Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 13 489 fois
  • 119 J'aime
  • 2 Commentaires

Un dérape qui a des conséquences

Chapitre 10

Des retrouvailles inattendues

Inceste

C’est au cours du mois de septembre 2022 que l’événement le plus improbable depuis notre départ survient.


De notre ancienne vie, nous n’avons rien gardé. Nous avons jeté nos anciens téléphones, nous n’utilisons plus nos anciennes adresses e-mail et nous n’avons dit à personne où nous allions car nous mêmes nous ne le savions pas encore vraiment vu que nous n’avions pas d’appartement à nous au moment de notre départ et que nous pensions que notre relation allait être rejetée de tous. Cependant, une chose totalement improbable se produit un soir de ce mois de septembre 2022.


Laure étant toujours en congé maternité, elle reste quasiment toute la journée à l’appartement pour élever nos progénitures. Je suis rentré du travail depuis quelques minutes seulement quand quelqu’un sonne à notre porte. Voulant profiter de nos enfants suite à mon retour du travail, c’est ma déesse qui va ouvrir la porte.

C’est bien toi ? dit une voix que je reconnais facilement et que je ne pensais plus jamais entendre.


Je vois ma grande sur prendre la femme de ma vie dans ses bras et pleurer. Même si cela fait près d’un an que nous ne l’avons pas revue, Laure lui propose aussitôt de rentrer. En me voyant avec notre seconde progéniture dans les bras, un sourire radieux illumine son visage. Elle embrasse son neveu et sa nièce et me fait la bise par la suite. Même si elle a toujours quelques larmes, elle semble réellement heureuse de nous revoir et de voir sa nièce et son neveu.


Elle s’assoit ensuite sur le canapé et nous explique les raisons de sa présence.

Quand j’ai lu votre message, mon mari et moi avons essayé de vous retrouver par nos propres moyens, commence-t-elle. Et après quelques mois, nous avons compris que ça serait trop difficile de vous retrouver nous-mêmes donc nous avons fait appel à un détective privé.

Pourquoi t’être donné tout ce mal ? demande Laure.

Parce que je vous aime ! déclare-t-elle naturellement. Et que ça faisait un moment que je savais pour vous.

Tu savais depuis quand ? demandé-je.

Au moins cinq ans.

C’est impossible, répond Laure. Notre première fois était lors du nouvel an 2020. Et il n’y a pas eu de seconde fois avant près d’un an et demi.


Notre sur nous dévisage, comme si elle cherchait à voir quelque chose de particulier dans nos expressions faciales.

Alors vous ne vous souvenez vraiment de rien avant cette date ?

Qu’est-ce que tu veux dire ? Tu sous-entends que moi et Kévin aurions couché ensemble avant cette date ?

Je ne le sous-entends pas, j’en suis même sûre puisque je vous ai surpris. Ou plus précisément, je vous ai entendus.


Cette fois, c’est Laure et moi qui nous regardons sans rien comprendre. Si nous avions eu des relations sexuelles avant cette date, l’un de nous deux s’en serait forcément souvenu.

En fait, la première fois, je vous ai carrément surpris, commence notre sur. C’était le soir du 14 juillet 2017. Nous étions tous au feu d’artifice et à un moment, je ne vous voyais plus. Je vous ai cherché et au bout d’un moment, j’ai fini par m’éloigner un peu et c’est là que je t’ai vu toi et Kévin. Tu étais agenouillée devant lui et ce n’était pas pour faire la prière, rigola-t-elle.

Si c’est vrai, alors pourquoi tu n’as rien dit ce jour-là ? Pourquoi tu nous a laissé continuer ?

Pour être honnête, j’ai été très choquée de découvrir ça et je suis partie de la soirée. Et le lendemain, j’avais envie de venir t’engueuler, mais quand j’ai vu que tu semblais sincèrement ne te souvenir de rien de la soirée et surtout de cet événement, je n’ai pas pu. Du coup, j’ai été voir Laure le jour même chez les parents et elle non plus ne se souvenait de rien. C’était assez difficile à croire, mais ce jour-là, j’ai préféré rentrer chez moi et ne rien dire à personne sur ce que j’avais vu.


Personnellement, j’ai un peu de mal à croire que notre relation puisse durer depuis aussi longtemps sans qu’aucun de nous n’en ai gardé de souvenirs.

