Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 17 309 fois
  • 83 J'aime
  • 4 Commentaires

Retrouvailles avec ma cousine

Chapitre 1

Inceste

Le hasard fait des fois bien les choses :

Cette histoire s’est passée il y a quelques années, rien ne prédisait ce qui allait se passer, et pourtant…

Je m’appelle Olivier, la quarantaine presque terminée, divorcé, grand châtain aux yeux bleus. C’était un soir où je trainais sur un réseau social bien connu, il était un peu plus de minuit et j’allais éteindre, quand je vis que ma cousine Jessica était encore connectée. C’est une cousine par adoption, que je n’ai pas vue depuis des années, petit bout de femme très speed de 31 ans très jolie physiquement.

— Coucou ! Alors cousine, tu ne dors pas encore ?

— Tiens salut mon cousin, ça fait longtemps dis donc. non mais je ne vais pas tarder…

— Oui ça fait au moins 4 ou 5 ans ! Alors que deviens tu ?

— Oh bah pas grand-chose de particulier, je m’occupe de mes 2 enfants, car plus de boulot, heureusement que Laurent travaille ! Et toi ?

— Eh bien je bosse comme responsable commercial, super content de mon job, et sinon je suis à nouveau célibataire depuis 5 mois, les femmes de 40 ans ne savent pas ce qu’elles veulent !!

— Ah parce que tu crois que celles de 30 savent mieux ? hihihi

La discussion continua comme ça pendant un moment, et petit à petit je sentis qu’elle avait besoin de parler un peu plus, il y avait certains éléments, allusions qui allumèrent des petites loupiotes dans ma tête. Ce fût elle qui vit en premier que la nuit avançait…

— Dis donc cousin, t’as vu l’heure ?? tu travailles demain, tu vas être KO !!

— Ah oui en effet il est déjà 2h45, mais t’inquiète, je ne me couche jamais tôt, et puis je sens que tu as envie de parler...

— Ah oui ? et qu’est ce qui te fait dire ça ?

— Tu n’as pas envie d’aller te coucher et rejoindre Laurent... ?

— Pff il dort depuis longtemps

— Les jeunes de maintenant ce n’est plus ce que c’était !

— Non c’est bien vrai, et puis je te ferai remarquer qu’il a 8 ans de plus que moi…

— Ah bon ? ah je ne savais pas ça

— Eh oui j’aime les hommes plus âgés que moi !

— Rires! oui mais bon, les prends pas trop vieux, pas comme moi quoi !

— Arrête Olivier, t’es encore loin d’être vieux, t’es bien conservé

— C’est gentil ça, mais toi t’es encore vachement canon si j’en juge par tes photos

— Merci du compliment


La discussion commença a déraper tout doucement, chacun complimentant l’autre et se découvrant plein de points communs, de choses que l’on aimait tous les 2, et je sentis le moment venu de porter un coup pour en savoir plus

— Dis-moi Jess, je peux te poser une question un peu indiscrète ?

— Euh, au point où on en est, vas y

— ça va avec Laurent ?

— Bah oui ça va très bien, pourquoi ?

— Je te sens un peu triste derrière tous ces mots drôles qu’on échange, je me trompe ?

— Non, ça va, tu sais la vie de couple y’a des hauts et des bas, ça ne peut pas être rose tout le temps…

— J’avais bien senti que tu avais besoin de te changer les idées

— C’est vrai et j’adore discuter avec toi, tu es à l’écoute et tu me comprends, c’est dingue…

— T’es ma cousine préférée, alors je n’aime pas quand tu es triste

— Oh comme c’est mignon, si je n’étais pas ta cousine, je penserais que…

— Lol que quoi ?

— Que tu ne me dis pas tout et que tu ressens quelque chose de particulier pour moi

— Ah toi aussi tu l’as ressenti ?

— Et voilà, tu t’es grillé tout seul…

— Grr c’est malin, bon, je pense que l’on devrait aller dormir, il est presque 4h !

— Et voilà tu te défiles au moment où ça devient intéressant !!

— Non, j’assume ! et oui, tu ne me laisses pas indifférente, et tous ces points communs que l’on a, c’est fou

— Si j’étais célibataire, on aurait fini ensemble, trop drôle !

— Ah oui j’imagine bien la tête de la famille

— C’est pas possible que l’on soit aussi similaires, aller je te fais passer les derniers tests pour voir si ça collerait, t’es d’accord ?

— Oui, vas-y qu’on rigole

— OK, alors dis-moi à quoi ressemble la femme que tu aimerais avoir ?

