Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 21 005 fois
  • 105 J'aime
  • 2 Commentaires

La prof du lycée (suite)

Chapitre 1

Hétéro

Cette Histoire fait suite à celle que j’avais publié sous le Pseudo chud29 il y a quelques années :

http://www.xstory-fr.com/lire-histoire,prof-lycee,3723.html



Plusieurs mois étaient passés maintenant depuis que David avait "convaincu" Sophie de sortir avec lui. Et quel changement depuis ! Laura la prof d’histoire-géographie avait observé la déchéance de Sophie au cours du temps. Elle qui était si brillante, avec des très bonnes notes avait une moyenne qui avait chuté depuis... et son comportement avait radicalement changé aussi, de même que sa tenue, elle était devenue effrontée et mal-élevée, et ne s’affichait plus qu’avec des tenues courtes et sexy au grand plaisir de David qui profitait de tous les instants pour la peloter.

Laura avait tenté plusieurs fois de parler à Sophie mais celle-ci ne voulait plus rien entendre, comme si on lui avait lavé le cerveau. Pour elle, tout tournait autour de David désormais... David et son sexe immense de 25 cm pensait Laura... Elle revoyait encore ce jour ou David l’avait sorti de son jeans pour la faire sucer par Sophie. Elle frissonna rien que d’y penser. Elle n’en avait jamais parlé jusque là, que ce soit à son petit ami ou ses copines. Elle se sortit cette image de l’esprit avant d’aller commencer son cours. Elle croisa sa collègue prof de Math Julie. Elles étaient assez copines toutes les deux. Plusieurs fois elles avaient discuté du cas de David et surtout du plongeon des notes de Sophie, cherchant quoi faire mais Julie elle pensait que ce n’était rien, juste des amourettes de jeune. Laura n’était pas de cet avis, et Julie prenait un peu trop la défense de David, ça l’agaçait parfois. Elle voyait pourtant bien comment se comportait Sophie désormais. Au lieu d’aller dans une brillante université, elle risquait d’aller dans une petite fac. Quelle gâchis avec le potentiel qu’elle a pensait Laura.


Laura et Julie se croisèrent précipitamment dans le couloir, se faisant la bise et rejoignant leurs salles de classe respectives. Laura entra dans sa salle et salua ses élèves. C’était justement la classe de David et Sophie. Ils étaient assis au fond comme d’habitude entourés de leur petit bande. Comme d’habitude Laura allait faire son cours en s’occupant surtout de ceux qui avaient envie d’apprendre.


David regarda la prof d’histoire rentrer, avec son joli sourire. Assez excitante ce matin pensa-t-il. Il la mater sans retenue, lorgnant ses fesses dans son jeans moulant. Ce qui le mit assez vite en érection. Bien camouflés en fond de classe il savait qu’il pourrait être tranquille avec Sophie qui essayait de suivre le cours. Cette Sophie est vraiment bonne, il l’avait bien dressé depuis qu’il l’avait fait sucé dans la salle de classe pendant l’intercours. Il l’avait ensuite après les cours emmené chez lui oui il l’avait baisé violemment par tous les trous. Et cette petite salope qui faisait la pudique au début avait bien apprécié, malgré ses réticences. Au bout d’une heure c’était elle qui en redemandait, elle ne pensait plus qu’à ça. Il n’avait ensuite pas eu de mal à la convaincre de changer sa garde-robe, et de s’habiller en petite pute. Elle portait aujourd’hui une mini-jupe avec un string en dessous, et un haut qui mettait ses seins en valeur et laissait paraître son ventre.

Cette salope de prof l’excitait à remuer son petit cul ainsi devant lui. Il prit la main de Sophie et la posa sur son sexe dur dans son jeans. Elle le regarda, lui sourit et se mit tout de suite à la caresser doucement. Elle est vraiment bien dressée pensait-il, il est temps que je l’emmène voir Marc, il va être très intéressé. Son sexe lui faisait mal enfermé, il se déboutonna et le sorti, Sophie l’agrippa aussitôt et le branla doucement. Ils étaient bien trop loin pour que la prof le voir, et quand bien même ça l’aurait plutôt amusé de voir comment elle réagit. Il se détendit ainsi en attendant la fin du cours qui lui semblait interminable. En tournant la tête il croisa le regarde de Léa une de ses camarades de classe, une tête qui l’avait aidé une fois sur un devoir, et il l’avait remercié en la baisant comme il sait faire. Peu consentante, elle avait quand même fini par jouir très fort mais depuis n’avait plus voulu lui parler. Il remarqua quelques coups d’œil qu’elle portait à son sexe en érection. Il avait bien envie de se la refaire, même si elle n’était pas super belle.


