Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 17 665 fois
  • 185 J'aime
  • 5 Commentaires

Pute de mon patron

Chapitre 1

Hétéro

Je me nomme Kathie, j’ai vingt-quatre ans. Petite, cinquante kilos ou moins, petits seins, mais bien proportionnés à mon poids et jolis à voir, je fais parfois tourner les têtes, ayant une démarche provocante lorsque je me sens observée. Je vis seule dans un petit studio, mon copain m’ayant quittée il y a quelques semaines.


J’étais pensive à l’idée de perdre mon emploi pour une bourde monumentale. Je me dirigeais vers mon studio, repensant aux événements de la journée que je vais dès à présent vous raconter.


Je fus surprise à me faire baiser dans l’entrepôt du magasin avec un livreur que je trouvais craquant. Une caméra de surveillance avait tout enregistré et durant cet intermède, je n’étais pas à mon poste pour répondre à la clientèle ni au téléphone.


Cet après-midi-là, je fus convoquée par le directeur, monsieur Jack, un homme autoritaire craint de tous. Il me demanda où j’étais dans la matinée entre dix et onze heures. Je répondis n’avoir pas de souvenirs exacts, disant être à mon poste sauf pour aller à la salle de bain. Il pianota son ordinateur et me tourna l’écran, me montrant dans l’entrepôt en train de me faire pistonner. Mon cœur s’arrêta, me trouvant idiote de n’avoir pas pensé aux caméras de surveillance. Il laissa le film se dérouler, me montrant en train de chevaucher le livreur, un solide gaillard qui m’a prise en plusieurs positions. Je balbutiai, m’excusant, j’étais au bord de fondre en larmes. Il fit avancer le film, retournant l’écran à nouveau, j’étais à genoux à pomper la bite du livreur sous un autre angle, il y avait donc plusieurs caméras.


— Que vais-je faire de vous, mademoiselle ?


Je ne savais que répondre, j’étais coupable, je feignis de pleurer en me cachant le visage. Puis je relevai la tête le regardant d’un air triste.


— Je vais vous offrir deux choix, mademoiselle. Soit je vous vire directement tout-de-suite...


J’attendis la dernière option que j’espérais plus douce. Mais il ne dit rien.


— Quelle est l’autre option ?

— Soit, puisque vous semblez aimer la bite, vous venez me sucer et à chaque fois que j’en aurais envie !


Bref, soit je devenais sa pute, soit je me retrouvais au chômage. J’avais déjà un mois de loyer impayé, j’étais dans la merde et le seul choix immédiat était de me soumettre à sa demande. Je tentai de l’attendrir, en lui racontant les problèmes que j’avais en ce moment.


— Monsieur, je suis sans-le-sou et si je perds mon travail, je me retrouverai à la rue.

— Bien justement à la rue à faire la pute ou conserver votre travail et être ma petite pute ! Je ne manquerai pas de vous récompenser en faisant de vous mon assistante avec une belle augmentation si vous êtes bien docile et que vous me montrez votre totale soumission. Faites vite votre choix !


Je le regardai, il attendait ma réponse. Il était bel homme après tout et il me proposait même une augmentation et une promotion visant surtout à m’avoir sous la main si je puis le dire ainsi. De plus, j’ai toujours aimé sucer des bites, c’est dans ma nature d’avoir souvent envie d’avoir en bouche une queue que je désire faire jaillir. Je baissai la tête et lui répondit que j’acceptais ses demandes. Je n’avais pas vraiment le choix !


— Très bien alors, venez me montrer vos talents de suceuse de bite, la mienne devrait vous ravir, j’ai un gabarit plus que respectable.


Je me levai, allant le rejoindre en contournant son bureau, je m’agenouillai, attendant qu’il me montre son engin que j’allais quotidiennement servir de mon mieux. Il sortit sa queue déjà raide qui avait la grosseur qu’il avait décrite. Elle était épaisse et il fut difficile de la prendre en entier tellement elle ne cessait de grossir dans ma bouche. Il décrocha le téléphone, demandant à sa secrétaire de ne pas être dérangé pour la prochaine heure. Il n’avait peut-être pas qu’envie de se faire sucer, me suis-je dit.


C’est ainsi, ce jour-là que je suis devenue sa pute soumise.

Diffuse en direct !
Regarder son live