Maintenant que tu parles de cette histoire, j’ai l’impression que ça me revient, dit Laure. Enfin, pas tout mais quelques bribes.

Donc tu vois, je ne mens pas.

Disons que ce que tu racontes influence peut-être mes souvenirs.

Peut-être, mais je suis sûre que ce sont plutôt des vrais souvenirs qui te reviennent. Mais quoi qu’il en soit, après cette soirée, la seconde fois, je vous carrément entendu le faire. Vous alliez bien plus loin que ce que tu lui avais fait avec ta bouche quand je vous ai surpris la première fois. Je ne sais plus trop quel jour c’était, mais un soir où les parents n’étaient pas là, vous étiez rentrés bourrés tous les deux. Je savais que c’était inutile de vous engueuler à votre retour et qu’il fallait que j’attende le lendemain pour que vous désaouliez. J’ai vu Laure partir dans sa chambre et quelques minutes plus tard, je l’ai vue prendre la direction de ta chambre en marchant bizarrement. Et rapidement, j’ai entendu des bruits assez reconnaissables qui provenaient de ta chambre. Et un peu plus tard, j’ai vu Laure totalement nue qui retournait dans sa chambre toujours en marchant bizarrement.

C’est dingue que je ne me souvienne pas de ça, dit la femme de ma vie.

Moi non plus, réponds-je. Mais après, c’est vrai qu’il y a eu des fois où je me posais la question de savoir pourquoi il y avait tes sous-vêtements dans ma chambre. Donc même si je ne m’en souviens pas, ça doit probablement être vrai.

Bien sûr que tout est vrai ! Encore une fois, le lendemain matin, aucun de vous ne semblait se souvenir de quoi que ce soit. Et un soir, quelques semaines plus tard, c’est en tombant sur la rediffusion d’un épisode de Dr House que j’ai compris.

Qu’est-ce que la série à a voir avec nous ?

Dans l’épisode en question, il y avait une femme qui s’était présentée avec des rougeurs dans le dos sans savoir comment cela s’était produit. Après plusieurs explications du médecin qui lui disait que c’était lié à des frottements de son dos sur la moquette pendant qu’elle faisait l’amour, elle a précisé qu’elle était divorcée et n’avait plus de relation depuis son divorce. Elle faisait en réalité de la sexomnie et allait chez son ex-mari qui vivait à l’étage du dessous. Et il lui a dit aussi que pour qu’elle aille toujours voir la même personne, c’était probablement que leur histoire n’était pas totalement terminée. Du coup, j’ai commencé à me renseigner sur cette particularité et j’ai lu à un moment que ça pouvait se produire chez les personnes ivres. J’ai repensé à la soirée du 14 juillet et je me suis souvenue que vous étiez déjà bourrés ce soir-là. Et quand je vous ai entendus, vous l’étiez aussi.


Laure et moi nous nous regardons sans vraiment savoir quoi penser.

Et après cette nuit où je vous ai entendus, c’est arrivé encore deux autres fois. Toujours quand les parents n’étaient pas là. Et ça, c’est seulement pour les fois où je vous ai entendus. Il y en a probablement eu d’autres. Surtout si on inclus les probabilités que parfois, Laure "priait", dit-elle en rigolant tout en mimant les crochets pour bien noter l’allusion à laquelle elle pense.

J’ai un peu de mal à y croire, dis-je honnêtement.

Demandez à mon mari. Un soir, ça s’est produit en sa présence.

Et si ce que tu dis est vrai, ton mari n’a pas trouvé ça étrange ?

Au début où on vous a entendus, si. Mais après, je lui ai dit que ce n’était pas la première fois et qu’il fallait simplement accepter votre relation. Parce que s’il n’y avait vraiment jamais eu de sentiments entre vous, vous auriez couché avec d’autres personnes pendant vos épisodes de sexomnie. Mais vu que vous couchiez ensemble quand vous étiez bourrés, c’est bien qu’il y avait autre chose de plus fort qu’une simple attirance provoquée par l’alcool. Ça a été une source de tension au sein de notre couple pendant plusieurs mois, mais il a fini par accepter quand il s’est rendu compte que vous vous aimiez réellement. D’ailleurs, il vous a vus vous embrasser plusieurs fois à la soirée du nouvel an.


