Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 1 222 fois
  • 6 J'aime
  • 0 Commentaire

Ce que je suis...

Chapitre 1

Erotique

Je viens de fêter mes 42 ans, donc je suis ce que les hommes ont l’habitude de nommer une femme « cougar » !

Je suis assez grande et j’estime avoir un corps très désirable que j’entretiens régulièrement en faisant de longues marches avec mon chien.

J’ai une poitrine opulente (90 D) qui se dresse fièrement et des fesses plutôt rebondies que mes amants aiment claquer ou fouetter avant de me baiser comme une catin...

J’ai de longs cheveux châtain clair qui descendent au milieu du dos où j’ai un petit tatouage.

Il faut dire que j’ai découvert les joies du sexe assez tard puisque c’est mon mari qu’il m’a dépucelée quand j’avais déjà franchi le cap des 20 ans. Depuis, il m’a fait connaître toutes les choses à savoir et m’a convertie au libertinage.

Je le pratique en club ou dans ma chambre où je dispose de tout ce qu’il faut pour m’amuser avec mes amants ou m’exhiber devant ma caméra... ce que j’adore...

Mon mari me filme très souvent lorsque je reçois un amant, non qu’il soit adepte de Caudaule... mais pour moi, c’est la seule façon de conserver des séquences bien chaudes que mes abonnés peuvent regarder moyennant le paiement d’une petite redevance...

C’est d’ailleurs ce qui me permet de vivre confortablement et ne rien devoir à mon chéri !


Outre le fait que je m’exhibe devant ma caméra pour un réseau d’animatrices où je me livre à tout un tas de coquineries en me caressant les seins (que j’orne parfois de pinces... humm... j’adore la sensation quand je les retire...) ou la chatte dans laquelle j’enfile de godes de toutes les tailles avec une nette préférence pour ceux qui sont « hors norme » !

Il est vrai que depuis que je me suis fais prendre dans un club par un noir hyper-bien membré, je fantasme facilement sur ce genre de Priape... et j’ai « recruté » une série d’amants noirs toujours disponibles pour me faire grimper aux arbres... lorsque je me sens en manque !

Il n’y en a pas un qui n’ait visité ma bouche, ma chatte ou mon cul qui est de plus en plus ouvert...

Je n’ai jamais tenté un double anale avec des amants mais cela m’est déjà arrivé d’enfiler deux godes dans mon anneau serré ! Et j’ai pris un pied d’enfer...


J’ai également deux amies aussi coquines que moi...

Rencontrées dans un club de la région, elles sont devenues des amies intimes qui ont accepté d’être dominées par moi...

C’est ainsi qu’après après avoir débuté par des échanges lesbiens au cours desquels nous jouissons une première fois, je fais placer l’une ou l’autre en sphinx et je leur claque les fesses jusqu’à ce qu’elles prennent une belle couleur carmin... et là, ce sont elles qui me supplient de la prendre de n’importe quelle manière !

Quand cela ne suffit pas ou que je me sens d’humeur, je les fustige avec un fouet avec de fines lanières dont le manche représente un gode de taille moyenne.

Là encore, lorsqu’elles finissent par me supplier de les prendre, je me harnache avec un gode ceinture de belle taille dont une partie entre dans ma chatte...

Parfois, je donne le gode à sucer à mon amie avant de revenir derrière elle pour la baiser ou la sodomiser...

J’adore entendre leurs cris de jouissance et moi, j’ai une jouissance plus cérébrale à les pervertir ainsi...


J’ai déjà expliqué que c’était mon mari qui filmait la plupart des séquences... aussi, lorsqu’il le souhaitait, il baisait l’une ou l’autre, déchargeant dans la chatte ou leur cul d’abondants jets de foutre... C’était en quelque sorte, sa récompense !


Je ne saurais plus vivre sans ma rasade quotidienne de sexe !

Diffuse en direct !
Regarder son live