Le site de l'histoire érotique

Rencontre sur internet -b

Chapitre 1

Avec plusieurs femmes

J’étais en voiture avec un copain que j’ai rencontrer sur le net. ?a fais quelques mois que nous bavardons par mail et que nous échangeons nos expériences sexuelles respectives avec forces détails. Bien entendus, dans les moments ou nous n’avons pas vraiment quelque chose à se dire, nos esprits se remémorent les mails que nous avons échangés et surtout les détails croustillants qui les peuplaient.


Donc, le chemin faisant je prend l’initiative de commencer à caresser la cuisse de mon charmant compagnon de voyage et je suis enchanter qu’il me fasse un sourire en guise d’acquiessement. Ma main caresse doucement le jean faisant la navette entre le genou et l’aine. Je m’approche doucement de lui et vient lui mordiller le lobe de l’oreille tout en explorant toujours un peu plus haut et un peu plus centrer sur le bas de son corps.


Après quelques minutes de ce traitement et mon compagnon est bander bien dur et ma main le masturbe, toujours par dessus le jeans. Il me fait pars de son intention de garer la voiture quelques part mais je ne veut pas. Je lui dit de me laisser faire, de ’se’ laisser faire. Son charmant sourire en dit long, donc ma bouche commence une descente vertigineuse pour rejoindre ma main qui elle as entrepris de libérer se pauvre sexe qui se bat pour sortir de sa prison de tissus.


Mes gémissements de désir se font de plus en plus fort et je sens que mon compagnon apprécie beaucoup se petit jeux. Donc j’ai maintenant dans ma main son sexe chaud, dur à bloc et prêt à exploser à n’importe quel instant.


Je l’ai maintenant sous les yeux, ce bâton de plaisir tout frétillant, la première goutte est énorme et du bout de la langue je viens lui voler, Hummmmmm et mes lèvres viennent se refermées doucement autour de son gland, ma langue vient toubillonnée tout autour et j’entend son propriétaire gémir son envie, Dieu que j’aime entendre mon partenaire gémir, c’est un encouragement extraordinaire.


Maintenant j’entreprend un vas-et-vient endiablé faisant entrer et sortir cette belle queue dans ma bouche. Je le presse fortement entre mes lèvres chaudes. Ma langue gourmande se déchaîne. Je gémis toujours plus fort car j’exerce de fortes pressions sur mon propre entrejambe et ma culotte est détrempée.


Mon compagnon me caresse les cheveux d’une main et me demande d’aller plus vite, que la jouissance approche. Mais dans sa tête il ne sait pas encore ce que j’ai l’intention de faire. Il le souhaite mais n’en as aucune idée. Il me cri alors que ça y est, qu’il va jouir. Et mes lèvres compressent son sexe encore plus fort, le vas-et-vient plus rapide. Et voilà, je le sens monter, cet élixir d’amour éclabousse mon palais et je m’empresse de tout avaler. Hummmmmmmmmmm comme c’est bon, comme c’est doux.


Je reste quelques instant, la tête accoter sur sa cuisse, sa queue dans la bouche, attendant qu’il rapetisse, mais non il ne rapetisse pas.


Je me relève doucement et vient lui glisser à l’oreille de ce garer quelques part,il fais un soleil magnifique, l’air est chaud et le voilà qui tourne dans un petit sentier qui nous mène au abords d’une jolie foret. ..... hummmm c’est féerique :o)


Il arrête la voiture, ferme le contact et me regarde tendrement, il me prend dans ses bras et m’embrasse passionnément. Nos gémissements se font de plus en plus insistants, nos langues se battent entre elles et le voilà qui entreprend de me déshabiller, maladroitement mais c’est tellement charmant que ça me séduit un max.


Nous décidons de sortir de la voiture, hummmmm le soleil plombe sur ma poitrine, mes seins sont gros, durs, lourd et pointent un désir inassouvi et réclament des caresses, des baisers. Mon compagnon le comprend très vite et sa bouche vient prendre possession de l’un d’eux. Ouffffff je frémis, des millions de frissons parcours mon corps et pendant qu’il suce mes seins à tour de rôle je fini de me déshabiller et me voilà nue, offerte à lui sans restriction et sans tabou....... il recule doucement et admire le spectacle qui s’offre à lui, il se dépêche de tout enlever lui aussi et revient se coller à moi....nous nous embrassons encore et encore, comme c’est bon......nous nous caressons, on dirait que nous n’avons pas assez de mains ni de langues pour tout explorer.


