Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 784 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

?rotisme et amitié -b

Chapitre 1

Divers

Bonjour, je m’appelle Nathalie et je vais vous raconter comment moi et mon meilleur ami sommes devenus beaucoup plus qu’amis...


Habituellement, c’est toujours moi qui vais chez Jess parce que mes parents le gênent. Cette fois là, mes parents étaient partis en week-end d’amoureux pour la première fois depuis je ne sais combien d’années. Alors, j’ai invité Jess à venir coucher chez moi. Il a accepté et je suis allée le chercher au métro en pensant passer deux jours à rire et à m’amuser avec un très bon ami, mais sans plus. Je l’ai amené chez moi et on a commencé à écouter les films qu’on s’était loué.


On était assis sur mon sofa deux places. Je me sentais mentalement très près de lui. Vers la moitié du premier film (qui était très ennuyant), Jess a dit qu’il aimerait bien prendre une douche. Je lui ai donné une débarbouillette et une serviette et je l’ai amené au sous-sol.


Là, il y a eu comme un flottement. J’allais le laisser, mais il avait l’air d’attendre quelque chose. Il me regardait et je me suis sentie rougir. Je suis sortie et je me suis retournée pour fermer la porte. J’ai vu qu’il commençait à enlever ses vêtements. Et là... bien... j’ai eu envie de lui. Je voyais le bas de son dos alors qu’il se penchait pour enlever son pantalon et je le trouvais super sexy comme ça.... avec son dos noir et le haut de son boxer blanc. Pour une fois, (je suis très timide) j’ai fait les premiers pas. Je lui ai demandé quelque chose comme ’Est-ce que tu voudrais que je prenne ma douche avec toi?’


Juste d’y repenser, je me sens super gênée :) Il a été gêné lui aussi pendant un instant, mais je crois que c’était ce qu’il voulait (ou espérait). Toujours est-il qu’il m’a dit ’bien... entre prendre une douche seul et en prendre une avec une jolie fille, le choix n’est pas très difficile ! ? Alors j’ai commencé à me déshabiller très lentement pour pouvoir l’admirer à mon aise pendant qu’il enlevait ses vêtements. Juste de le voir ainsi, j’étais très excitée. Je voyais son dos musclé, ses petites fesses rondes et je mourrais d’envie de les caresser...


Quand il a eu fini, il s’est retourné et m’a regardé finir d’enlever mes vêtements. J’étais un peu maladroite je crois. j’avais des papillons dans l’estomac. Il s’est approché de moi, m’a regardé dans les yeux et a effleuré mes lèvres des siennes. lol... je crois que rendu là, on savait tous les deux ce qu’on voulait...


Je l’ai embrassé à mon tour d’abord sur les lèvres puis en enroulant ma langue autour de la sienne. Puis je l’ai serré dans mes bras... j’ai descendu un peu plus bas et j’ai enfin pu empoigné ses jolies fesses. J’ai senti un frisson le parcourir et je sentais son membre très dur contre moi et un peu humide. On est resté comme ça ce qui m’a semblé être très longtemps. Il caressait ma poitrine en en titillant et en pinçant la pointe. À chaque fois, je sentais un frisson de plaisir me parcourir. J’aurais voulu que ça dure une éternité... Ensuite, on s’est rappelé qu’on était supposé prendre une douche. On s’est séparé un instant et on est entré à l’intérieur. Elle était étroite, alors il fallait se coller... ce qui ne nous déplaisait pas. J’ai fait partir le jet d’eau et je lui ai demandé s’il voulait que je le lave. Il a accepté. J’ai commencé à savonner toute les parties de son corps... en insistant sur son pénis qui me plaisait bien :)


Ensuite il s’est rincé et m’a savonné à son tour...Il a commencé par mon dos, puis mes fesses... et ne s’est jamais rendu plus loin (une chance que je n’avais pas vraiment besoin de prendre une douche!). Je m’étais un peu penchée pour qu’il puisse me savonner et il en a profité pour se coller contre moi. Je sentais son pénis frotter contre mes fesses. Je me suis retournée vers lui et on a recommencé à s’embrasser pendant que je le caressais d’une main. Lui aussi me caressait... je sentais ses mains se balader sur mon dos et mes fesses. Il a fait comme une pression sur mes épaules et j’ai compris qu’il avait envie que je lui fasse une pipe.


