mamelles que j?aimais tant. Puis elle me repris les mains et les posas sur ces mamelons durcis par le désir. Je la caressa avec douceur, je lui malaxa ses seins et les embrassa avec passion. Pendant ce temps, ses mains ne restèrent pas inactivent et elle entreprit de me déshabiller. Je me retrouva très vite nu, face à elle, avec une érection comme je n?en avais jamais eu. Elle s?agenouilla devant moi et pris mon membre tout durcit entre ses mains. Elle posa ses lèvres sur le bout de mon gland puis elle l?introduisit lentement dans sa bouche jusqu?à l?avoir totalement avalé. Puis elle entreprit de faire un lent va et vient avec ses lèvres douces et sulfureuses. C?était génial ! Je n?avais jamais ressentis de telles sensations. Elle accéléra alors le rythme et je ne résista pas longtemps à ses caresses et je lui délivra toute ma semence dans sa bouche à coup de grands jets. Elle me nettoya alors tendrement mon sexe à l?aide de sa langue. Puis elle se releva et je la serra dans mes bras et l?embrassa de nouveau tendrement. Apres ce long baisé, je l?ai fit s?allonger sur le bord de son lit et je finis de la déshabiller. Elle était à présent nue face à moi. Je me mis alors à lui caresser et lui baiser tout son corps au parfum enivrant. Je descendit alors lentement mais sûrement vers sa chatte bien épilée. Elle écarta légèrement ses cuisses et je plaça ma tête entre ses jambes. Je commença alors à lui lécher ses douces lèvres vaginales. Je m?amusais à faire pénétrer ma longue au plus profond de sa chatte. Je l?entendais poussait de petits gémissements qui me poussaient à aller plus loin. Je lui introduis alors un doigt dans sa chatte mouillé par le plaisir. Puis j?en introduisit un deuxième, puis un troisième et amorça un lent va et vient. Sentant son plaisir grandir, j?accéléra le mouvement. Elle était au bord de l?extase et au bout d?un court moment, elle eu un long et frénétique orgasme. De sa chatte coula alors un chaud liquide que je m?empressa d?avaler. Je goûtais pour la première fois à ce liquide que je trouva exquis. Pendant ce savoureux cunnilingus, j?eu le temps de reprendre de la vigueur. Je m?allongea alors sur le lit et elle vint s?asseoir sur moi et elle m?embrassa. Elle pris mon membre d?une main et le fit pénétrer d?un coup sec et énergique au plus profond de sa chatte. Elle se mit à faire un mouvement de va et vient de plus en plus rapide. Nos deux sexes pénétraient sans problème l?un dans l?autre en faisant de petits bruits. Pendant ce temps, j?en profitais pour lui caresser sa magnifique poitrine qui rebondissait devant mes yeux. Continuant cette pénétration effrénée, elle eu de nouveau un terrible orgasme et poussa un râle de plaisir. Elle stoppa le va et vient et s?allongea sur moi. Mais moi, je n?avais pas encore jouit. Sans lui laisser le temps de reprendre ses esprits, je l?installa à quatre pattes sur le bord du lit et me plaça derrière elle afin de pouvoir la prendre en levrette. Cette fois c?était moi qui dirigeais les opérations. Je la pénétrais avec un rythme effréné et à chaque coup elle poussait un petit cri de plaisir. Puis au bout de quelques minutes, je m?arrêta et me retira. Mon membre était tout enduit de son foutre vaginal. Je le présenta alors au bord de son petit trou et commença à l?enfoncer doucement. Grâce au foutre il pénétra assez facilement. Une fois complètement introduit, je resta pendant un petit moment immobile afin que son trou s?habitue et se décontracte un peu. Puis je me mis à la pénétrer de plus en plus rapidement et de plus en plus fort. Elle se mit alors à crier : ? oh oui, oui, va s?y, va s?y, plus fort, je t?aime, je t?aime ?.


Au bout de plusieurs va et vient, je jouis comme je n?avais jamais jouit et je déchargea toute ma semence en elle avec un plaisir immense. Je me retira et m?allongea à ses cotés afin de me reposer un peu. Nous parlâmes alors des désirs que nous ressentions l?un pour l?autre puis nous prime un bain ensemble sans arrêter de nous caresser et de nous embrasser. Puis l?heure se fit tard et je dut partir. Nous nous quittâmes alors après un baisé. Nous nous revîmes de nombreuse fois ensuite non pour faire du français mais bien d?autres choses bien plus passionnantes.

Diffuse en direct !
Regarder son live