Laure et moi restons sans voix suite à toutes ces révélations de notre sur. À aucun moment nous n’avions imaginé que notre relation était si ancienne. Pour elle comme pour moi, notre première relation sexuelle datait de la soirée du nouvel an 2020. Et de mon côté, je n’avais jamais pris conscience de mes sentiments pour elle auparavant. Et pendant qu’elle nous parlait, je cherchais à savoir si mes souvenirs qui me revenaient au lendemain du nouvel an où je me suis réveillé nu chez Laure, certains souvenirs ne se mélangeaient pas avec d’autres plus anciens. Comme lorsque dans certains de mes rêves qui ont suivi cette journée, je nous voyait faire l’amour chez moi au lieu de nous voir le faire chez elle.


Notre grande sur discute encore avec nous pendant de très nombreuses minutes. Puis elle appelle son mari pour lui signaler qu’elle nous a retrouvés et qu’elle reste dormir chez nous pour cette nuit. Il en profite pour nous confirmer les propos qu’elle nous a tenu quelques minutes plus tôt lorsqu’elle nous disait que nous avons fait l’amour un soir en présence de celui qui n’était pas encore son mari à l’époque. Durant la soirée, elle nous montre des photos de son deuxième bébé dont nous ignorions tout puisqu’elle est tombée enceinte seulement quelques jours avant notre départ.

Mais du coup, les parents aussi ont envie de nous revoir ? demande Laure.

Euh non, surtout pas. S’ils vous revoient, ça sera la nouvelle guerre mondiale. Pour continuer de les voir, mon mari et moi faisons semblant de vous détester aussi.

Et les autres ?

Dans la famille, c’est mort. Vous n’avez aucun soutien à part le mien et celui de mon mari. Par contre, dans vos anciens amis, il y en a quelques-uns qui vous en veulent d’avoir préférer fuir plutôt que de leur dire la vérité. Mais c’est surtout parce qu’ils vous soutiennent et acceptent aussi votre relation.


Lorsque nous lui demandons le prénom des amis qui nous soutiennent, notre sur nous les donne sans hésiter. Laure décide de leur envoyer un message avec son nouveau numéro. Donner de nos nouvelles avec notre nouveau numéro est un réel risque car leur opinion a pu changer suite à notre départ et leur incompréhension a pu se transformer en haine. Mais finalement, le lendemain, ma chérie reçoit une première réponse de l’un de nos anciens amis. Il est ravi d’avoir de nos nouvelles.


Vu qu’elle connaît notre adresse et nous semble vraiment sincère, nous acceptons de donner notre nouveau numéro et notre nouvelle adresse mail à notre grande sur. Elle revient nous voir quelques semaines plus tard malgré la distance qui nous sépare. Mais cette fois, elle vient avec son mari et leurs deux enfants. La maison étant trop petite pour tous les loger, ils dorment à l’hôtel le soir mais restent chez nous plusieurs jours.


À force de reparler avec nos anciens amis, nous finissons par prendre le risque de retourner les voir pendant les fêtes de fin d’année et de nous rendre compte s’ils étaient sincères ou non. Nous ne voulons pas prendre de risque de leur donner notre adresse s’ils ne sont pas honnête lorsqu’ils prétendent accepter notre relation. Mais ils sont réellement heureux de nous revoir et de découvrir nos enfants. Nous passons quelques jours chez notre grande sur et son mari et nous rentrons chez nous après les fêtes.


Aujourd’hui, le contact avec notre grande sur est toujours maintenu et elle compte venir avec son mari et ses enfants pour passer une semaine chez nous durant les vacances d’été. Elle attend son troisième enfant et elle a hâte que nous suivions son exemple car elle n’est pas contre le fait de devenir tata pour la troisième fois. Quant à nos amis qui ont accepté notre relation, le contact est également maintenu avec eux et nous leur donnons régulièrement de nos nouvelles, même si nous les voyons moins souvent que notre sur.


Nous ignorons si nos parents accepterons notre relation un jour, mais nous savons que nous sommes soutenus par l’une des personnes qui comptait le plus pour nous avant notre départ et pour nous, c’est le principal.

Diffuse en direct !
Regarder son live