Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 14 335 fois
  • 89 J'aime
  • 1 Commentaire

Rentrée de boite

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Il est six heures du matin, quand Dany et Marlène, jeune couple de vingt cinq ans, rentrent de boite, accompagnés de Ludovic, le copain de toujours, âgé de trente ans. La nuit a été arrosée, à tel point, que Dany est pété comme un coin, Marlène, est à la limite. Seul Ludovic, désigné comme capitaine de soirée, est à peu près lucide.

Ils font une rentrée fracassante dans l’appartement, les rires fusent pour un oui, pour un non. après moult embardées, le trio parvient à atteindre le salon, pour y déposer Dany, qui s’effondre littéralement sur le canapé.

-je vais prendre une douche, dit Marlène, çà me réveillera.

Au bout de dix minutes, Marlène revient en peignoir, et une serviette autour de la tête. Elle est tout simplement ravissante.

-Dis..au fait Ludovic, qui a profité du manque de lumière dans l’escalier, pour m’oter ma petite culotte, et me mettre un doigt dans la chatte.

Ludo se sent gêné, c’est vrai qu’il est le seul à être à peu près en état, çà ne peut être que lui. D’ailleurs, il s’en excuse.

-Ouais, çà va pour cette fois, le rassure Marlène, mais t’avise pas de recommencer...Mon dieu, mais il t’as vomi dessus...oh la, va te doucher...il y a son peignoir derrière la porte.


C’est tout souriant qu’après s’être rafraichi, Ludovic rejoint Marlène au salon. Celle-ci est entrain de sortir le pantalon de son mari, exposant son sexe.

-Mon dieu...pauvre chéri...ta bite est toute mole...toi qui avais promis de me mettre un coup de queue en rentrant...ben dis dont...c’est pas avec çà...

Marlène va à la cuisine préparer un café salé. Ludovic la rejoint, et la prend par la taille. Il fait glisser le peignoir sur les épaules de la jeune femme, l’embrasse dans le cou. Marlène sent un agréable frisson parcourir son échine.

-Pour le coup de queue, çà peut s’arranger, dit-il.

-Je t’en prie, répond-elle, ne profite pas de la situation, retournons au salon.


Marlène s’assied sur le canapé, à côté de son mari, Ludo s’installe à sa gauche. Marlène envoi une main, et saisi le sexe inerte de Dany.

-Pauvre Doudou...tu as trop bu, hein? Et je fais quoi moi...

Ludovic profite d’un moment d’inattention de la jeune femme, pour glisser une main sous le peignoir. Il se rend compte que Marlène est beaucoup moins farouche. Il dénoue alors le vêtement, en ouvre les pans, et découvre un corps magnifique. Il saisit la jambe de Marlène, et la pose sur ses genoux. La jeune femme se retrouve les cuisses écartées, complètement offerte.

Ludovic décide de faire une deuxième tentative, et glisse un doigt sur la fente impeccablement épilée.

-Qu’est-ce-que tu cherches salaud...tu veux me troncher...devant lui..pour lui faire voir que toi tu en es capable...c’est pas bien çà...

-Tu veux que j’arrête, demande Ludo.

-Tais toi, grand fou...ouvre la...pénètre la...fais la mouiller..tu vois pas qu’elle a envie.

Pour être plus à l’aise, Marlène ôte le peignoir, et s’offre sans retenue aux caresses vicieuses du soi disant copain de Dany. Les doigts ouvrent sans vergogne les lèvres intimes, le clitoris est extrait de sa capuche, ils pénètrent la chatte maintenant humide.

-Ha...tu sais ce que les femmes aiment toi...moi aussi je sais ce que vous aimez...

Marlène tend une main, ouvre le peignoir. Elle soupèse les couilles bien pleines, branle l’énorme bite entièrement décalottée.

-Ben dis dont...mon salaud...tu es vachement calibré...c’est exactement ce qu’il me faut cette nuit.

Marlène s’assied à moitié sur les genoux de Ludo, pour qu’il puisse bien la doigter, et lui caresser les seins pendant qu’il la nique. Elle hurle de plaisir quand la bite coulisse dans sa chatte pleine de mouille.

-Oh Dany, gémit-elle, ton copain...si tu voyais la cartouche qu’il est en train de me mettre..oh putain...le calibre...dors tranquille mon amour...je suis dans de bonnes mains...

Dix minutes plus tard, Marlène a un orgasme terrible, à réveiller l’immeuble.

Dany cligne des yeux. Même si les contours sont flous, il distingue les corps en train de faire l’amour, mais est incapable d’intervenir. Petit à petit, les images deviennent plus claire, et là, il n’y a plus de doute. Il assiste impuissant aux ébats érotiques de son épouse. Il la voit tailler une pipe à vider les couilles d’un taureau, il voit le foutre couler sur ses lèvres, passer la langue pour le récupérer, il l’entend gémir de plaisir, supplier son copain de la sodomiser.

-Enfin, soupire-t-elle...un mec qui m’encule...oh putain...que du temps perdu...

Les mots blessant résonnent dans la tête alcoolisée de Dany. Des comparaisons qui font mal concernant la taille de son sexe, et de ses performances sexuelles.

-Mais pourquoi j’ai pas une bite comme çà plantée dans le cul tout les soirs, se plaint-elle...A côté de çà, j’ai un fifre qui ramolli à la moindre goutte d’alcool...vas-y mon chéri...vide toi les couilles dans mon petit trou...fais toi plaisir...te retiens pas....gratte moi le clito...oui...là...


Marlène a des idées de plus en plus perverses, humiliantes vis à vis de son mari. Elle s’installe à genoux sur le canapé, face à lui. Il a une vue imprenable sur les seins et l’entre cuisses de sa vicieuse épouse.

-Vas-y...prend moi en levrette...comme çà...

Même s’il juge que Marlène va trop loin, Ludovic profite de l’occasion. Il place sa bite contre sa chatte, et la pénètre jusqu’au couilles.

-Hou...hou...enfoiré..tu m’ouvre en deux là...fais voir à ce cocu de quoi tu es capable...dis moi quand tu viens...j’y tiens...je veux qu’il savoure lui aussi...

Sans connaitre la suite, Ludovic prévient Marlène quand il sent la sève monter en lui.

-Han...je vais décharger...han...han...

Marlène se redresse d’un bloc, et oriente la queue de Ludo vers Dany, qui, surpris, ouvre grand la bouche. De puissants jets de sperme giclent sur son torse et son visage.

-L’enfoiré, dit-il, il m’a craché dessus...j’en ai même avalé...dégueulasse...

-Et c’est pas fini mon chéri, sourit Marlène, tu vas bien lécher et nettoyer la chatte et le cul de ta petite femme avec ta langue...

Encore dans les vaps, Dany n’a d’autres choix que d’obéir, et s’attéle à la tache.

Marlène ne reste pas inactive. Elle saisit les couilles de Ludovic, et les tire à elle.

-Viens ici toi, que je te taille une pipe...

Diffuse en direct !
Regarder son live