Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 12 263 fois
  • 169 J'aime
  • 6 Commentaires

Retrouvaille au camping

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Lorena et son mari Lucas partent en vacances rejoindre des amis, Mario et sa femme Roseline, dans le camping les acacias en Vendée. Cela fait de nombreuses années qu’ils ne se sont vus, ils sont impatients de se revoir. Une fois arrivé, le duo se rend à la réception pour prendre les clés du bungalow loué. À peine sortir du local, il tombe sur Mario et Roseline qui venaient à leur rencontre. Les embrassades durent un certain temps, puis les deux couples bras dessus bras dessous se dirigent vers l’emplacement alloué pour ranger leurs affaires. Une fois installé, il est temps de dîner. C’est Mario qui régale. C’est l’anniversaire de sa femme Roseline, le coquin n’a rien dit à personne, il a réservé pour fêter l’événement, une table dans un restaurant chic de la ville.



Les quatre se préparent pour la fiesta, une tenue soignée est conseillée. Les deux femmes portent une robe légère qui leur arrive au-dessus du genou et qui est échancrée de dos comme de face. Les poitrines sont mises en valeur sans exagération. Une fois installé à la table retenue, Mario commande les boissons. Les plats gastronomiques sont un délice, les vins les accompagnant sont de bons crus. Les quatre amis ne cessent de papoter. Roseline et Lorena boivent plus que de raison, Marion et Lucas profitent aussi des bonnes cuvées. Mario ne cesse de complimenter Lorena, ce sont ses origines italiennes qui prennent le dessus, heureusement que pour l’instant, il ne parle pas avec les mains. Lucas lui est sous le charme de Roseline, il la regarde en lui lançant des sourires ravageurs. Il est très tard, il est temps de rentrer au camping.


Roseline dit :


— Mais nous n’allons pas rentrer maintenant, c’est mon anniversaire, je veux danser !


Lucas ajoute :


— Elle a raison, faisons-lui plaisir !



Après quelques renseignements pris, ils arrivent dans un club select. L’hôtesse en topless, les même à une table, Mario reluque les seins magnifiques de la femme en dodelinant de la tête. Roseline le remet gentiment à sa place en riant. La commande passée, Mario fait les doux yeux à Lorena en l’invitant à danser. La commande arrive, Lucas sert les verres, Roseline avale le sien d’un trait et tend son verre vide à Lucas. Il lui sourit et le remplit à nouveau. Les deux discutent de tout et de rien, ils éclatent de rire très souvent. Sur la piste, Mario et Lorena sont enlacés, les corps collés l’un contre l’autre ondulent, les bassins se frottent au rythme très lent du slow. Roseline regarde le duo évoluer sur la piste cirée. Elle lève la tête, dit en souriant :


— Je crois que Mario drague ta femme, regarde-le faire le joli cœur !


Lucas répond sans se démonter avec un large sourire :


— S’il touche à Lorena, je touche Roseline !



Roseline fronce les sourcils, puis éclate de rire, pendant ce temps sur la piste, la main de Mario glisse lentement sur le dos dénudé de Lorena et monte jusqu’à la nuque. Les joues sont l’une contre l’autre, Mario en bon dragueur, murmure quelques mots à l’oreille de Lorena, elle lui sourit et pose sa tête sur l’épaule de son cavalier. La main redescend sur la taille et s’insère dans la robe, elle caresse doucement le bas des reins, Lorena frémit. La main de Mario tente de progresser, Lorena décolle sa tête de l’épaule de son danseur et lui chuchote quelques mots. Mario remonte sa main et enserre la taille de Lorena qui lui donne un rapide baiser furtif sur les lèvres. Le coquin la maintient plaquée contre lui pendant tout le reste de la danse. Une fois revenu à table, le duo souriant dit en chœur :


— Et vous, vous ne dansez pas ?


Roseline répond ironiquement :


— Nous avons mieux à faire que de danser, le spectacle torride que nous voyons donne chaud !



Lorena comprend immédiatement les allusions, elle rougit légèrement, elle s’assied et vide son verre sans demander son reste. Les verres se suivent et se vident au fur et à mesure. Les deux femmes ne cessent de se regarder, elles échangent de nombreux sourires. Les esprits s’embrument, l’alcool fait effet. Les quatre maintenant dansent, ils s’enlacent, se caressent, échangent quelques baisers. La main de Lucas se pose sur l’épaule de Roseline, passe sous la large bretelle et la fait glisser. L’épaule ainsi dénudée et la proie de la bouche de Lucas, il l’embrasse longuement. Roseline ferme les yeux, sa respiration s’accélère, elle rejette sa tête en arrière en geignant doucement. Mario lui a ses lèvres à la naissance des seins de Lorena, il y donne une multitude de petits baisers, Lorena pousse de nombreux soupirs, la tension monte dans son corps. Mario relève la tête, regarde en direction de sa femme. La coquine a sa main posée sur les fesses de Lucas et les caresse longuement.



Les yeux de Mario brillent, il sait que maintenant, la soirée va être torride. Les quatre amis ne se retiennent même plus, les baisers sont fougueux, les attouchements de plus en plus osés. La danse cesse, c’est avec regret que les quatre rejoignent leur table. Les sens sont au summum de l’excitation. Roseline propose de boire un dernier verre dans son bungalow. Les trois autres n’attendaient que cela, ils approuvent sans rechigner. Une fois dans leur nid d’amour, Mario débouche le champagne :


— C’est pour ton anniversaire ma chérie ! Qu’il clame haut et fort.


Lucas intervient :


— Comme nous n’étions pas au courant, Roseline tu auras un cadeau de notre part demain !

— Non, non, je le veux tout de suite mon cadeau, demain, c’est trop tard !


Lorena reste bouche bée, elle répond un peu anxieuse :


— Mais nous n’avons rien à t’offrir !

— Oh que oui ! Qu’elle réplique en s’approchant de Lorena.



Elle se place derrière elle et fait descendre la fermeture éclaire de la robe, elle pose ses mains sur ses épaules, les glisse sous les larges bretelles, elle dégage les épaules en faisant tomber la robe sur le sol du bungalow. Elle dit en riant :


— Et ça, ce n’est pas un beau cadeau !



Mario et Lucas écarquillent les yeux, Lorena se retrouve devant eux, en soutien-gorge et en culotte. Roseline n’en reste pas là, elle retire rapidement sa robe, fait sauter son soutien-gorge et retire son string, elle dit en riant :


— J’attends mon cadeau maintenant !



À suivre peut-être.

Diffuse en direct !
Regarder son live