Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 5 731 fois
  • 6 J'aime
  • 0 Commentaire

Un repas sensuelle

Chapitre 1

Lesbienne

On est vendredi soir. Je t’invite à souper dans un petit restaurant italien. Le rendez-vous est pour 20h00. Je te demande de venir en jupe. Tu acceptes mon invitation.


Vers 20h00, tu arrives au restaurant et tu m’aperçois à une table dans un coin reculé du restaurant. Tu viens me rejoindre. On s’embrasse sur les joues et je t’invite à t’asseoir dans la banquette du fond. Tu y prends place et nous commençons à parler de tout et de rien.


Après quelques minutes, je fais mine de fouiller dans mon sac à main et je me glisse sous la table ornée d’une grande nappe. Je m’approche de toi et commence à embrasser tes cuisses. Ma bouche se promène de tes mollets à tes cuisses tout doucement. Ma langue effleure ta peau et s’y promène doucement. Ma bouche remonte, remonte et je glisse doucement ma tête sous ta jupe. Ma langue continue d’effleurer tes cuisses et je remonte jusqu’à lécher ta culotte qui, déjà, commence à s’humidifier.


Tu relèves doucement tes fesses et je tire sur ta culotte jusqu’à ce que ta chatte en soit libérée. Ma langue va alors se promener sur ton minou déjà dégoulinant de plaisir. Tu sens vraiment bon...On dirait une rosée du matin et ses premières gouttes.


Je sens l’excitation monter en toi. Tu commences à te tortiller sur ton banc. J’entends de petits soupirs...

Tout à coup, je te sens te raidir et te ressaisir. Je devine que la serveuse approche. Elle demande si nous sommes prêtes à commander. Tu réponds que je suis juste allée aux toilettes. Tu passes nos commandes et moi, je mets plus d’intensité sur ta chatte...Je te sens presque rougir pendant que tu parles à la serveuse. Tu as des difficultés a garder ton calme tellement je m’active. La serveuse te demande si ça va, tu dis que tu as des bouffés de chaleur dues à la grippe. Elle se retourne pour aller porter notre commande à la cuisine..


Dès qu’elle est partie, tu te relâches et te remets à tortiller. Je sens le plaisir monter en toi. J’étire mon bras et retire de mon sac à main un petit vibro que je m’empresse de frotter sur ton clito. Tu mouille vraiment beaucoup. Ma langue te déguste et j’avale au maximum ton liquide d’amour...


Tout à coup, un flot de mouille envahit ma langue...Tu viens d’arriver à l’orgasme. Je te nettoie de ma langue et savoure ce moment. Je remonte ta culotte et je ressors de dessous la table pour me rasseoir.


Cinq minutes plus tard, la serveuse vient porter notre potage et nous glisse discrètement qu’elle a manqué l’entrée mais si on voulait, elle viendrait bien partager le dessert avec nous vers les 22h00, à la fermeture du restaurant...



Poo73

Diffuse en direct !
Regarder son live