Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 737 fois
  • 0 J'aime
  • 0 Commentaire

?rotisme et amitié

Chapitre 1

Divers

Je vais vous raconter ce qui m’est arrivé l’année dernière. Je suis un jeune homme de 18 ans etudiant en finance au cégep. La session dernière, j’avais pris l’habiture de relaxer après les cours en faisant de la correspondance par Internet. J’avais remarqué qu’une ravissante demoiselle avais sans aucun doute pris la même habitude que moi. On se voyais souvent dans le local, sans jamais se parler. Un jour, je m’affairais a télécharger une image, se qui requiert un temps fou, du à la lenteur de réseau. Je me mis à l’observé. Elle etait jolie, grande et très mince, avec de longue jambe étroite, de longs cheveux frisés noirs et de tout petit seins invisibles en dessous de son immense pull de laine. Elle portait une jupe fendue de chaques côtés qui laissait entrevoir ses magnifiques longues jambes. Je la fixais en fantasmant quand elle me dit : ’regarde moi pas de même, je suis pas à vendre’. Je restai très surpris, mais je ne suis pas du genre à perdre la face pour un commentaire. Je lui répondis donc : ’Sans vouloir être impolli, mademoiselle, si vous étiez à vendre, je donnerais excellent prix pour une dame de votre type’. Elle rétorqua : ’Je ne sais trop quoi répondre, mais j’avais deviné. Tu me regarde souvent, je l’ai bien vue. Je dois t’avouer que je t’ai remarqué, moi aussi, il y a longtemps et tu n’es pas laid’. Je la remercia et laissa la discution en suspend. Je retournai à mon poste d’ordianteur, mais l’envie de faire l’amour a cette fille me rongeais. Je me leva donc en silence et alla la retrouvé. Je me mis derrière elle et commenca à lui masser les épaules. Elle se retourna doucement et me dis que l’on ne devrais pas, que l’on ne se connaissais pas du tout. Je lui dis qu’elle me plaisait et que la desision finale lui revenait. Elle se leva, m’embrassa délicatement et me dit ’ fais moi oublié mes peurs, prend moi, ici!’ Je fermai la porte et elle vint me rejoindre. Je l’embrassa, lui frotta le dos, et entrepris de toucher à ses petits seins. Elle retira son pull, elle ne portait pas de soutient gorge. Je lui suca les seins longuement. Au bout d’un moment, elle me lanca : ’reste pas là, fais autre chose!’ Elle leva sa jupe et ne portait aucun souvetement! Quelle surprise! Je lui caressa la chatte, introduisant un doigt, et puis deux. Je lui offris de la manger, mais elle dit que ca ne serrais pas prudent. Elle me retira mon pantalon, me masturba un peu. Quand mon érection fut acceptable, je lui dis :’Je te ferais bien l’amour, ma belle, mais je n’ai aucun condom’. A ma grande surprise, elle en retira une boite pleine de son sac a main. Elle m’en enfilla un et nous firent l’amour. J’éjaculla dans le condom, et sorti de son vagin après. Encore sous l’excitation, elle me dit : ’Un jour, se sera en moi , et non dans une capotte.’ Je sourri doucement en remettant mes vêtements. On s’est revu une bonne dizaine de fois, seulement que pour baiser. Elle fini, effectivement, par laisser tonber les préservatif après avoir passer les test requis. Nous avons arreter de se voir parce que je me suis trouvé une copine.

Diffuse en direct !
Regarder son live