Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 24 965 fois
  • 109 J'aime
  • 1 Commentaire

Quand elle me revient ... souillée

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

Bonjour,

j’écris aujourd’hui car le site (super endroit d’ailleurs) est propice à cela. Je voudrais relater ici ce que ma femme et moi vivons depuis quelques années.

Par exemple, dernièrement elle est allée au sauna (coquin), seule, en après-midi, comme elle le fait assez souvent. Elle y va pour se détendre et faire des rencontres furtives avec un ou des hommes seuls. Ce jour là, elle m’appelle pour me dire qu’elle a trouvé des prétendants sur place et qu’elle était tentée de s’amuser avec eux. Elle voulait mon avis mais elle connaissait d’avance ma réponse. Elle raccrocha pour me rappeler plus tard. Quand mon portable a sonné, c’était elle en train de se faire baiser avec deux mecs dans un coin câlin. Rapidement j’ai été l’auditeur privilégié de ma femme qui jouissait en direct au bout du fil. Les cris lors de son orgasme m’ont rendu fou d’excitation. Elle reprit le téléphone (posé à ses cotés pour que j’entende) et me demanda si elle pouvait s’occuper du second mec. J’approuvais bien sûr et lui demandait par la même occasion de le finir sur sa poitrine, de ne pas se laver et de me revenir en l’état.

Le soir après le repas et les enfants couchés et endormis, je me suis empressé de la rejoindre au lit. Comme convenu elle ne s’était pas lavée et sa poitrine était maculée de sperme séché. Je suis descendu entre ses jambes lui lécher la chatte et découvrir cette odeur particulière de la femme qui a baisé toute l’après-midi. je suis remonté vers sa bouche l’embrasser longtemps. J’avais envie de descendre sur ses seins pour les lécher et les caresser. J’avais peur de sa réaction, moi, son mari lécher le sperme d’un autre homme! En fait je n’ai pas hésité trop longtemps car mon envie était trop forte. Ainsi, écoutant mes pulsions, mon visage est descendu sur ses seins, j’ai commencé à les embrasser goulûment avant de les lécher et de les sucer. Mon excitation était à son comble. je bandais comme un fou et presque prêt à éjaculer. Je dis des mots crus à ma femme en relevant que ses seins portait encore le goût et l’odeur de sa dépravation que j’adorais par dessus tout. En fait ça lui a fait plaisir et a partagé avec moi cet instant fabuleux d’excitation et d’Amour.

Savoir que celle à qui je faisais l’amour et qui était ma femme revenait d’un après-midi de bonne baise faisait de moi le plus heureux des hommes. Je suis conscient que pour beaucoup c’est un peu fou ou déjanté, mais pour certains, candaulistes comme moi, ils comprendront très bien ce que je ressens à ces moments là!

Sachez juste que cet histoire est vraie de chez vraie et qu’il y en aura d’autres.

Merci de votre lecture.

Diffuse en direct !
Regarder son live