— Drôle, avec du caractère mais sensible, speed mais avec des moments de douceur, qu’elle soit autonome car je déteste les femmes que l’on doit pousser pour avancer…

— Oh merde on est mal… bon, et sinon, coté vêtements, dessous, qu’est ce que tu aimes ?

— Alors tout sauf les joggings mdr !!! j’aime une femme élégante, féminine, qui prenne soin d’elle, et qui ait de jolis dessous, j’adore la dentelle par exemple, ça donne un coté sexy

— Eh bien on est mal barrés !!! t’as tout bon à 100%, on fixe la date tout de suite ?

— Tu me fais trop rire

— Dernière question : quelle est ta position préférée en amour ?

— Alors là tu rentres dans le coté très intime… j’adore la levrette, qui permet de sentir toutes les contractions du sexe de l’autre et met l’homme en dominant

— Humm j’adore, c’est une de mes positions préférées !!

— A mon tour un peu : qu’aimes-tu faire dans l’amour ? y a-t-il quelque chose que tu n’as jamais fait, n’aime pas ?

— J’adore la fellation, pénétration vaginale, par contre pas fan de sodomie… J’adore qu’on me fasse languir

— Tu aimes les préliminaires, les caresses, qu’on t’excite le clito avec la langue ?


Jessica ne répondit pas aussitôt, elle sentait une douce chaleur monter en elle, et les petits picotements en imaginant la langue sur son clitoris n’arrangeait rien. Elle ferma les yeux et serra ses cuisses pour ne pas être tentée de se caresser.

— Humm arrête tu me donnes envie !!

— Ah parce que tu crois que je suis de bois peut être ?

— On devrait aller dormir, il est tard

— Vlan, oh la belle douche froide ! merci ma cousine…

— Oh tu dis cousine pour te donner bonne conscience ?

— Mdr, oui, tu as raison on devrait aller se coucher avant que ça dérape trop !

— Ok, bonne nuit mon cousin et fais de beaux rêves !

— Merci toi aussi Jess, dors bien

— Rêve bien de moi

— Qui sait… à demain


Chacun se déconnecta et tous les deux se mirent au lit, à plus de 100km de distance, mais sentant la chaleur de l’autre comme s’il était à côté. Jessica avait chaud, n’arrivait pas à dormir, et elle laissa son esprit voguer et lentement sa main pris la direction de sa fourche qui demandait des caresses.

Quand sa main entra dans son pantalon de pyjama, elle eût les doigts trempés, sa grotte mouillait abondamment et elle reçut une décharge électrique au passage sur son bouton d’amour.

« oh mon dieu, je suis trempée, pourquoi cette discussion m’a-t-elle autant excitée ? mon corps réclame du plaisir, ça fait tellement longtemps qu’on ne m’a parlé comme ça… »

Lentement, elle fit tourner deux de ses doigts autour de ses lèvres, en appuyant un peu plus en passant au-dessus de son clito, elle avait de plus en plus chaud, et son ventre bouillait, réclamait son dû, cette jouissance forte dont elle raffolait tant. Son majeur fût comme aspiré par son sexe, elle le rentra en entier puis le crocheta vers l’avant, pour stimuler l’arrière de son pubis, connecté avec son clitoris que son pouce pressait comme pour en sortir du jus. Son index rejoignit le premier doigt pour entamer une lente mais puissante masturbation. Elle retenait ses gémissements dans l’oreiller pour ne pas réveiller Laurent, qui n’aurait pas compris son état en pleine nuit.

La jouissance vint rapidement, forte, elle était essoufflée et complètement trempée. Elle se leva doucement pour aller se rafraichir dans la salle de bains avant de retourner se coucher et sombrer dans le sommeil.


De son coté, après avoir quitté la conversation, Olivier était lui aussi hyper excité, il balaya les photos de sa cousine, et sans s’en rendre compte caressait lentement sa queue de haut en bas, en se remémorant ce que Jessica lui avait raconté. Il trouva une photo d’elle enceinte où l’on devinait ses seins dans un profond décolleté et accéléra ses va et viens. Son autre main se glissa entre ses jambes et attrapa ses testicules pour les caresser et les presser. Il imagina alors la bouche de Jessica sur sa queue, la langue tournait autour de son gland et titillait le frein. La jouissance vint aussitôt, et il fut impressionné de la quantité de sperme qu’il venait d’éjaculer.

A suivre…

Diffuse en direct !
Regarder son live