Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Lue 9 840 fois
  • 147 J'aime
  • 0 Commentaire

punition honteuse

Chapitre 2

Hétéro

J’etais rentrée chez moi me doucher intensement chaque partie de mon corps souillé par le foutre de Jacques.

Je me pressais car mon mari n’allait pas tarder à se pointer.je me rhabillais et fut vite prête pour l’accueillir.

Le repas finit, mon mari eut envie de moi, il commença à me plotter contre lui, me bisoutant le coup. Sa main se glissa sous ma jupe m’ecartant mon string sur un coté, son doigt rentra dans ma fente qui s’humidifiait à chaque coulissement.Mes jambes se derobaient et je fus vite allongée sur la moquette du salon et sa queue fringante s’enfonça en moi.Après ma terrible journée, j’avais l’impression d’être prise sauvagement par mon mari.

Heureusement pour moi, il jouit assez rapidement. Après un brin de toilette nous allames nous coucher, pour ma part je redoutais la journée de demain.

Le soleil éclairait la chambre, il était dèja dix heures et j’avais dormi plus qu’à l’accoutumé mais j’etais stressée car à 14 heures, j’allais retourner voir

jacques mon bourreau.

A midi je ne pus manger tellement j’appréhendais à quelle sauce j’allais etre manger une nouvelle fois.

14 heures,j’arrivais et rentrais dans la maison, une fois sur le seuil quelle ne fut pas ma surprise et vice et versa quand je vis Sabrina face à moi.

Sabrina etait une belle métisse blonde de la même taille que moi, une taille de guêpe.

Toi là? lachait t-on en même temps mais la voix de Jacques qui était au premier étage nous fimes regarder vers lui.

Allez monter! vous connaissez le chemin!

Sabrina et moi nous regardions droit dans les yeux et nos regards effrayés en disaient long.

En passant devant lui, il nous claqua la fesse à chacune et nous pria de rentrer dans la chambre.

Quelle ne fut pas notre surprise quand on vit trois personnes en plus de Jacques dans la pièce. Le premier était un grand noir (barry) tout en muscle, le deuxième tout frêle (youri) était d’origine maghrébine et le troisième n’était autre que le beau-père (roger) de Sabrina. ce fut lui qui parla le premier.

Alors ma belle fille on trompe mon fils comme ça?

Sabrina begayait en ne sachant quoi répondre pour sa défense.

Bon ça suffit viens vers moi, Jacques dut la prendre par le bras et l’amena devant son beau-père.

A genou lui ordonna t-il!..résignée elle obéit et se retrouvait à genou devant lui, tête basse.

Son pantalon se retrouva sur ses talons, ainsi que son caleçon, sa bite toute molle faisait face au visage de Sabrina.

allez suce lui ordonnait-il!!!

Dans le même temps le maghrebin s’était faufilé derrière moi et m’enlaçait dans ses bras, ses mains pelotaient mes seins de manière brutale.

En tournant la tête, je voyais Sabrina qui suçait son beau-père, bien aidé par Jacques qui lui tenait les cheveux et imprimer la cadence.

Roger tout excité me regardait et me fit un geste comme quoi j’allais le sucer après. Degoutée et entendant mon collant se dechirer, mon regard revint vers le noir mais je ne pus le voir qu’un bref instant, une partie de mon collant en main car la bite de Youri vint tapoter mon visage.

AAAHHH criais je! non je ne vous sucerais pas!

Pendant qu’il essayait de m’enfouir sa bite dans ma bouche, Jacques entendit mes paroles et cris et retorqua immédiatemment.

Youri n’hesite pas à la forcer, elle dira rien, je la tiens,fais toi plaisir!!!!

En plus d’essayer ne pas prendre en bouche la queue de youri, je sentis la langue de Barry me lécher le clitoris, malgré ma resistance en serrant mes cuisses, sa force me les ecarta en quelques secondes. Malgré mon dégoût, son cunninlingus me faisait jouir tellement sa langue léchait bien.

Youri profita de l’un de mes cris d’idnavertance pour enfouir sa bite dans ma bouche, son odeur nauséabonde et son goût d’urine me soulevait l’estomac,j’essayais de me debattre avec les mains mais il me les plaqua contre le lit. C’était horrible, son gland touchait mes amydales, j’avais du mal à respirer, je reprenais un peu de souffle entre chaque coulissement.

Sabrina venait d’etre jetée sur le lit à son tour, je pus voir ce qu’il se passait quand Youri vint se taper une branlette espagnole entre mes seins.

Elle n’avait plus que sur elle un porte-jaretelle blanc avec des bas autobronzant, je distinguais la bite de Jacques pénetrant Sabrina sans demi-mesure.

La baise etait violente et à en entendre ses cris, il devait lui dechirer l’uterus.

