Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 818 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Au resto.

Chapitre 1

Divers

Voilà le début de l’aventure survenue il y a quelques temps, a l’occasion d’un anniversaire de mariage et qui se situe dans un restaurant style ancien château, dont nous connaissions le jeune nouveau gérant.Ce soir la, le restaurant n’avait que quelques clients et nous étions très gaie, l’alcool et la situation aidant, la complicité du serveur gérant, la conversation s’est orientée vers les jeux sexuels et c’est tout naturellement que je demandais a mon amie de glisser sa main discrètement sous sa jupe, histoire de vérifier si l’ambiance chaude de nos propos avait un quelconque effet sur la partie la plus intime de sa personne. tout d’abord réticente, je parvins a la persuader du peu de risque qu’il y avait que quelqu’un découvre son geste et je jouais sur la corde sensible en l’encourageant a oser par amour pour moi, pour agrémenter la soirée et vérifier l’éventuel effets de nos discours plutôt coquins....


Après avoir vérifier d’un coup d’oeil circulaire que personne ne semblait s’intéresser a nous, elle finie par laisser discrètement tomber sa main sur ses cuisses et, encouragée par moi, sa main se mit a tout d’abord redescendre sur ces genoux puis a remonter sous le fin tissu de sa jupe pour s’arrêter un peu plus haut, probablement a la hauteur de son slip. Je lui pose a nouveau la question concernant l’état d’humidité de la partie de son corps situé sous ces doigts et c’est avec les joues rosie par l’alcool et la situation qu’elle m’annonce qu’elle sent la pointe dur de son petit clito sous son doigt et que cela l’excite terriblement de se toucher ainsi au beau milieu d’un restaurant sélect....


J’étais donc au beau milieu d’un restaurant, confortablement installé au coté d’une jeune femme entrain de caresser négligemment son clitoris sous la nappe et la situation m’excitait au plus haut point. Bien décidé a poursuivre mon avantage, je demande à mon amie de se rendre aux toilette, d’ôter son slip et de se caresser sans tricher, lui précisant que pour contrôler son acte , je lui demanderais de m’offrir ces doigts au retour pour déguster le goût parfumé de son intimité. D’abord réticente a cette nouvelle escalade, elle fini par accepter l’idée, grâce a mes arguments coquins et aussi, je dois l’avouer, au petit verre de vin supplémentaire destiné a faire céder ces dernières réticences, que je l’encourage a déguster pendant mon discours . Enfin décidée, elle se dirige vers l’entrée du restaurant et après avoir parlé au ’serveur gérant’, elle le suit et disparaît pendant environ 10 a 15 minutes qui me paraissent interminables. Dés son retour, je peu voir, à la couleur de ses joues, que quelque chose à changé en elle . Effectivement, à peine assise a table, elle me glisse dans la main sa petite culotte blanche en fine dentelle, comme un trophée amplement mérité. Toujours méfiant, je prends sa gentille menotte et la porte a ma bouche, laissant les doigts glisser sur mes lèvres et je suis très rassuré en reconnaissant sous mon palais, le délicieux goût de son intimité. Persuadé qu’elle ne peut plus rien refuser à présent, je pousse mon avantage en encourageant sa main a reprendre le chemin de son sexe, que je sais à présent libéré de tout tissu protecteur. Elle s’exécute et je lui demande de ne pas cesser sa manoeuvre, même lorsque notre amis serveur va revenir à la table. Je guide moi même, par la parole, l’action de ses doigts sur et dans son sexe . Elle semble écouter pour se caresser selon mes indications...Elle est entrain de faire aller et venir son clito entre deux de ces doigts, tel un petit sexe d’homme, lorsque le serveur revient à la table pour nous proposer le dessert. Mon regard croise alors le regard de mon amie de façon suffisamment ferme pour que sa main ne quitte pas l’endroit ou elle se trouve. Bien sur, l’homme se rend compte de la manoeuvre et deviens complice instantanément, nous précisant que dés que le dernier client serait parti, ce qui ne serait tarder, nous pourrions faire ce que nous voulions car il ne viendrai plus nous déranger, nous laissant la salle rien que pour nous deux....


En effet, quelques minutes plus tard, la dernière table occupée se lève et nous sommes seuls dans la restaurant, livrés a nous même avec la bénédiction (intéressée) de l’ami gérant. Notre table et desservie presque aussitôt et à cette occasion, le garçon nous rappelle sa promesse précédente et nous informe qu’après son départ, il ne reviendra plus nous déranger, et que nous pouvons faire ce que nous voulons. A peine es-t-il parti que je me glisse sous la jupe de mon amie pour poser ma langue impatiente au coeur de sa féminité et accentuer encore un peu plus l’humidité déjà très avancée de sa petite chatte toute ouverte et complaisamment offerte par l’action simultanée de mes doigts et de ma langue ainsi que par les propres doigts de mon amie tenant complaisamment bien écartées les lèvres de son sexe d’une main habile et experte. De longues minutes plus tard, je propose a mon amie de lui faire l’amour ici, devant la cheminée, et je suis tout surpris de son refus, sachant dans quel état d’excitation son corps est a présent. Malgré mon insistance, elle refuse de se plier a mon exigence et je dois accepter de quitter les lieux sans autres explications. Bien sur, à peine dans la voiture, nous avons repris les caresses et la soirée fut ainsi très agréable et très sexe, mais j’étais intrigué par certains points que je désirais éclaircir et je commençais une longue enquête verbale auprès de mon amie qui allait m’emmener de surprise en surprise. En fait, je ne connaissais qu’une petite partie de cette soirée et j’allais apprendre que bien des choses s’étaient passées sans que je ne m’en rende compte ....

Diffuse en direct !
Regarder son live