Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 2 310 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

DU REVE A LA REALITE

Chapitre 1

Gay

Elle était là, à quelques centimètres de mon visage. J’en avais tellement rêvé que tout mon corps en était tétanisé !


Et pourtant, elle n’était pas telle que je l’avais déjà vue : Longue et massive à la fois: OUI !

Mais elle avait, en plus, un prépuce long, à la peau mate brune et fripée, extrêmement troublant et attirant.


Si nous en étions là, c’était à la suite d’une rencontre au sauna où nous étions assis à côté l’un de l’autre avec seulement une serviette blanche autour des reins, et que je voyais l’une de ses mains onduler sous le tissu en regardant de côté quel effet cela me faisait. Ce qui me poussa à en faire autant de mon côté.


Nous ne nous connaissions pas vraiment mais nous avions déjà pris un verre ensemble à la sortie du bureau où nos deux Sociétés avaient leur quartier Général! Assis dans le même bistro, nous nous étions regardés. Ce qui avait provoqué en moi un choc et une réaction entre mes jambes ,où mon sexe s’était dressé et avait vibré comme traversé par un courant électrique.


Il avait dû avoir une réaction du même genre car j’avais vu l’une de ses mains plonger sous la table et se caresser l’entrejambe en me regardant. Ce jour là, il ne s’était rien passé d’autre, mais le lendemain nous étions assis au même endroit en échangeant un sourire complice. Cela se reproduisit plusieurs jours de suite jusqu’à celui où il s’était levé pour aller aux toilettes en me jetant un regard d’invite.

Je ne résistais pas à cet appel, mais le rejoignit dans le local en m’installant face à la vasque de porcelaine voisine de la sienne.


Nous avions tous les deux une main en étui au dessus de notre sexe pour en dissimuler l’état qui était vite devenu celui de deux colonnes de chair dures, bandées et décalottées. La main de mon voisin allait et venait le long de sa tige en un lent mouvement qui s’accéléra et, soudain il dévoila sa queue tendue à l’horizontale et qui lors d’un ultime geste du poignet tendue au delà de cette position provoqua le jaillissement, en saccades, d’un geyser blanc qui monta vers le haut de la vasque pour couler, ensuite le long de la porcelaine.


Ce geste provoqua chez moi, presque un réflexe conditionné et mon sperme gicla dans la vasque en me faisant fléchir les jambes tellement la secousse avait été violente!


Avec un sourire nous nous sommes rajustés, et de retour dans la salle , le garçon prit son verre au passage et vint s’asseoir à côté de moi!

-"Je m’appelle Jean-Philippe et je suis content de vous connaître!" Je me nommais, Vincent, et tout de suite il engagea la conversation.


-"J’ai l’impression que nous nous plaisons mutuellement et que, peut-être nous pourrions devenir amis et nous revoir. Mais je vous préviens, j’ai une compagne: Caroline, mais elle est au courant et ma bisexualité comme je suis au courant de la sienne! Alors nous avons une certaine liberté l’un par rapport à l’autre!"

-"Je suis dans le même cas, mais elle n’est pas bi et ignore mon penchant! Cà ne vous rebute pas?"

-"Non, pas du tout et si vous voulez , je vous invite chez moi samedi prochain, Caroline est au travail ce jour là!" Ce fut ainsi que naquit notre amitié qui, peut-être, allait grandir, alors que sa main se posait sur ma cuisse avec échange de caresse et de regards amicaux, avant de nous quitter!

Diffuse en direct !
Regarder son live