Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 13 799 fois
  • 34 J'aime
  • 4 Commentaires

Retrouvailles entres copines

Chapitre 3

Dans le feu de l’action…

Trash

Résumé du chapitre précédent :

Leila et Eva ont ouvert le bal de notre soirée coquine. Natacha a eu la malchance d’être tirée (sic!) deux fois d’affilée et a mis son corps à rude épreuve… pour le plaisir des dominatrices et pour le soulagement d’Eva qui a eu du mal à se remettre de sa soumission par Leila..

Pour la seconde partie de la soirée : Leila sera avec Natacha Sam et moi avec Eva.


Bien sûr avant de continuer elle ont le droit chacune de refuser, mais l’ambiance est tellement chaude que c’est bien parti et personne ne renonce.

Sam leur demande de choisir un accessoire pour mettre 10 fessées à l’autre.

Eva prend la ceinture et le lubrifiant, elle commence à fouetter de bon cœur Natacha qui crie à chaque coup de ceinture! Les neuf premiers coups ont déjà été assez intenses mais le dernier, en plus de laisser une belle marque, lui arrache un cri à réveiller un mort!


La maîtresse de cérémonie ne laisse pas retomber le rythme et commence aussitôt avec Natacha.

Celle-ci subira :

1. Fist anal, avec comme accessoire un gode XXL. Bonne âme, Leila lui laisse le choix : soit 32 x 6cm soit un double dildo 27x 8cm (Natacha n’est déjà pas très branchée anal, là elle va avoir droit à un baptême du… feu!)

2. Jeux de bougie pendant 10 minutes et pour accessoires des boules de geisha vibrantes. Natacha donne vraiment de sa personne! Entre mes actions et l’initiation à l’uro , Eva qui s’est lâchée sur elle et Leila maintenant qui est la cerise sur le gâteau! Elle espère bien pouvoir se venger et être mieux notée qu’Eva!

Natacha ne fait pas vraiment dans la retenue, quand elle ne crie pas, elle hurle littéralement et durant le fist n’a fait que ça!

Le sourire qui se dessine sur les visages de Leila et d’Eva montre clairement qu’elles prennent un malin plaisir à la voir se faire dominer durement.


La pauvre Nat’ est à bout de souffle mais compte bien se venger avec le martinet en cuir de 20cm des dix coups de ceinture qu’Eva lui a administrés.

L’heure de la vengeance a enfin sonné! Natacha est plus dans la réflexion, elle décide donc de donner à Eva ses cinq premiers coups avant qu’elle ne soit dominée par Sam ou moi et les cinq derniers entre les deux parties de sa soumission.


Je jouerai la dernière , Sam tire les papiers :

1. Fist vaginal, pour accessoire un objet du quotidien ou doigts et main jusqu’à que la dominatrice jouisse grâce à l’œuf vibrant géré par la soumise;

2. 15 minutes de sodomie intensive avec gode-ceinture (Leila n’en a qu’ un, un double de taille moyenne 20x4cm de large).

Les cris d’Eva sont nettement moins perçants que les hurlements de Natacha et pas du même genre…

Si le fist vaginal lui a laissé des séquelles, (sa chatte est béante comme un cratère!) les 15 minutes de sodomie intensive sur le rebord du canapé infligées par une Leila essoufflée à force d’acharnement lui ont valu trois orgasmes consécutifs!

Elle a demandé un temps mort, épuisée qu’elle est! Natou jubile en lui suggère “tu n’as qu’un mot à dire“ mais prenant le martinet elle lui assène un coup qui la fait sursauter et cambrer.

Plus les coups tombent plus elle se cambre davantage sur l’accoudoir. Elle a les fesses et la chute de reins zebrés de rouge et l’on peut voir le sourire qu’affiche Natacha à chaque cri poussé.


Pour ma part j’ai déjà tiré les papiers et pour conclure la soirée je n’imaginais pas meilleure action :

1. Triple pénétration jusqu’à que la soumise devienne fontaine… et que la dominatrice ait joui aussi;

2. Un facesitting suivi d’une douche dorée (décidément j’en ai de la chance, mes soumises sont servies avec toutes mes sécrétions!)

La triple pénétration est bien accueillie par les orifices d’Eva mais avec l’intensité que j’y met elle n’arrive plus à tenir sur ses jambes. Fébrile elle a même fait tomber la télécommande de l’œuf tellement ses orgasmes la laissent sans force! Sentant le mien monter je jette mes dernières ressources dans la bataille et nous avons un orgasme simultané!


Je lui arrache les derniers gémissements en me retirant brutalement de son anus dilaté, ainsi que le double dildo qui est dans sa chatte détruite sans oublier l’œuf vibrant qui a vécu une véritable tornade (je me demande comment il fonctionne toujours, c’est vraiment pas de la camelote!)

A bout de force, mais tout sourire, elle s’est laissée tomber sur le tapis du salon pensant en avoir fini avec moi mais je commence alors à frotter ma chatte trempée sur son visage pendant que, pour bien finir la soirée, Sam et Natacha se sont mises tête-bêche.

Leila est parti chercher de quoi noter les soumises.

Eva me dit que la pratique de l’uro, elle peut pas, à quoi je lui réponds que si Leila l’entend, ce seront 4 filles qui lui passeront dessus au lieu d’une seule (je suis le genre de dominatrice cool, pas comme Leila qui aurait sauté sur l’occasion!). A ce moment cette dernière fait irruption dans le salon et constate « quand le chat n’est pas là les souris dansent! »

Elle n’est pas dupe et a compris qu’Eva ne voulait pas aller au bout. Toujours dans le rôle de la gentille dominatrice j’ai dit que ça ne venait pas, alors elle s’est mise à cheval sur Eva et sans même prendre le soin d’écarter son string, lui pisse dru sur la poitrine. Voyant ça mon corps rentre en éruption et je me lâche a mon tour dessus.

Au final, elle qui ne voulait pas, a eu le droit à une double ration. Réticente au départ, elle aura finalement apprécié sa petite douche la coquine!


Passons au notes des soumises :


Mes notes :

1. Jouissance la plus rapide : Eva

2. La plus obéissante qui met le plus d’envie et de motivation : Natacha

3. La plus folle : Natacha


Celles de Leila :

1. : Natacha

2. : Natacha

3. : Natacha


Sam :

1. : Natacha

2. : Eva

3. : Éva


Résultat, Eva étant la moins bien notée sera donc soumise à quatre filles super perverses et chaudes pour une soirée entre “copines“.

Diffuse en direct !
Regarder son live