Il attendit la sonnerie de fin des cours, et suivit des yeux Léa qui sortait. Il sortit à son tour, Sophie à son bras, décrochant un grand sourire à la prof qui détourna la tête. Léa visiblement prenait la direction des toilettes. David décida d’y aller laissant Sophie et sa bande en leur disant qu’il les rejoindrait plus tard. Léa était toute petite et toute mince sans vraiment de poitrine mais avec un joli visage. Il rentra après elle dans les toilettes et attendit qu’elle sortit. Quand elle ouvrit la porte, elle fut surprise de tomber sur David et poussa un petit cri.


— Salut Léa commença David en repoussant Léa dans les toilettes.

— Qu’est ... ce... que .. tu veux David ??

— j’avais envie de passer un petit moment avec toi ma chérie, ça fait bien longtemps maintenant...

— Laisse moi tranquille j’ai des trucs à faire stp

— Ah oui ? alors pourquoi tu matais ma queue en classe mon cœur ? Elle te rappelait des bons souvenirs sûrement.. n’est ce pas ?

— Non non dit-elle je la regardais pas répondit elle la tête baissée

Il lui releva alors la tête pour la regarder dans les yeux, en lui caressant la joue.

— Voyons Léa, on sait très bien tous les deux que ça te manque alors tu ne vas pas faire la sainte ni touche... tu as envie n’est ce pas ? dis le

— ........

— souviens toi le jour ou je suis venu chez toi pour qu’on fasse un devoir à 2... je t’ai grandement remercié ensuite... je t’ai fait l’amour plusieurs fois, et même dans la chambre de tes parents... au début tu n’était pas trop partante mais ensuite tu en redemandais... rappelle toi chérie...

Léa tressaillit à ces souvenirs.... oui elle avait aimé... et rien que d’y penser elle commençait déjà à mouiller.

Il en avait profité pour se coller contre elle et l’embrasser dans le cou tout en lui parlant.

— Tu as envie de ma queue Léa, tu as envie que je te baise...

Elle en avait tellement envie qu’elle alla elle-même chercher sa queue dans son jeans pour la guider sous sa jupe. David glissa un doigt dans sa culotte, et sentit à quel point elle mouillait.

— Oui j’avais raison ma chérie, tu en meurs d’envie, tu veux que je te baise n’est ce pas ? Demande le moi si tu la veux lui glissa-t-il dans le creux de l’oreille en frottant son sexe contre sa petite culotte.

Léa frissonnait en fermant les yeux et parvint à parler tout doucement.

— Oui David, je la veux en moi, fais moi l’amour je t’en prie, j’en ai trop envie.

Il fit alors glisser sa petite culotte, lui retira, et la souleva contre le mur. Elle était tellement légère et lui si costaud qu’il n’eut aucun mal. Il la fit glisser doucement sur son sexe, il la regardait se retenir de crier de plaisir tandis qu’il s’enfonçait en elle, et commençait de longs vas et viens. Elle s’agrippait totalement à lui, sa respiration allant de plus en plus vite.

David s’imaginait lui baisant la prof d’histoire-géo, cette salope était vraiment trop bonne, il fallait qu’il se la fasse d’une manière ou d’une autre, il avait envie de la soumettre à ses désirs. S’imaginant tout ce qu’il pourrait lui faire, il finit par jouir dans la chatte de Léa qui poussa un petit cri de plaisir. Il reposa Léa, qui s’écroula assise par terre haletante contre le mur, cuisses écartées, du sperme dégoulinant de sa chatte.

— Nettoie maintenant lui dit il en approchant sa queue de sa tête, ce qu’elle fit sans réfléchir en s’appliquant.

Cette petite intello est vraiment obéissante pensait il alors qu’une idée lui venait à l’esprit?

— Ma chérie, tu aides toujours certains profs après les cours en soutien ?

— Oui répondit Léa qui léchait sa queue.

— Tu aides parfois la prof d’histoire aussi ?

— Oui David

Très bien pensa David, voila qui est intéressant et qui va me servir.

Diffuse en direct !
Regarder son live