Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Lue 8 506 fois
  • 134 J'aime
  • 0 Commentaire

Raccolage

Chapitre 1

Hétéro

Le parking souterrain est notre terrain de jeu favoris... Mais il faut savoir innover parfois.. Autre lieu, autre scénario. Aujourd’hui c’est chez moi que nous nous donnons rendez-vous. Ou plutôt au pied de mon immeuble... une petite rue a sens unique, peu fréquentée d’habitude.


Tenue : Minijupe vieux rose a ras les fesses qui ne cache -il faut l’avouer- pas grand chose, top style asiatique avec un large décolleté accentué par le fait que je ne portais pas de soutien-gorge malgré une poitrine naturelle opulente(95F). Un mini string rouge, mes bottes hautes noir en vinyle et pour parfait le tout un maquillage prononcé et provoquant ponctué d’un rouge a lèvre rouge vif. A croire que je vais réellement faire le trottoir.


Je descend avec précaution la volée de marche qui me sépare de l’entrée de l’allée. Je n’ai pas l’habitude de marcher avec ses bottes, et leurs 14cm ne sont pas faits pour me rassurer... Je dois l’attendre un moment dehors... la température ne s’y prête pas..


Regard outré des rares femmes qui passent, enjôleur des hommes.. ma posture et ma tenue donne vraiment l’impression que j’attends le client.. Hum j’aime provoquer ainsi, jouer un rôle.. c’est excitant et mon string devient soudain bien humide.


Enfin IL arrive.. élégant comme a son habitude.. on se dit bonjour, et puis direction le sous-sol.. Libertins, délurés, on a tous les deux une affection particulière pour les endroits un peu glauque.. et comme ma cave a été aménagée un minimum autant profiter de ce petit coin de paradis..


Je m’agenouille devant lui.. Il bande déjà.. son pantalon baissé ne m’en laisse aucun doute. Je commence gentiment à le branler. ma bouche se rapproche de sa queue, je lui lèche les couilles, les aspires. Je viens ensuite téter son gland, le mordiller gentiment. Je lèche sa hampe sur toute la longueur. Puis je le gobe entièrement et commence un long et profond va et vient. De temps en temps je recommence a le branler, tout en léchant juste le bout de son gland.


Cela dure de longue minute, et lorsque je sens son orgasme arriver, j’accélère mon va et vient et le pompe plus fort tout en lui mettant un doigt dans l’anus comme il aime. Il finir par jouir dans ma bouche en de long jet chaud.


Et puis.. les rôles s’inverse. La pute que je suis à ce moment là se couche sur le dos.. j’ai retiré mon string et j’ai les jambes bien écartées. Il enfile un gant, prend le lubrifiant.. pas vraiment besoin, je coule comme une fontaine.


Il enfonce ses doigts l’un après l’autre au plus profond de mon intimité pendant que je m’empare de mon clitoris et le caresse. je me le pince, le frôle du bout du doigt. je frotte mes doigts contre mon boutons d’un mouvement très appuyé. Ce n’est pas vraiment pour faire monter le plaisir, mais me détendre et facilité la pénétration de sa main.


D’ailleurs je le sens m’élargir doucement le vagin. Trois doigts, puis quatre. Il fait des mouvements de vas et vient, les tournent dans mon ventre. Enfin il entre le pouce. Pas complètement, juste assez pour que je sente sa main me distendre vraiment le vagin. D’un mouvement de bassin je l’encourage a continuer tout en appuyant sa caresse. Enfin je sens sa main s’enfoncer complètement en moi jusqu’au poignet. Il reste immobile quelque instant.


J’ai cessé de me masturber pour apprécié pleinement l’ampleur de la pénétration. Il ferme son poing et je lache un cri de plaisir lorsqu’il m’élargis un peu plus. Il commence a faire de lent mouvement et je recommence a tripoter mon bouton rose.


Ses mouvements son profond, je sens le plaisir monter. Je coule vraiment beaucoup et il accélère son mouvement de plus en plus vite. Son poing ressort maintenant complètement avant de me pénétrer brusquement et de cogner au fond de mon ventre.


J’ai le souffle de plus en plus court et je ne retiens plus mes cris. Un orgasme dévastateur m’envahit et je me fige dans un cri muet tout en sentant les spasmes qui secouent mon vagin. Il ne cesse pas sa pénétration accentuant encore plus ma jouissance et me faisant atteindre des sommets indescriptible.


Il me faudra plusieurs minutes pour redescendre...


Diffuse en direct !
Regarder son live