Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 239 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Retour de paris

Chapitre 1

Divers

Je revenais de Paris après un week-end plutôt ennuyeux chez ma tante dont je venais de faire connaissance après 19 ans de vie.


Je montais dans le TGV et m’apprêtais un voyage plutôt ennuyeux à écouter mon walkman et à faire des mots fléchés quand une belle blonde pris place à coté de moi.


Le train démarra et discrètement je commençais à loucher sur ma voisine. Elle avait les cheveux longs (baby lissé), des yeux verts magnifiques, portait un tailleur bleu marine et un décolleté à faire bander la France (comme le dirait Sardou). Elle devait avoir au environ de 30 ans. Rien qu’à la regarder mon sexe commença à grossir et à former une bosse sur mon pantalon.


Elle avait sorti la plaquette et avait commencé à travailler sur son pc portable lorsqu’elle fit tomber un tas de feuille devant elle. Elle se pencha sur moi et essaya de les attraper mais n’y arrivait pas. Quelle vue, elle ne portait pas de brassière et j’eus tout le loisir d’admirer sa poitrine très ferme et d’une rondeur exceptionnelle. Je me pressa de lui ramasser les feuilles juste devant moi en admirant ces jambes et en lui redonnant. Pendant ce temps j’aperçus des notes juste au bas de ces pieds et m’excusa pour aller les ramassés. ( il est bien évident que j’espérais pouvoir entre apercevoir sa petite culotte) mais qu’elle ne fut pas ma surprise de voir qu’au lieu de serrer ces jambes afin de ne me rien laisser entrevoir, elle écarta les jambes afin de me laisser voir sa chatte épilée.


Je n’en revenais pas, mon sexe dans mon jean me faisait mal tellement je bandais fort. Quand je me rassis, elle me remercia et passa sa langue sur ces lèvres. Je devenais franc fou. Ensuite je vis que son regard se dirigea sur ma bosse et elle avait vraiment l’air de vouloir voir ce qu’il se cachait là-dessous. Elle commença à caresser mon sexe avec douceur tout en se penchant vers moi pour me laisser voir sa poitrine. J’essaye de passer ma main sous sa jupe, mais celle-ci les referma en me disant que pour le moment je ne devais pas toucher et que savourer ces caresses.


Ensuite au bout de 10 min de ces savoureuses caresses, elle me fit signe du toi de la suivre et nous dirigeâmes dans les toilettes. A peine j’eus fini de fermer la porte qu’elle me plaqua contre la porte défis ma ceinture et délivra mon sexe de mon jeans. Elle commença par le lécher délicatement tout en massant mes boules de l’autre main. Puis elle le happa d’un coup et l’entra entièrement dans sa bouche et on aurait dit qu’elle le tétait. C’était divinement bon. Puis au bout de 10 min de ce traitement je luis fis signe que j’allais exploser, alors elle intensifia son va et vient avec sa bouche et avala tout mon liqueur de plaisir.


Ensuite elle me branla un petit moment juste histoire que je reprenne vigueur et enleva sa mini et monta sur la cuvette des wc se mis dos à moi et en retournant sa tête elle mis un doit dans bouche et se le mit dans son cul en me disant ’ c’est par la que j’ai envie que tu me prennes ’. J’étais éberlué, et je me mis à lui lécher son petit trou tout en lui titillant son clitoris. Quand elle fut prête je mis mon sexe en face de son trou et commença à rentrer tout doucement cm après cm. Je voyais bien qu’elle aurait voulut que j’aille plus vite mais il n’en était pas question. Elle prenait son pied. Une fois arrivé bien au fond je commençais à faire du vas et viens toujours aussi doucement et toujours en jouant avec son clitoris. Elle eut un 1er orgasmes et à ce moment j’ai commencé à la pilonner très fort et très vite et à chaque fois que je sentais qu’elle allait venir je ralentissais au point de presque m’arrêter. Après une petite demi-heure de ce traitement je lui rentrais dedans avec force et nous partîmes tous les deux dans un plaisir immense. Après avoir repris nos esprits, elle enlevait ma capote et pour me remercier me refit une pipe dont je n’ai pus trouver de comparaison jusqu’à aujourd’hui.


Je garde un souvenir immense de cette belle dont je ne connais point le nom et depuis ce jour adore les femmes plus agées que moi

Diffuse en direct !
Regarder son live