Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Lue 13 306 fois
  • 74 J'aime
  • 1 Commentaire

Le retard d\'alexandra

Chapitre 1

Voyeur / Exhibition

Cette histoire a eu lieu fin août 2009


Avec mon épouse nous possédons un emplacement de parking juste en bas de notre immeuble, mon épouse a passé la journée chez ses parents et moi je suis resté à la maison pour rattraper du travail en retard.

Elle téléphone vers 21h pour me dire qu\’elle sera là dans une heure tout au plus, je mange tranquillement puis je m\’allonge devant la télé où je ne tarde pas à m\’assoupir ... 22h15 je sursaute je fais un tour d\’horizon, pas d\’Alexandra à l\’horizon, je lui téléphone et je tombe directement sur le répondeur. Je patiente quelques minutes et je me mets à la fenêtre pour fumer une cigarette, le parking dans la cour est toujours ouvert.

D\’habitude le gardien ferme à 22h pile, mais là, avec le remplaçant qui est là pour encore une semaine je me dis qu\’il fait du zèle et qu\’il attend peut être un dernier client qui l\’aurait prévenu d\’un éventuel retard.


Je décide de descendre pour voir si cette dernière n\’est pas dans les parages. Rien toujours pas de nouvelles.

Je me dirige vers le parking avec l’intention de demander au gardien si ma femme a téléphoné…Personne à l’accueil, je fais quelques pas dans le parking …personne, je reviens en arrière quand tout à coup j’entends de petit gémissements à l’étage. Je monte discrètement, imaginant tomber sur une femme du quartier se faisant plaisir avec le voiturier.


Et bien je n\’avais pas vraiment tort sauf que je n\’avais pas prévu de tomber sur la voiture de ma femme, je reste immobile un moment attendant fébrilement la confirmation de ce que j\’avais entendu il y a quelques instants.


« - Humm oui c’est super continue. »


Plus de doute possible c\’est bien la voix d\’Alex je m\’approche de la voiture sans faire de bruit et prenant garde de ne pas être vu, caché derrière un véhicule, je distingue la portière de la voiture ouverte, les jambes de ma femme et ... la crâne dégarni du gardien. Je suis sur le cul, ma femme ma petite Alex, sage, réservée, qui se donne à ce quasi inconnu.


Je ne sais plus quoi faire, pétrifié par cette vision je ne bouge pas, calé derrière ce 4x4 je regarde la tête de cet homme entre les cuisses de mon épouse. Il ne s\’arrête pas, il s\’active, parfois Alex gémit ou lâche quelques mots, cela dure bien un bon ¼ d\’heure avant que ce quinqua qui est en train de me cocufier ne se décide à se relever, ma femme laisse retomber ses jambes fébrilement, il se place debout devant la portière et d\’un geste rapide fait tomber son short-long laissant apparaitre un sexe très épais, avec la même facilité il attrape le bras de ma douce et la tire violemment vers lui si bien quelle se retrouve face à ce gros bout de chair.


« -Allez suce-moi maintenant. »


Je sens un moment d\’hésitations chez ma femme.


« - Suce-moi je te dis ça t\’apprendra à arriver en retard sans prévenir »

D’un geste tout aussi facile que les autres il attrape la nuque de ma femme de la main gauche et avec la droite lui présente sa large queue.


Elle ne dit plus rien, je vois sa bouche se déformer, le sexe entrer doucement entre les belles lèvres charnues d\’Alexandra. Je suis focalisé sur cette vue, le sexe entre et sort de sa bouche de plus en plus rapidement, le type pousse de longs râles, au bout d\’un moment je remarque que ma femme a les deux mains posées sur les cuisses de cet homme, sa tête vient buter contre son ventre rond et que lui par contre a posé les siennes sur le toit de la voiture, elle s\’active seule sur cette queue énorme qui lui déforme la bouche, elle pompe sans retenue maintenant.


Et moi et bien je bande, oui je n\’ai pas honte de le dire, voir ma femme dans cette position, qu\’elle accepte de sucer un homme dont elle ne connaît même pas le nom a fini par m\’exciter au plus haut point.


Cette pipe magistrale dure une bonne dizaine de minutes quand le voiturier se redresse et vient appuyer avec ses deux mains sur la tête de ma femme qui ne peut qu\’abdiquer devant la force du quinqua. Il pousse un long râle, je regarde ma femme déglutir une première fois puis une deuxième, je n\’en reviens pas, elle continue d\’avaler sa longue tige et fait des va-et-vient beaucoup plus lents maintenant.


Moi je dois reprendre mes esprits et vite, je dois sortir de là aussi discrètement que mon arrivée le fut, je me faufile entre les voitures, descends sans faire de bruit et rentre chez moi en 4e vitesse.


Je bande encore comme un fou, je n\’ai pas osé me branler alors je m\’allonge face sur le canapé pour masquer mon érection et je simule l\’endormissement devant la télé.


Ma femme rentre, se dirige vers la salle de bain sans faire de bruit puis revient cinq minutes plus tard me réveiller avec une haleine toute fraiche.


Je ne lui ai rien dit, rien demandé, mais maintenant je surveille ses allée et venue et il m\’est arrivé de devoir retourner dans ce parking surveiller ma femme mais c\’est une autre histoire...


Amicalement

Diffuse en direct !
Regarder son live