Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 154 fois
  • 0 J'aime
  • 0 Commentaire

Rencontre d'internet

Chapitre 1

Divers
1
0

J’aimerais te raconter une expérience que j’ai vécue il y a quelques semaines et dont je n’oublierai jamais les événements. Je vais raconter mon histoire comme si c’était à toi que je m’adresse, car je trouve ça plus excitant et ça donne vraiment libre court à son imagination.


Par une belle soirée d’été, j’étais seule chez moi dans mon salon et pour me détendre un peu, j’ai décidé d’aller faire un brin de causette avec mes amis sur Internet. Quand je suis arrivé sur Palace, tu m’as abordé d’une façon si originale, que je me suis vite rendu compte que j’étais intéressé à en savoir plus sur toi. En temps normale, je me contente de jaser avec mes connaissances, mais avec toi c’était différent.


Nous avons parlé environ 1 heure, quand tu m’annonça déjà l’heure pour toi de quitter Internet car tu n’étais pas chez toi. Comme tu ne voulais plus me quitter et moi non plus, nous avons échangé nos numéros de téléphone. toi tu avais un cellulaire, donc 10 minutes ap`res s’être quitter, mon téléphone sonne et c’était toi à bord de ta voiture nous avons jasé comme ça au moins 20 minutes quand subitement les piles de ton téléphone étaient morte, tu as donc juste eu le temps de me dire que tu me rappellerais dans 5 minutes que la ligne fût coupée. Comme prévue, cinq minutes plus tard mon téléphone retentit à nouveau, tu avais emprunté une sortie et tu avais trouvé une cabine téléphonique pour que l’ont puisse continuer notre conversation qui devenait de plus en plus intéressante. Après au moins 1h00 encore, je t’ai demandé ou tu te trouvais au juste et tu m’as répondu que tu ne le savais pas du tout, alors tu pars t’informer à un passant. Comme par magie, en revenant, tu m’annonce que tu étais dans une certaine ville (que je ne préfère pas nommée) Moi je n’en croyais pas mes yeux tu te trouvais à environ 5 minutes de marche de mon appartement. Mais comme je suis timide, je n’ai pas osé te le dire tout de suite, mais l’envie de te rencontrer me fit céder, et je t’ai avoué que tu étais à côté de chez moi. Tu étais très heureux, et comme je le pensais tu as insisté pour que l’on aille prendre un café quelque part ensemble. J’ai finalement accepté, et je t’ai donné mon adresse au complet et nous nous sommes rencontré au pied de l’escalier chez moi, tu étais vraiment beau grand musclé bronzé vraiment à croqué, moi j’ai faillit fondre. Finalement nous sommes remonté dans mon appartement et nous ne sommes pas allé prendre de café.


Nous avons parlé quelques instant, et j’ai senti en moi ce désir immense de sentir ton corps contre le mien et je crois que nous avions tout les deux ce même désir en fin de compte, car tu t’ai approché de moi et tu as effleuré tes lèvres contre les miennes et dans un mouvement très passionné, nous nous sommes embrassés durant de longue heures ... se minouchant se caressant pour découvrir le corps de l’autre, sentir les frissons passé sur nos corps, le désir se fesait de plus en plus intense.


Nous avons décidé de passer du salon à ma chambre à coucher ... tu m’as étendu sur le lit et tu as commencé à enlever mes vêtements. Je portais une jupe noire avec des bas nylon et une blouse transparente blanche qui laissait entrevoir mon soutient-gorge blanc. Je t’excitait énormément, car j’ai sentit sur ma cuisse une érection difficile à contenir. Pour m’exciter d’avantage également, j’ai commencé à faire un doux mouvement de bassin en frottant ma chatte sur ta cuisse plus précisément sur cette boss grossissante de ton pantalon. Hummmm tu adorais sentir la chaleur de mon sexe sur ta cuisse .... et tu enfonçais encore plus ta cuisse au travers de ma féminité ..... on se caressait à l’aide de nos mains ..... de nos langue .... de nos lèvres .... c’était si sensuelle.


Je me suis éloignée un peu de toi et j’ai commencé à me déshabiller sous ton regards alléchant. J’ai enlever ma blouse, et gardé mon soutient-gorge. J’ai descendu ma jupe le long de mes cuisses en me tortillant les fesses légèrement pour te laisser entrevoir ma chatte de plus en plus humide qui débordait d’envie pour toi. Je me suis assise sur le coin de mon lit et un par un j’ai commencé à enlever mes bas nylon en me caressant les cuisses et en m’attardant sur mon entre-cuisse. Toi tu étais toujours debout près de mon bureau à me regarder et tu as commencer à démontrer des signes d’impatience. Je me suis donc reculer pour être assise confortablement dans mon lit .... et j’ai commencé à me masturber devant tes yeux en faufilant deux doigts dans ma culotte. En remontant mes doigts vers mon nombril.... vers mes seins ... je caresse doucement le renflement de mes seins et je continue toujours de remonter mes doigts vers mes lèvres .... j’humidifie un peu ma lèvre inférieur et je passe ma langue sur mes lèvres... hummm quel délice.


Je continue en défaisant les agrafes de mon soutient-gorge .... et en enlevant ma petite culotte pour que tu puisse bien voir ma chatte quand je continue de passer mes doigts à l’intérieur ..... sur mes lèvres ..... sur mon beau clito tout gonflé de désir de sentir sur lui le contact de cet être si doux et si cher dont il vénère l’ardeur !!!


Je vous embrasse très fort et j’espère que ce petit avant goûts de mes récits vous donneront des frissons et des envies chaudes et perverses ...


La Gaspésienne

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder