Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 3 883 fois
  • 40 J'aime
  • 0 Commentaire

Retour d'Angleterre

Chapitre 1

Voyeur / Exhibition

Retour d’Angleterre

C’est une histoire vraie qui s’est déroulée l’été dernier en revenant d’Angleterre par la route

Nous avions rendu visite à la famille de ma copine à Londres. Elle est âgée de 27 ans, mesure 1.70 pour environ 50kg, elle est brune et porte des petits piercings sur le nombril, oreille gauche et entre les seins… et çà lui va plutôt bien!

Sur le retour vers Paris nous avons pris le shuttle et l’ambiance commençait déjà à se chauffer en s’embrassant à pleine bouche… Cela a le don de m’exciter énormément. En attendant, rien de plus car d’autres voitures étaient dans le même wagon. D’habitude ce n’est pas çà qui nous arrête pour baiser mais disons que ce n’était pas le moment…

C’est en reprenant l’autoroute A1 que la température a peu à peu monté. Elle portait un pull très fin décolleté qui mettait en valeur son 90B. Elle commençait à mes caresser la cuisse et j’en faisais autant. Ma bite bandait à fond dans mon jeans et j’avais qu’une envie: lui lustrer sa petite chatte avec ma queue.

Conduire et s’embrasser n’est pas simple mais j’adore çà. Elle me caressait les joues avec ses mains tout en me roulant de longues pelles. Mon regard se tournait sur son décolleté d’où son piercing apparaissait… puis la route!! Heureusement la route était déserte.


Ca devenait un peu dangereux de conduire. J’avais envie d’elle et elle aussi. Quand on est bien chauds, elle me dit qu’elle a envie de ma grosse bite etc… çà me rend dingue!

C’était le cas, elle me disait que sa chatte était trempée et voulait m’exciter encore plus. Mais je pense qu’elle voulait plus m’allumer qu’autre chose, c’était son petit jeu parfois. Sauf que là, j’avais franchi le point de non retour au niveau de l’excitation.

Je décidais de m’arrêter à la prochaine aire d’autoroute.

Elle me dit alors:

— Tu fais quoi bébé?

— Tu vas bien voir ma chérie…

L’aire était déserte, pas une voiture. Je coupais le moteur et commençais à lui peloter les seins au-dessus de son pull et lui dit:

— Tu m’as trop excité, j’ai trop envie de baiser ton petit cul.

— Bébé!!! on ne peut pas… si des gens arrivent?...

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que je lui comblais sa bouche avec ma langue. Ma main gauche alla directement caresser sa chatte en se frayant un chemin sous son jeans.

C’est vrai qu’elle était trempée.

Je lui soulevai son pull juste au dessus de ses seins puis lui pris la taille en la retournant de manière à ce qu’elle fasse face au siège passager. Je me glissai derrière elle en sortant juste ma bite de mon caleçon. Je lui baissai son jeans, déchiré par endroits, qui lui faisait un super petit cul. Je lui écartais son string et m’introduit dans sa petite chatte serrée mais trempée.

Elle me dit:

— T’as une queue de cheval mon chéri, j’adore quand tu me baises avec.. hummm!

Je répondis alors

— T’aimes çà ma petite salope,? hein? je vais me vider les couilles dans ta petite chatte.

Je lui touchais ses seins en même temps et elle gémissait de plaisir, elle avait envie de jouir. Je lui attrapais ses cheveux en la tirant vers moi afin de lui rouler une pelle en même temps que je la prenais en levrette. On adore çà tous les deux.

Ce coup ci je lui envoyais ma semence dans sa chatte toute mouillée et elle me dit alors:

— Oh oui, remplis ma petite chatte de salope, elle adore ta grosse queue bébé…

Au même moment, un poids lourd arriva. Nous nous dépêchâmes alors de nous rhabiller et de reprendre la route.


Quelques kilomètres plus tard, Anastasia manifesta son envie de jouir… elle me dit:

— Arrête toi bébé, j’ai encore envie de ta grosse queue.. stp. Ton sperme est en train de couler entre mes jambes et colle à mon jeans

Franchement, çà me remis la gaule direct et on s’est arrêté une aire d’autoroute plus tard.

Cette fois ci, il y avait une voiture arrêtée mais personne à l’intérieur. Donc on s’est remis dans la même position, je lui ai baissé son jeans juste en dessous de ses fesses et là… son string était trempé de sperme, tout comme son entrejambe et l’intérieur de son jeans.

Je la pénétrai rapidement et ma bite glissait aisément dedans. J’avais envie de la sodomiser.

Je lui dis :

— Ta chatte est complètement trempée, ma queue nage dedans, on pourrait en mettre plusieurs!

Elle répondit

— Oui et je pourrais en sucer une autre pendant ce temps là bébé… continue, tu vas me faire jouir!

On aimait bien fantasmer sur des rapports à plusieurs personnes mais on en parlait que lorsqu’on baisait. Je continuais alors dans le même délire et elle fini alors par jouir en hurlant dans la voiture.

Cela dura 7 ou 8 secondes, mais c’est vraiment génial comme moment.

2 heures après on était chez ma mère pour dîner.

J’espère que cela vous a plu, j’ai plein d’autres récits à vous faire partager si cela vous plaît

A bientôt

Diffuse en direct !
Regarder son live