Tout doucement il me retourne et me voilà à demi allongé sur le capot de la voiture.....il caresse mes fesses, sa bouche sillonne ma colonne tandis que sa main explore mon entre-jambes qui soit dis en passant est en feu, je gémi très fort, je suis exciter comme jamais et je sens ses baisers qui descendent vers mes fesses, je sens ses deux mains m’écarter mes jambes un peut plus et voila...........sa langue vient fouiller mon intimité hummmmmmmmmm ouiiiiiiii elle vient taquiner mon clitoris et quelques doigts viennent explorer ma grotte.....wow.....mon bassin bouge comme un mélangeur de peinture, j’arrache pratiquement les essuies-glace de la voiture....je cri, je hurle tellement c’est bon....et je joui une première fois, déversant mon suc et lui n’en perdant pas une goutte, se délecte littéralement de ce jus d’amour......


Il se relève et me dit de ne pas bouger......même si je le voudrais je ne pourrais pas.....je déguste encore cette orgasme qui m’a fait monter très haut oufffff et le voilà qui me caresse l’entre-jambes avec son sexe bien dur....il n’entre que la tête et le ressort aussitot.....ouiiiiiiiii.......nonnnnnn encore......plus loin.....plus profond stp.......je te veut.........et il me refais le même petit jeu ouffffffffff j’adore ça....


Et son gland vient caresse mon clitoris, tourbillonnant tout autour et me faisant fondre litéralement.....mon corps est recouvert de sueur, on entend le vent dans les feuilles hummmm la perspective que nous nous faisions surprendre est grandiose....et le voilà qui revient vers mon ti-minou tout rasée, imberbe, et il me pénètre encore mais toujours avec le gland, grrrrrrrrrrrrrrr et la je hurle que je le veut que je n’en peut plus.....et il acquisse enfin à ma demande, me pénétrant profondément, il est planté jusqu’à la garde hummmmmmmmmmmmmm Dieu que c’est bon.....je sens chaque centimètre de son organe me traverser le tunnel et tout en me baisant il me caresse le dos, les cotés, les fesses.......je me relève doucement et ses mains viennent prendrent mes seins et pincées les pointes, il les roulent entre ses pouces et ses index hummmmmmmmmmmmmmm ça y es je vais jouir.....et je cri, je me déhanche sur sa queue et il grogne lui aussi....nous nous déchaînons, nous baisons comme des fous.......voila......ouiiiiiiiiiiiii nous jouissons d’un orgasme tellement fort qu’une volée d’oiseau s’envolent dans le ciel accompagnant nos cris de jouissance........nous nous affalons sur le capot de la voiture, essayant de reprendre notre souffle..........hummmmmmmmmmmmmmmmmm


Donc nous reprenons notre souffle doucement, les yeux fermés, le soleil chauffe doucement notre peau humide et la brise chatouille certaines parties de nos corps. Mon compagnon me caresse doucement, tendrement. J’ouvre les yeux et je vois un peu plus loin, une rivière qui coule tranquillement donc je demande à mon amant de venir avec moi pour se rafraîchir un peu. Il dit oui s’en hésitation et nous voilà partie dans les bois, toujours nus, en direction de cette rivière qui semble nous appeler. Je saute d’un coup sec à l’eau et mon amant lui n’avance que pouce par pouce, l’eau étant très froide.....et moi lui criant de ce dépêcher, que l’eau est très bonne, je m’approche doucement vers lui....et rendu tout près je l’arrose de la tête au pied et le voilà hurlant qui saute me rejoindre et nous commençons une bataille d’eau....comme de jeunes gamins qui joue à qui mouilleras l’autre le plus.......


Après quelques minutes d’amusement, nous sortons de l’eau et revenons à la voiture. Mon amant vas dans le coffre et en sort une couverture qu’il étant au pied d’un boulot. Le soleil caresse nos corps et la brise nous parsème de milliers de frissons.


Agréable sensation de liberté.


