Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 374 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Je te regarde

Chapitre 1

Hétéro

Je te connais que depuis peu mais Je te regarde comme quand on convoite quelque chose, je te trouve très belle et attirante. Je m’approche de toi, et je me colle contre toi. Tu ne t ’éloigne pas et tu te tourne vers moi. J’approche mes lèvres des tiennes et je te donne un gros french kiss. Tu m’enlace et commence à me caresser lentement tout en me disant tout bas dans l’oreille : - Je t’aime IL ne m’en fallait pas plus pour que je commence à te caresser aussi. Je l’embrasse dans le cou, je te caresse les cheveux. On se caressait depuis un bon boute et de plus en plus je descends plus bas avec mes mains, je commence à caresser tes beaux seins et je commence à bander aussitôt et tu commence à me caresser la queue à travers mon pantalon ce qui me provoqua une érection. Tu te décolla lentement de moi et enleva ton chandail puis ta brassière, dévoilant ainsi 2 magnifiques seins, je m’approche et je commence aussitôt à te les caresser et à te les embrasser. Je mangeais tes seins et c’était merveilleux. Ils goûtaient bon et étaient doux comme la peau d’un bébé, ils étaient gros je les adorais. Pendant que je te mangeais les seins, tu ouvrit ma braguette pour sortir ma queue qui commençait à étouffer dans mon pantalon. Tu entrepris de me sucer. Mon dieu que c’était bon, tu n’as pas pris beaucoup de temps à me faire jouir sur ton visage en 2-3 longues giclées. Tu goûta un peu à mon sperme, et j’imagine que tu as aimé ça puisque que tu as tout avalé et liché ma queue pour la nettoyé complètement. Pour ne pas être en reste envers toi, je te dis de t’étendre sur le tapis et je t’enleva ton pantalon. Je remarque que tu avais du jouir déjà puisque ta culotte était déjà toute mouillée. J’entrepris donc de te caresser à travers ta culotte et tu ne tarda pas à mouiller encore. Je commence à te lécher la chatte à travers ta culotte, mmmmmm tu goûtais bon. Je te l’enlevais ensuite et je te mis lentement un doigt dans ta belle chatte, tout en te léchant lentement ton mignon clito. Tu mouillais beaucoup et je buvais ton merveilleux jus comme du petit lait. Tu jouis plusieurs fois de suite pendant que je te mangeais la vulve. J’entrepris de rapprocher ma queue de ta chatte, elle était tellement mouillée que je n’avais pas de difficulté à te la rentrer dedans. Je rentrai donc ma queue jusqu’au bout et je commence lentement des vas et viens à l’intérieur de ta belle chatte. Puis je pris de plus en plus de l’ardeur, jusqu’à temps qu’on jouisse ensemble, ce qui na pas pris beaucoup de temps vu qu’on était très excité tous les 2. Je m`étendit donc et tu commença à me masser lentement le dos avec tes doigts de fée. Mais à mesure que le massage avançait, il me semblait qu’il se transformait plus en caresse, puis tu descendais de plus en plus et tu étais rendue sur mes fesses. Je retournai mon visage et te regarda en plein dans les yeux. Tu me regardais avec passion, je crois que je ne me suis jamais senti aussi bien qu’à ce moment là. Tu arrêta alors ton massage et me retourna sur le dos, puis tu t’approcha de mon visage et m’embrassa tout doucement, je te rendis ton baiser et je t’embrassa passionnément tout en te serrant contre moi, je sentais tes seins pointer et tu était devenue toute chaude contre moi. Je commença à te caresser les ses 2 globes de chairs, ils étaient plus gros qu’avant et surtout meilleur, je les mangeais littéralement, ensuite je descendit vers ta belle chatte d’amour, une belle chatte bien taillée. J’avançai ma main lentement pour la caresser, elle était déjà très mouillée, je me mis alors à la hauteur de ta chatte et je commença à la manger tout en continuant de la caresser. Tu te tordais de plaisir, je t’enfonçais littéralement ma langue dans ton antre chaud et moelleux. J’aime manger ta belle chatte et elle goûtait très bon puis quand tu jouis, je sentis ton chaud liquide m’inonder le visage et je la but comme du petit lait à en assécher tes muqueuses. Tu te leva alors et me dis de me coucher sur le dos. Tu commença à me masturber lentement, puis tu déposa un baiser sur le bout du gland pour enfin te la mettre dans la bouche. Il faut dire que tu aime beaucoup sucer ma queue. Tu me suçais merveilleusement, roulant ta langue autour de ma queue, aspirant un petit peu à la fois, aspirant beaucoup l’autre fois. Ce qui ne tarda pas à me faire jouir puissamment dans ta bouche, tu n’en laissa pas une goutte tomber et tu avala tout. Je m’allongeai sur le lit et je te dis de venir t’empaler sur moi. Tu te mit pardessus moi et écarta tes fesses au-dessus de ma queue, puis tu te laissa tomber d’un coup, t’empalant jusqu’au fond du cul. Dieu que c’était bon. Tu te trémoussais de plus en plus et j’entendais le bruit de succion de ton cul quand tu remontais, après quelques minutes de ce manège je ne pouvais me retenir et j’explosai dans ton cul en plusieurs giclée.

Diffuse en direct !
Regarder son live