Là je me suis mise à genoux. J’avais à peine assez de place. Le jet d’eau chaude m’arrivait en plein sur la tête, mais j’aimais bien. J’ai pris son pénis dans ma main et en ai léché le bout. Ensuite, j’ai commencé à le faire pénétrer dans ma bouche très lentement... en suçant d’abord juste le gland et en en faisant entrer un peu plus à chaque mouvement. On a continué comme ça une dizaine de minutes peut-être. Je le suçais en caressant ses fesses et ses testicules. Lui gémissait tout en caressant mes cheveux et ma poitrine...


À un moment, j’ai vu qu’il était très près de jouir. Il m’a repoussé doucement parce qu’il ne voulait pas que ce soit déjà fini. Alors, il a fermé le jet d’eau et a ouvert la porte de la douche en me demandant de me mettre à quatre pattes. C’est ce que j’ai fait et il s’est agenouillé derrière moi. Il m’a caressé avec ses doigts puis a fait pénétré un doigt puis deux dans mon vagin... Oui, j’adorais :)


Quand il a vu que j’étais suffisamment mouillé, il a appuyé son pénis contre moi et l’a fait pénétrer tout doucement au début puis en donnant un coup sec vers la fin. Il a ensuite commencé à bouger... j’ai levé les fesses et descendu les bras pour le sentir tout au fond de moi. Je suivais ses mouvements pour qu’il entre avec plus de force en moi et à chaque fois il touchait au fond et ça me faisait... je ne sais pas comment dire. C’était tellement bien que je ne savais pas si j’avais envie de rire ou de pleurer.


On a continué comme ça un bout de temps... mais je commençais à trouver le plancher dur. Je lui ai demandé s’il voulait qu’on aille dans ma chambre. Il a accepté. On s’est essuyé très rapidement et on est monté à ma chambre complètement nus (une chance que mes parents ne sont pas revenus plus tôt!).


J’ai enlevé ma douillette... lui il arrêtait pas de me taquiner et de me chatouiller pendant ce temps. Ensuite, je me suis allongée sur le côté et je l’ai pris par la main pour qu’il s’allonge près de moi...


Il m’a collé un instant puis il m’a retourné sur le dos et a commencé à embrasser mes seins, mon ventre, mon nombril, puis l’intérieur de mes cuisses. Il a ensuite léché ma vulve... d’abord un peu partout, puis en se concentrant sur mon clito. Il a continué à me lécher de plus en plus rapidement en aspirant parfois mon clitoris dans sa bouche... Je sentais que j’allais jouir. Je gémissais et ma respiration s’accélérait de plus en plus et devenait très audible. Une grande vague de plaisir m’a soulevé - c’était la première fois que je jouissais de cette façon. Juste de penser qu’un gars avait pu me donner ça, ça a suffi pour que presque immédiatement je sois encore excitée et que j’aie le goût de faire l’amour.


Je l’ai allongé sur le dos. Je tenais son pénis d’une main tout en m’empalant sur lui. Je l’ai à nouveau senti tout au fond de moi. J’ai commencé à bouger. Il m’a laissée faire un moment, puis il m’a pressé contre lui. Il a commencé à bouger, de plus en plus rapidement, me forçant du même coup à accélérer le rythme. Il s’est relevé un peu et a commencé à caresser mes fesses. Il les écartait en m’attirant à lui, je le sentais encore plus profondément en moi lorsqu’il faisait ça.


Je lui ai demandé de me faire une sucette... il a mordillé le bout d’un de mes seins, a remonté un peu plus haut et l’a fait. Quand j’ai vu la petite marque rouge sur mon sein blanc, je lui ai dit que ça m’excitait - qu’il me laisse un souvenir de lui. Je crois que ça l’a excité lui aussi que je lui dise ça... Il a commencé à gémir à son tour et à me pénétrer très vite en donnant de grands coups... J’ai alors senti qu’il allait jouir et j’étais moi même très près de jouir à nouveau. Son corps s’est secoué d’un long frisson. ?a m’a ému de le voir si vulnérable pendant un instant. Après avoir joui, il s’est étendu près de moi, je l’ai regardé et il a senti que moi j’avais encore envie. Il m’a embrassé longuement et a commencé à me caresser d’une main. ?a c’est un gars bien ? lol... je sais...


Il m’a caressé et j’ai joui à nouveau. C’était encore plus intense que la première fois. Ensuite on s’est allongé et on a dormi toute la nuit collée. On a recommencé le lendemain matin en s’éveillant et bien de fois depuis... c’était il y a près de dix mois...


Nathalie

Diffuse en direct !
Regarder son live