Nous nous étendons un instant sur la couverture et nous nous serrons dans les bras l’un de l’autre........et caresses amenant nous voilà gémissant, nos corps offert frémissent de milles sensations.....je me lève doucement et lui dit de m’attendre un peu.....je vais à la voiture et ramène la ceinture de son pantalon.......il me vois revenir avec un large sourire.....il n’en faut pas plus pour lui faire comprendre ce que je veut........et le voilà debout, accoter à l’arbre, les mains attendant derrière que je vienne l’immobiliser.


Une fois attacher, je reviens devant lui et vient me coller tout contre son torse, mes mains caressent ses flancs et ma bouche l’embrasse, ma langue cherchant la sienne......je commence à me dandiner doucement, mon sexe humide contre le sien déjà bander......je lui glisse à l’oreille qu’il est à moi, qu’il est à ma merci....à la merci de mes moindres désirs et mon regard de feu le fait fondre devant moi....il devient complètement gaga.......hummmmmmmmmmmmmmm


Et ma langue commence à descendre doucement....s’attarde à ses mamelons...les mordillants, les léchants sans retenus......elle descend encore et prodigue le même traitement à son nombril, mes mains caressent ses cuisses ferment et viennent masser ses fesses tendrement......ma langue poursuit son chemin et vient se loger dans les aines........hummmm il gémi plus fort maintenant.....


Seul mon souffle chaud caresse sa queue bander à bloc.......je prend en bouche ses testicules...une à une.....et les malaxent, les sucent.........je le fais avancer d’un pas....je me retourne et ma langue vient caresser la petite partie entre le sac et l’anus......mais je n’en reste pas la et bandant ma langue une maximum je titille doucement son anus tout rose, tout plisser....je le pénètre tendrement......ma main gauche vient se loger entre mes cuisses et je me masturbe énergiquement maintenant......je gémi presque qu’aussi fort que lui.....hummmmmmmmm ouiiiiiii


Je revient à ma place initiale et je prend sa queue brusquement dans ma bouche et je ne bouge plus........plus du tout.....il me traite de tout les noms....me suplli de le sucer....de le détacher.....il dit que je vais y gouter si je le détache.....que je ne perd rien pour attendre........je le regarde droit dans les yeux, sa queue dans la bouche et je ne bouge toujours pas......il me suplli des yeux, il n’en peut plus.......


Je me relève....je vient l’embrasser tendrement mais lui m’embrasse sauvagement.......j’aime qu’il ai envie de moi comme ca....j’aime le rende fou de désir pour moi........je m’allonge sur la couverture devant lui et je commence à me caresser tout doucement....mes doigts viennent prendre les pointes de mes seins et les pincent légèrement.....une des mes mains vient caresse mon sexe.....je caresse mon clitoris, le pince entre le pouce et l’index....il est bandé, je peut presque que le masturber comme un pénis......je le délaisse un moment pour venir enfouir 2 doigts au fond de ma grotte......je serre les jambes sur ma main....je gémis très fort....et maintenant j’ouvre largement mes jambes et je lui montre bien comme il faut mon intimité....ma vulve, mes lèvres tendus, hummmmmmmm et je lui cri que j’ai envie qu’il me prenne, qu’il me baise encore et encore et encore......je me lève et vient le détacher.......il est comme fou....il me jette par terre sur la couverture.....relève mes jambes sur ses fortes épaules et me pénètre profondément, très profondément.......je hurle un orgasme encore jamais vécu.....je joui comme une folle....et il me ramone, il me baise comme jamais je n’ai été baiser jusqu’à maintenant.......ouiiiiiiiiiiiiiiiiii vas-yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy


C’est lui maintenant qui cri....il me cri que je suis à lui.......qu’il va jouir, qu’il vient....ouiiiiiii vient.......et nos sexes se contractent violemment nous entrainant dans un monde d’étoile et de frénésie........WOW ?A C’EST UNE VRAIE BAISE!


Nous nous affalons l’un sur l’autre......le coeur battant, le souffle court.........épuiser mais heureux.....heureux d’avoir une complicité aussi belle...aussi géniale........ et nous nous endormons serrez l’un contre l’autre.

Diffuse en direct !
Regarder son live