Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Fantasme
  • Lue 32 423 fois
  • 59 J'aime
  • 1 Commentaire

revenue à la maison

Chapitre 1

Inceste

Revenue à la maison


Suite à une rupture sentimentale, Jenny vingt ans est revenue logée chez ses parents, l’aînée de son frère Julian qui va avoir dix huit ans est ravi de son retour car il l’adore beaucoup, elle est comme une seconde maman étant donné l’absentéisme de leurs parents qui bossent sans arrêt.


Julian remarque qu’elle prend sa rupture dans le bon sens et elle veut profiter de la vie.

D’abord elle a changé sa garde robe, de style junky chic, elle est passée à la vraie allumeuse.

Pantalons serrés, robes ou jupes longues et courtes sexy qui essaye à chaque fois de se coincer dans ses fesses entretenues par le sport car elle déteste négliger son corps.


Il remarque aussi dans l’absence de leurs parents qu’elle organise des petites soirées entre amis et même si Julian est dans sa chambre entrain d’étudier mais il adore tellement qu’il se met un casque sur la tète pour laisser sa sœur aînée se divertir sauf qu’au bout de quelques temps, dès qu’il ôte son casque vers les minuits, il entend à chaque fois Jenny s’envoyer en l’air car sa chambre est près de la sienne.


Il aurait pu trouver cela dégoûtant mais il se souvient encore du premier ébat qu’il a entendu.

« Ouais baises moi…..ouais.…ouais….ouais baises moi …fooort ! »Et rien que ces mots faisaient immédiatement agiter la tête de sa bite qui a cherché à s’extraire de son slip et la seule réponse qu’il ne pouvait donner à son sexe était une magistrale branlette des plus jouissives car il accordait le claquement de leurs corps qui se percevait lorsqu’il collait son oreille au mur fin puis cela était devenu une routine. Il savait qu’après ces soirées, il se branlerait en écoutant Jenny.


Certes il a pensé à faire un trou dans la cloison mais il avait peur que quelqu’un le découvre mais l’opportunité venait à lui sans qu’il ne le demande et bien mieux que ce qu’il espérait.


Un jeudi après-midi, Julian quitte son lycée plus tôt que prévu, il se dit qu’il va pouvoir passer quelques temps sur son ordi et se dépêche de rentrer mais un scooter est garé devant la maison ainsi que la voiture de sa sœur aînée.


« Merde ! » Pense-t-il car il se voyait déjà entrain de se branler tranquille sur des sites pornos surtout qu’il est encore puceau et essaye en vain de coincer une nana de son lycée.


« Hummm que son cul est serré hummmm c’est trop bon hummm ! » Perçoit-il clairement venir de la chambre de Jenny avant que ne suive une série de multiples forts gémissements.


« Wow elle aime le cul cette nana wow c’est génial putain!! » Entend il d’une autre voix avant qu’il n’entende une série de fessées qui fait geindre sa sœur la bouche obstruée.


« Hum c’est dingue…elle est un super coup humm ! » Tétanisé, Julian est abasourdi, il peut apercevoir sa porte grande ouverte et plusieurs habits dispersés dans l’escalier dont deux paires de souliers, deux jean’s foncés et deux tee-shirts, avant de voir en haut des marches la robe noire qu’il reconnaît être celle de Jenny, celle qui épouse son fessier de manière affolante.


Plus fort que lui, Julian monte les marches prenant soin de tout laisser en place, les gémissements s’entendent de plus en plus puis il voit deux caleçons brouillés dans un tas avec deux grandes taches de salives au pied de la porte lui faisant penser à une double fellation qu’aurait effectuée sa propre sœur qui profite plus que pleinement des joies de la vie.


« Hum vos bites hum…allez prenez moi en sandwich !!! Grouillez vous les gars !!Hum !! »

Julian se rapproche et bande plus dur que jamais, il se colle au mur et glisse contre jusqu’au montant de porte puis il ne peut s’empêcher d’extraire son sexe douloureux.


« Non…non…je veux la plus grosse dans les fesses !! » A la voix de Jenny, Julian fait un wow silencieux et empoigne son sexe qu’il a déjà comparé au tube déodorant Narta que met Jenny.


« Ah celle que tu suçais à peine jenny !!! » Dit celui qui a la plus grosse pine et qui fait couiner Jenny lorsqu’il met son gland contre son anus puis cœur battant avec un stress incroyablement fort Julian penche son œil vers l’intérieur. Sa mâchoire tombe au sol et sa queue sécrète.


Presque de profil et en travers de son lit, il a une excellente vue sur ce qu’il pensait, le trio sexuel est très beau, Jenny, poitrine plaquée débordante, elle chevauche un gars que reconnaît Julian et qu’il a entrevu dans les soirées de sa sœur qui étire elle-même ses fesses à part de sorte à inviter l’autre gars qui introduit son gland que Julian pensait être gros puisque Jenny voulait la plus grosse dans le cul et qui est loin de faire le sien.


« Ah si tu voyais la mienne Jenny…cochonne !! » Sabre-t-il son sexe avec les plus mauvaises pensées qu’il puisse avoir envers sa propre sœur qu’il ne savait pas si délurée.


Puis les grognements confus du trio se font de plus en plus forts, Julian se branle à perdre haleine, il pense n’avoir jamais bandé aussi dur, son sexe est comme une barre de fer veineuse.