Roger se dirigea vers moi son gland rouge et tendu comme un i, il me prit par mes cheveux et enfonça son dard dans ma gorge.

Oh lachait-il tu es encore plus bonne que dans mes fantasmes, combien de fois quand j’etais chez ma belle fille et que je te voyais te dandiner chez toi, je m’imaginais en train de te faire l’amour et là je t’es en vrai hummmmmmm.

ohhhhhh il se retira vite de ma bouche et me jouit sur la joue et lèvre par petits jets puis j’entendis un autre cri et mes seins se retrouvèrent asperger du foutre de Youri.

Soudain je sentis le gland de Barry entrouvrir ma fente puis s’enfoncer dans ma chair très lentement, sa queue extremement épaisse faisait ventouse avec ma chatte carrement deformée.

Nos cris de desespoir et jouissance melangés à la fois resonnaient dans la chambre. roger et youri sortirent de la chambre pour aller je ne sais où.

Sabrina et moi nous faisions pilonner par Jacques et Barry, deux noirs bien montés, ils nous prenaient dans diverses positions pendant plus d’un quart d’heure.

J’entendis Jacques criait en s’effondrant sur Sabrina, il jouissait à flot dans ses entrailles, la faisant lacher quelques larmes.

Quant à moi barry n’arretait pas de me labourer, j’avais eu un orgasme que j’avais tenté de dissimuler en vain, le stimulant encore plus.

Roger revint et me soumis sa bite fraichement lavée en bouche que j’avalais prise par surprise.

Allez suce,je vais te faire sauter la rondelle après...noooooooon salopard disais je malgré sa queue en pleine bouche.

OHHHHHHHH barry me tapissait le vagin de sa semence abondante à chacun de ses petits cris de jouissance puis il se retira de moi en s’essuyant son penis sur ma fente ruisselante.

Roger dis à barry de me preparer le petit trou!

En deux temps trois mouvements,je me retrouvais à quatre pattes suçant toujours la queue de roger et barry me pénetrant le cul avec son doigt qui fouiller entièrement celui-ci.

ca y est! elle est prete roger, éclate toi. pendant la manoeuvre, j’essayais bien de m’enfouir mais il me bloquait sur le lit et la queue fine de Roger essayait de rentrer dans mon orifice anal.

Voyant qu’il avait du mal à m’enculer, il enfouit sa queue dans ma chatte d’où le trop plein de sperme de Barry dégoulinait sur mes cuisses et le lit, il me lima quelques minutes le temps de bien la lubrifier puis il réussit à me l’enfourcher dans mon cul de manière brutale, il coulissait gaiement.

Youri etait revenu et se prenait maintenant sabrina qui avalait entièrement sa bite jusqu’au bourse de celui-ci dans des gloussements infinis.

Jacques partit en les saluants et nous laissant en paturage avec ses trois hommes assoiffés de sexe.

Barry me tenant fermement les bras pendant que roger y allait à grand coup de rein. La bite de Barry à moitié molle et dégoulinante de son ejaculation se balançait sous mon nez venant me tapoter de temps en temps ma bouche.

Allez avale là ma belle!!! noonnn lançais-je mais Roger me tira violement les cheveux en arrière et me dit d’obeir, chose que je fis dans la foulée.

Mes levres engloutissaient la queue de barry d’où le peu de sperme qui restait sur sa bite termina sur ma langue. plus je le suçais et plus sa verge se reraidissait et au bout d’une minute,son énorme chibre avait repris sa taille monstrueuse que j’avais du mal à prendre entièrement en bouche tellement elle me deformait celle-ci.

Sabrina pompait youri mais le gloussement voir l’etouffement soudain me fis regarder du coin de l’oeil pour voir ce qu’il se passait. Youri jouissait apparemment à torrent au fond de la gorge de sabrina puis en se retirant de sa bouche, il essuya son gland sur les levres et joue de ma voisine qui etait en train de reprendre sa respiration tout en crachant le sperme restait dans sa bouche.

Sur ça Youri se rhabilla et quitta la pièce definitivement.

Barry voyant Sabrina seule se retira brutalement de ma bouche et alla la pénétrer sans qu’elle est eue le temps de réagir, elle se débattait tout en le suppliant d’arreter mais Barry la plaquait sur le lit et sa baise fut dévastatrice jusqu’à qu’il lache sa semence.

Roger me labourait et ses cris de plaisir saccadés, m’indiquait qu’il allait jouir dans quelques instants. Il se retira de mon orifice anal complètement détruit et se faufila dans ma chatte.

Ses petits cris de plaisirs s’accéléraient soudainement et il jouit en moi tout en me lachant dans le creux de l’oreille qu’il espérait me foutre enceinte.

Barry jouissait également et ils quittèrent la pièce nous laissant Sabrina et moi entierement souillées mais ce fut la dernière fois que Jacques nous fît chanter.

Diffuse en direct !
Regarder son live