Le site de l'histoire érotique

Je rends service...

Chapitre 1

27
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
Histoire lue 17 999 fois

27

0

!/ Suite à quelques plaintes je vais essayer de faire plus long niveau lignes !/


Je m’appelle Corine, j’ai 38ans et je suis divorcée de mon mari depuis quelques mois, environ 6 ou 7, je me souviens plus donc c’est assez récent. De notre mariage nous avons eu Valentin âgé de maintenant 15ans, mais qui a quelques soucis psychologiques, une déprime à cause de son physique.

En effet ce sont les grandes vacances d’été, mais il ne sort plus et n’a que très peu d’ami, la cause ? Son surpoids voire même son obésité comme dit le médecin de famille. Oui il mesure 1 mètre 73 pour 90 kilos donc autant vous dire qu’il a vraiment tout du parfait "petit gros" comme on l’appelle dans son collège : ventre bien rond, cuisses qui se touchent, mollets de rugbyman etc.., personnellement je suis fière de lui avoir donné ses yeux bleus et ses cheveux blonds.

Bref c’était donc une journée d’été bien chaude, il était 13h quand je décidais d’aller le voir dans sa chambre, mon fils était en slip et chaussettes normal il faisait 38° dehors :


— Allez viens on va la plage avec mes amis !

— J’ai pas envie...

— Tu restes toutes tes journées sur ton ordinateur tu peux venir quelques temps avec moi quand même.

— Mais on a une piscine on peut se baigner dedans !

— On voit personne...

— Ça me suffit moi...


Oui nous avons une petite piscine pour 3, maximum, c’est suffisant pour se baigner mais bon, voyant son mal être j’acceptai. Bref je devais donc me mettre en bikini de bain, j’étais assez fière de mon corps, je mesurai 1 mètre 80 pour 65 kilos, un 95c de poitrine, bref un corps de mannequin comme me disent mes amies. J’allai alors dans la piscine et vis Valentin arriver avec son slip malgré son surpoids il avait du charme, ceci dit on avait du mal à voir son slip car il y avait pas mal de chair qui cachait celui ci :


— Et ton maillot ?

— Il me va plus je peux me baigner avec mon slip ?

— Oui va y...


Je fis une erreur car quand il rentra dans l’eau, l’eau de la piscine rendait son slip transparent j’étais gênée à l’idée de voir son pénis à travers son maillot mais visiblement lui ne s’en rendait pas compte. Je fus moi même gêné car j’eus du mal à enlever mon regard ça me fait peur de la part d’une mère de faire ça mais bon...


— Tu veux jouer à quoi t’a vraiment pas le moral !

— Rien j’en ai marre de moi...

— Pourquoi ça ?

— Personne ne veut de moi...

— Oh dis pas ça moi j’aurai eu ton âge tu m’aurais plus...


Il y eut un moment de blanc c’était la phrase à ne pas dire, mais que dire dans ces moments là ? Il me regarda et me lâcha un sourire :

capbsfbd


— Ah je préfère quand tu ris !


Je le taquinais en lui faisant des chatouilles il se laissa faire en rigolant, ça me faisait chaud au ventre quand je lui touchais son corps très charnu j’avais peur de moi-même car ces sentiments sont de l’attirance je passais outre.


— As tu veux jouer à ça ! Me dit-il


J’étais contente de le voir rire et jouer car cela faisait longtemps que je n’avais pas vu ça de sa part lui qui était si sombre. On joua comme ça pendant au moins 1/2 heure mais à force de se frotter l’un contre l’autre pour essayer de se chatouiller il arriva ce qu’il arriva il eut une érection bien voyante derrière son slip. Je fis mine de ne rien voir car avec les remous que nous faisions ça ne se voyait pas mais je n’étais pas indifférente quand je sentais son sexe bien dur sur moi-même à travers son slip je me fis peur moi-même car j’éprouvais de l’envie pour mon fils ! Pourtant quand je le regarde c’est comme si je regardais la chair de ma chair lui avec ses yeux bleus et ses cheveux blonds sa peau et ses seins car comme il était obèse sa poitrine ressemble à des seins. Malgré ça j’avais de l’attirance, au bout d’un moment je fus effrayée par ça :


— Arrête deux minutes !