« Je jouiiiiiiiss…je jouiiiiiis……je jouiiiiiis !! » Entend il plusieurs fois sa folle sœur qui remue son corps entre leurs assauts soutenus qui font parfois rencontrer leurs paires de couilles incomparables à celles de Julian qui se les décoince car excité, elles sont très dures.


Julian est fasciné par le cul de Jenny qui est l’apothéose de cet acte, il le savait beau mais dans cette position, il est comme irréel. Parfois elle lâche ses fesses et les reprend avec force pour les séparer jusqu’à porter quelques griffures de ses propres ongles longs, Jenny est déchaînée.


Les deux gars avertirent qu’ils n’allaient pas tarder à éjaculer et l’oreille de Julian entend net les sons audibles de leurs sexes qui s’échappent des orifices restant entrouvert des pénétrations.


« Allez les gars, crachez moi dessus…giclez sur moi !!! » Insiste Jenny qui s’allonge dos sur le lit tandis que les deux gars s’installent de chaque côté et surprenant davantage Julian, elle saisit les deux sexes qu’elle branle en ondulant son corps.


« Wow quelle beauté sexuelle ! » Pense Julian voyant sa sœur gémir et serpenter comme une déesse de sexe qui agite sa langue hors de sa bouche pour les inciter à jouir dans les vives branlettes qu’elle leur procure. A ce moment précis, Julian donnerait tout au monde pour être entre les jambes de sa propre sœur à la petite touffe blonde qui est sa superbe chatte naturelle.


Julian ne peut pas se contenir plus et lorsque les deux gars éjaculent presque ensemble sur Jenny, qui couine, des quantités de sperme qu’elle reçoit et qu’elle tartine sur elle-même tandis qu’ils finissent d’éjaculer. Julian qui serre fort ses dents pour rester silencieux n’est qu’au tiers de son éjaculation qui tapisse le mur opposé du couloir et que va percevoir Jenny qui s’accoude pour féliciter ses deux amants exténués qui s’effondrent près d’elle.


Etonnée par sa bouche béante que les deux gars ne voient pas, Jenny s’interroge sur les grasses coulées blanches nacrées qu’elle voit hors de sa chambre et sur le mur vert car d’autres suivent sur les précédentes ou au-dessus jusqu’à former une petite mare sur le sol.


« Excusez moi les gars, je vais vite aux toilettes ! » Dit elle pas assez bas car Julian l’entend et déguerpit pas assez vite car Jenny le voit descendre les escaliers sur les pointes de pieds tandis qu’il rajuste son pantalon comme il peut.


« Dépêches toi petite salope…ton frère n’est pas de retour avant deux heures !! » Crie un gars faisant retourner Julian qui rencontre en haut des escaliers les gros yeux bleutés de sa sœur.


« Et bien préparez vous car je suis davantage excitée !!! » Dit-elle pendant que son frère est dans une situation embarrassante du fait qu’il n’est pas arrivé à réintroduire son sexe encore très dur qui balance hors de ses habits. Jenny lui sourit en clignant de l’œil et rejoint ses amants laissant son jeune frère incrédule qui voit ses fesses nues dandiner et disparaître dans la chambre qu’elle referme.


Plus qu’heureux qu’elle ne soit pas fâchée, il va vite nettoyer sa flaque de sperme dans les sons de leur petites partouzes qui sont nettement plus forts et quitter la maison pour laisser Jenny tranquille mais qu’il souhaite revoir rapidement pour peut-être en discuter sauf qu’à l’improviste il voit leurs parents arriver aussi plus tôt que prévu donc sans réfléchir, il court vers la maison, entre et ramasse les habits éparpillés avant d’ouvrir fortement la chambre de sa sœur qu’il surprend entrain d’essayer de fourrer dans sa bouche écartelée, les deux sexes.


« Vite vite Jenny papa et maman arrivent…tenez vous deux rhabillez vous et filez par là!! » Invite Julian ouvrant la fenêtre pendant que les deux se rhabillent plus vite que jamais.


« Mais c’est quoi ce bordel !! Son frère est au courant !! » Dit celui que Julian n’a jamais vu.

« Je savais que c’était une nympho mais là !! » Répond l’autre.


« Oh ça va, il nous rend bien plus qu’un service… allez cassez vous !! » Répond Jenny qui se rhabille aussi mais cette fois si dans une tenue décente.


« Je te remercierai jamais assez ! » Embrasse-t-elle vite son jeune frère sur la joue tandis que leurs parents annoncent leur arrivée dans la maison. Jenny sait désormais qu’elle doit quelque chose à Julian car si ses parents l’auraient surprise avec deux mecs, elle ne peut l’imaginer.


Julian a dix huit ans dans trois mois et leurs rapports de confiances ont complètement changé. Ils se regardent vraiment d’une autre manière car il n’oublie pas sa petite partouze et elle n’arrive pas à oublier la démesure de son sexe et la quantité importante de sperme qu’il avait éjaculé à cause de ce qu’il avait été témoin.

Jenny compte secrètement les jours sans savoir que Julian économise difficilement ses érections et son sperme qui déborde déjà par ses narines et oreilles.

Diffuse en direct !
Regarder son live